License To Kill.

J’étais tranquillement affalé sur mon hamac, un verre de cognac VSOP dans la main droite, un barreau de chaise dans l’autre, quand tout à coup, Rebecca, ma jeune masseuse indonésienne (j’ai renvoyé la Rom la semaine dernière) me hurla dans les tympans:  » Et ton billet sour la course dé Monza, tou l’as fait ? »

Fichtre … Diantre … J’empoigne alors dans la seconde le devis pour mon futur hors-bord de 45 mètres, retourne la feuille, sors mon stylo Ouatermane et griffonne ce fabuleux dessin que voilà … (quelqu’un a-t’il déjà essayé de dessiner à plat ventre en train de se faire masser ?).

« Licence To Kill » qu’il s’appelle le billet. Permis de tuer. Alors évidemment, vous pensez à James Bond. Donc aux James Bond Girls. Donc à Grace Jones. Donc à la pub CX de Citroën. Qui dit Citroën, dit rallye. Qui dit rallye dit Raikkonen. Et donc Ferrari puisque c’est grâce à cette équipe que ce pilote a remporté son titre de Champion du Monde de F1. Et qui dit Ferrari dit … (j’vous préviens, le premier qui dit Schumacher a un gage).. alors? Ben Alonso, pardi ! Vous me suivez ? Bon c’est pas grave.

Alonso, donc. Bah je ne sais pas si l’Espagnol a le permis de tuer, mais en tout état de cause, c’est un killer. On peut dire qu’il a mis tout le monde d’accord à Monza ! Il devrait donc remplacer assez vite le Baron Rouge dans le cœur des tifosi. Une belle victoire en vérité ! Qu’il est allé chercher. C’est pourtant vrai que ce type ne lâche rien. C’est d’ailleurs ce qui me plait chez lui, alors que son côté « enfant gâté » m’insupporte de plus en plus. Si Ferrari et lui n’avaient pas fait autant de bêtises (genre la Q3  quand il pleut le plus, ou le crash de Monaco), ils seraient sans doute en tête du Championnat. Je n’en fais pas mon favori, mais je pense qu’il sera attiré par l’odeur du sang de la première bête blessée et qu’il se battra jusqu’au bout. Genre charognard.

Button aussi a tiré les marrons du feu. Marrant d’ailleurs de voir sa mine réjouie sur le podium alors qu’il venait de prendre une déculottée par Fernando. Course dommage pour Hamilton qui abandonne trop tôt. Webber, entretient encore l’espoir… je vous l’avais déjà dit, c’est mon favori… m’enfin, qui vivra verra.

Alors donc on parle de Raikkonen chez Renault F1. Surprenant, n’est-il pas ? Méfions-nous tout de même des retours de « vieux » pilotes. On voit ce que cela donne avec Schumacher. On a vu fin 2004 la prestation laborieuse (nulle à chier en fait) de Jacques Villeneuve. Alors Raikko? Ben j’en sais fichtre rien ma bonne dame.

Et Nick Heidfield de retour chez Sauber ? Qu’en penser ? On pourrait dire ENCORE chez Sauber ? Etonnant qu’aucune grande équipe ne se soit encore intéressée à lui (popopopo…. j’entends déjà « et Williams c’est du pipi de chat, et Bmw de la crotte? »). Mouais. On va voir. J’espère que Kobayashi sera gentil avec lui …

Sur ce, on va bientôt pouvoir éviter le déjeuner dominical dans 10 jours chez Belle-Maman, avec le GP de Singapour. Singapour: ses lumières étincelantes, son virage Nelsinho Piquet … que de souvenirs. Vous croyez que Flavio Briatore va avoir le toupet de se pointer dans les stands comme à Monza? 😉