GP de Corée: pour qui le goudron, pour qui les plumes?

Avant de parler F1, je vais vous parler de ma vie privée. Qui est vraiment très intéressante. Alors voilà, ce mercredi après midi, je vois sur le Net que le revêtement du nouveau circuit de Corée est à peine posé, qu’il est est fragile (comme nous l’a d’ailleurs confirmé ici même le bloggeur Schumacher – s’agit-il du pilote du même nom, septuple CDM, ça nous ne le saurons jamais). Mon esprit fertile est alors en ébullition (comme le goudron fraîchement déposé) et ce faisant, je me dis que ce week end, il y aura sans doute un pilote parmi les 5 prétendants actuels qui sera éjecté de la course au titre. Pour tout dire je pense à un pilote en particulier, môssieu le Champion du Monde en titre, Jenson Button pour ne pas le nommer. Les engrenages de mon cerveau se mettent en branle, mes naseaux fument, goudron neuf… pilote éjecté… bon sang, mais c’est bien sûr, le goudron et les plumes comme dans les bons vieux Lucky Luke! Je gribouille alors frénétiquement la page blanche devant moi, comme ça, hop! sans filet (comprenez sans esquisse au crayon) mais, mais… déjà des occupations extérieures m’attendent et je dois laisser cette ébauche à peine terminée et pas scannée. Quelques heures après, je reviens tout content devant ma table à dessin, prêt à finir ce chef d’œuvre quand, par réflexe je regarde s’il y a de nouveaux messages sur le blog. Et là… que découvré-je??? Qu’un bloggeur au pseudo emprunté à un monospace de milieu de gamme Renault vient de faire LA VANNE du siècle en réponse au commentaire de Schumacher sur le goudron encore chaud de Yeongam: « Aussi les plumes y collent mieux… » … qu’y dit le gars Scenic… snirfle©

Alors fou de rage je termine ce dessin dont le trait d’humour est éventé, me disant qu’avec un peu de chance, la vanne de Scenic étant sur le billet précédent, personne ne la lira.

[Et puis en cliquant sur le dessin il s’agrandit comme par magie, alors que vous pouvez toujours essayer de cliquer sur la vanne de Scenic du billet précédent, il ne se passera rien!]