Traces de pneus.

Alors voilà… c’est finiiiiiiiiiii…. exit Brid-jeu-stone en 2011 (cherchez pas, aucun jeu de mot)!  Et bienvenue à Pirelli pour 3 saisons. Il parait que Bibendoum ne s’est même pas aligné à ce faux appel d’offre$.

Et bien quelles traces vont laisser nos amis (sic) Japonais? Aucune je crois. Surtout avec la dernière course au Canada ! D’ailleurs, on ne sait rien d’eux, juste qu’ils ne font que des gros boudins!

Tandis que Pirelli… heu… on sait déjà que cela va populariser leur calendrier, ce qui, avouons-le, est quand même pas mal quand votre métier consiste à refourguer du caoutchouc piqué dans les forêts tropicales.

Donc plein de nouveautés aérodynamiques à Valence, espérons une belle bagarre. Et vive l’Espagne et les Italiennes (du calendrier Pirelli, pour ceusses qui ne suivent pas)

Publicités

[Espérons que…] Ça balance pas mal à Valence.

Encore 2 jours, alors que l’aimable parenthèse de la ba-balle se referme (à ce propos j’adresse mes sincères condoléances aux supporters de l’Équipe de France de Foutchebaol… ça vous apprendra à supporter n’importe qui) et enfin les odeurs d’huile et de carburant vont envahir le paddock de Valence. Si je compte bien, cela fait la 3è édition de cette course et si je compte -encore- bien, ça fait déjà 2 fois que je me suis sacrément ennuyé. Mais le championnat de cette année étant disputé, j’espère une course inversement proportionnelle à l’investissement des Bleus. C’est à dire palpitante. Ce circuit plus ou moins urbain me donne l’impression d’aller au cirque, avec ses grilles omniprésentes tout le long du tracé. De fauves il est question, certes, mais cela créé une espèce de fossé entre les bolides et les fans qui me dérange. La sécurité parait-il. Ah bon. Alors, peut être que dans ce pays émergeant nommé Principauté de Monaco, les maigres ressources ne permettent pas d’isoler complètement le public des voitures de course.

Quoi qu’il en soit, j’espère un Hamilton déchaîné, un Alonso chaud-bouillant, un Button malin comme un renard, un Massa désinhibé, un Kubica sans complexe et un Schumacher… bien vicelard comme d’hab’ !

Sur les bords du Saint Laurent, les McLaren boys disent « c’est assez de la domination RedBull ».

…. car si en Turquie Hamilton l’avait emporté, c’était grâce au crash Vettel/Webber. Mais cette fois-ci, à Montréal c’est une vraie victoire à la régulière. Ils ont surnagé et survolé la concurrence. On dit que la stratégie des pneus y a compté pour beaucoup. Soit. Mais force est de constater que les McLaren sont au meilleur de leur forme. A confirmer bien entendu à Valencia. Et les monoplaces de Milton Keynes ont encore eu des problèmes de boîte de vitesse: après les qualifications pour Webber et pendant la course pour Vettel. Il a semblé que Fernando Alonso ait retrouvé des couleurs, même si son coéquipier ne peut en dire autant. C’est Pépère Schumi qui m’a semblé VRAIMENT à la peine.. beaucoup de bagarres dans le peloton et à peu près autant de défaites.

Le prochain GP est donc Valencia. Je n’aime pas ce circuit, je le trouve sans intérêt aucun. Peut-être que Ferrari sera aux avant-postes avec sa F10-B, mais enfin je note  que depuis que le sympathique Domenicali a pris les rênes de la Scuderia les choses semblent compliquées…. Maaaaa……..

NB: le premier qui dit que le jeu de mot du titre et le dessin étaient « faciles », j’le dis à la maicresse!

Hamilton défendra Québec et ongles sa Pole Position!

Dites…. sont-ce mes yeux ou bien McLaren et Hamilton reviennent comme des boulets de canon sur les RedBull? Autant le dire de suite, sauf bref pépin (haha) je vois Lewis remporter cette manche Nord Américaine. Il faudra sans doute se méfier d’Alonso, mais une erreur de pilotage ou de son stand viendra sûrement enrayer la machine. Espérons juste qu’il n’y ait pas de gros crash comme en 2007…

Bonne course!

(je rappelle à toutes fins utiles qu’en cliquant su le dessin, il s’affiche en plus gros..).

A consommer avec modération.

Retour -avec toutes mes excuses pour le retard- sur le dernier GP de Turquie.

Alors… je le savais! Je le savais qu’il ne fallait pas abuser des sodas bourrés de sucre, de caféine et de taurine, nous en avons eu l’illustration avec l’accrochage Vettel / Webber. Ça énerve. Au moins, dorénavant nous sommes prévenus. Je dis bien l’accrochage Vettel / Webber, et non l’inverse, car il m’est apparu dès le moment exact de l’accident que le jeune Allemand était fautif. D’ailleurs on le voit bien sur les images embarquées. Webber, lui, le varie pas d’un iota sa trajectoire. Moralité, 43 points envolés pour l’équipe.

Mais bon, visiblement la plaie s’est refermée puisque l’Australien a été prolongé pour 2011. Enfin… pas certain que Sebastian l’oublie de si vite. Ce qui nous a donné par ailleurs la première victoire d’un Hamilton qui semblait circonspect à l’arrivée. Avec le panache qu’on lui connait, il aurait sans doute préféré les battre à la régulière, et non hériter ainsi de la première place du podium. Finalement, Mark sauve les meubles avec sa troisième place qui fait de lui toujours le leader du championnat pilotes.

Dans quelques jours commenceront les essais du Gp de Montréal où il sera intéressant de voir comment évolue la belle complicité (sic) du duo du Taureau Rouge. En tout cas j’en connais un qui sera à l’aise dans ses baskets, c’est Massa: il vient d’être reconduit pour 2 ans à la Scuderia ce qui ne semblait pas acquis, tant Fernando Alonso semble prendre le pas sur lui. Finalement, le gentil Brésilien tend à devenir un Rubinho bis: habile porteur d’eau, dévoué, il sera grassement payé pour son « silence ». Encore faudrait-il que la Ferrari soit un peu plus à la hauteur pour son double champion du monde décidément pas à la fête chez les Rouges….