Melbourne 1 sur 19, Moteur… Action… CLAP!

Enfin! IL est arrivé! Qui? Et bien ce premier Grand Prix de la Saison 2011! Faut dire qu’on l’aura attendu après l’annulation de la manche d’ouverture à Barheïn. Bref.

La lumière s’est enfin faite sur la plateau et la première scène a pu être jouée. Pour un tiercé qui balance entre classicisme et nouveauté. Classicisme pour le Champion du Monde en titre, pour son dauphin Lewis Hamilton (il fait partie des « classiques », déjà, non?), quoique cette deuxième place est quand même une nouveauté pour une McLaren que l’on disait à la peine. Mais encore une fois, l’équipe de Woking nous montre sa puissance de tir. La monoplace ne semblait pas être une réussite après 4 épreuves de tests, mais en 15 jours cela a cogité dur, fait un peu marche arrière pour finalement démontrer que cette voiture est tout simplement compétitive. Dans son cas il semblerait que ce fussent les « audaces » techniques qui ne fonctionnaient pas, mais, à l’évidence, la base était bonne. mais la vraie surprise (ou nouveauté) c’est une Lotus Renault GP sur le podium avec Vitaly Petrov. Je ne vais pas en faire des caisses sur le Russe (car visiblement presque tout le monde, au lendemain de ce GP s’ébroue sur l’air du « j’le savais qu’il avait du potentiel ce Vitaly, j’vous l’avais bien dit! »), mais juste une chose: le hasard a rarement sa place en F1. Aussi les 3/4 coups d’éclat réalisés en 2010 parlaient pour lui, à mon sens (départ de dingue à son 1er ou 2è GP sous la pluie, 7è en Chine,  5è en Hongrie, 6è à Abu Dhabi devant Alonso). Au passif, beaucoup de 15è ou 16è places, d’abandons (le crash au bout de 150 mètres au GP du Japon…) malgré tout, qui font que ça a dû chauffer pour lui cet hiver. Mais il s’améliore c’est certain. Ne nous leurrons pas, des bas il y en aura d’autres cette saison. Mais ce podium il est allé le chercher tout seul. Bravo, donc. La pression de la réussite est sans doute plus supportable que la pression de la défaite. Peut-être est-il du même modèle que Mark Webber, à maturation (très) lente. L’avenir nous le dira.

Alors en guise de dessin j’ai tout de suite pensé au western « Le bon, la brute et le truand ». Avec dans le rôle du « Bon » Sebastian Vettel, le CDM en titre, tout est logique, dans le rôle de la « Brute », Lewis Hamilton… car il s’est battu comme un beau diable pour rester au contact de Vettel, et qu’il a transformé le fond plat de sa monoplace en une sorte de feuille morte qui volait au vent! Et le « Truand », ben… c’est Petrov, parce qu’il les a bien truandés, les Alonso, Massa, Button, Schumi & Co!

Attention tout de même, car je pense que la Scuderia va recoller bientôt. Restent les Mercedes, réelle déception de ce début de championnat ( bon ok il y a aussi HRT, mais dans un autre registre). Saluons comme il se doit enfin la prestation du jeune Perez, qui a comme Petrov, une grosse étiquette « Pilote Payant » dans le dos, et qui montre qu’en général on n’arrive pas en F1 par l’action du Saint Esprit.

Melbourne GP: « Jean, tu t’amènes, c’tarte et misogyne »…

… traduction française du  célèbre « Gentlemen, Start Your Engine » (pour ce cher waga)… ou voilà, à quelques nuances prêtes, ce qu’entendront nombre d’entre-nous à l’orée du premier GP de la saison 2011. Bon, ok, ce jeu de mots est gravement pourri, je le reconnais. Tout ça pour dire que nos femmes (à part la délicieuse Mumu qui fait les beaux jours de ce blog) risquent encore de ne pas être en phase avec leur « sportif » de mari, vautré dans son fauteuil et vociférant à la moindre parole déplacée du commentateur de la lucarne. Et ça, c’est avant qu’il n’ait avalé son pack de bières! Passqu’après…. 😉

Quant à moi, ma chère Cireboxette sait bien que je regarde les GP UNIQUEMENT à des fins professionnelles! Avec de l’eau plate.

Allez, rejouissons-nous mes amis les feux rouges vont s’éteindre! La saison va comMENCERRRRRRRRRRRRRRRR ! Youpi! Bon GP à (toutes et) tous! Et si on jouait au jeu des pronos? A qui le tour?

(Il faudra vous contenter d’une image que j’ai honteusement volée sur le Net, par manque de temps).

Vettel boira du RedBull jusqu’en 2014!

Sans doute le savez-vous déjà tant la Toile est réactive! Sebastian Vettel vient de signer pour 2012, 2013 et 2014 chez Red Bull Renault (ou.. -Racing?) .

C’est ce qu’on appelle un très très gros coup de la part du fondateur de l’équipe Dieter Mateschitz. Priver la concurrence, Ferrari et Mercedes en premier lieu de cette perle rare, est un (gros) point gagné dans la bataille psychologique que se livrent les équipes de F1 en coulisse. Au moins cela dissipera tout malentendu et la concurrence est prévenue. Assistera-t’on à une marche triomphale du jeune Vettel ces 4 prochaines années? Il est trop tôt pour le dire. En tous les cas, j’en connais un qui doit être heureux de cette nouvelle, c’est le jeune Felipe M. qui va pouvoir rouler en 2011 tranquilou! Pffffit, disparue l’épée de Damoclès. Au moins momentanément, me direz-vous. A contrario, voilà Mark Webber prévenu qu’il ne sera JAMAIS le patron dans cette équipe.

Bref, les dix et Jean Klemann, que la fête commence!

(clic to enlarge your pen… euh… l’image)

Last Straight Until Melbourne [ Dernière Ligne Droite Avant Melbourne]

Puisque désormais nos bloggers les plus réfractaires se mettent à l’anglais, un titre in English !

Alors que le F1 Circus pose à nouveau ses valises à Barcelone pour 4/5 jours, nous sommes dans la dernière ligne droite avant Melbourne, soit le début du championnat 2011. Evidemment, ce week end nous aurions dû tous être devant nos écrans à nous régaler de la 1è manche à Bahrein. Cette manche annulée, il nous faut prendre notre mal en patience. Paraîtrait que la course de Bahrein serait éventuellement réintégrée… qui vivra verra (en attendant je n’aimerais pas être au service logistique d’une écurie de F1, il y a de quoi s’arracher les cheveux!).

Alors quid des forces en présence? C’est le grand mystère… des RedBull visiblement encore très fortes, pour le reste… espérons simplement qu’au moins 3 ou 4 autres équipes soient à la hauteur comme l’an dernier afin de ménager le suspense tout au long du championnat.

Webber s’améliorera-t’il comme il le fait chaque année? Vettel fera-t’il honneur à son N°1? Alonso a une revanche à prendre, c’est sûr. Massa verra-t’il le jour? Et Schumacher, finalement, avec une année dans les pattes, il devrait y arriver, non? Rosberg décrochera-t’il sa première victoire? Que donnera la dernière née de Woking? Et cette R31 audacieuse? Et Heidfield? Et Kubica? Et si Force India, Williams et Sauber s’invitaient sur le podium? Team Lotus gagnera-t’il la bataille des « nouveaux »…. bref ce ne sont pas les questions qui manquent, vous-mêmes vous en posez-vous peut-être d’autres?

Pour illustrer ce flou total, une illustration… pas très nette d’une R31 qui a Melbourne en ligne de mire. Amen.