Bahrein & Tears

Alors, alors… que va faire Bernie Ecclestone concernant le GP de Bahrein? Le déplacer en fin de saison ou l’annuler (… et accessoirement s’a$$€oir sur environ 40 M d’euros à ce qu’on dit). Cruel dilemne. Je n’aimerais pas être à sa place (ça tombe bien…). Il doit normalement se prononcer avant le 1er Mai.

Le Peuple bahreini (comment qu’on dit??? « Bahreinois, Bahreinoises je vous ai compris »?) a écrit une belle lettre à Tonton Bernard pour lui demander de ne PAS organiser la course tant que les droits de l’Homme élémentaires ne seront pas respectés dans ce Royaume. Ben moi je trouve qu’ils ont raison. Le F1 Circus ne peut décemment pas vivre éternellement dans sa bulle (monétaire). Bien entendu, cela ne fait pas de moi quelqu’un de courageux que de dire cela. Mais bon, c’est dit. Et vous, vous en pensez-quoi?

La lettre en question a été relayée par ce site:

http://motorsport.nextgen-auto.com/Bahrein-les-manifestants-ecrivent-a-Ecclestone,22114.html

GP de Chine: Et Lewis ne bouda pas son plaisir…

Wahou… quel course! Que de dépassements, que d’action, que d’incertitudes! Une vraie course de F1! Podium presque inespéré, un Hamilton rusé (dans les stratégies) et combatif qui fait trébucher l’homme fort du moment: Sebastian Vettel.

J’adore Vettel. Ce type est brillant, doué et précoce. Mais je déteste les dominations absolues, j’ai l’impression de replonger 10 ans en arrière à l’époque de l’hégémonie Schumacher où -avouons-le-  on s’ennuyait ferme. En plus cela tombe très bien avant 3 semaines d’intervalle, ça va gamberger dur dans les usines!  Ne nous leurrons pas, les 18 points engrangés par Vettel feront sans doute la différence en fin de saison. Mais en l’occurrence, saluons comme il se doit la victoire de Lewis Hamilton. Bon sang quel pilote!

Saluons au passage l’énorme course de l’Australien Webber: 18è sur la grille, 3è à l’arrivée, il n’y a pas beaucoup d’exemples comme cela (de mémoire, Schumi l’a fait avec Ferrari, Coulthard (à Spa?) et Kimi à l’époque McLaren aussi). Webber qui, s’il n’a pas gagné, doit être super content de voir son « team mate » se faire mater!

Petites déceptions chez: LRGP, 2 points après 2 podiums consécutifs ça parait maigre, Les Sauber moins véloces (pourtant les 2 pilotes sont des attaquants), et un Alonso dont la monture n’est pas au meilleur de sa forme.

Petite interrogation: les MGP ont eu l’air dans le coup (enfin… Rosberg) en course. Info ou intox?

Maintenant, soyons prêt à affronter 3 semaines de vaches maigres avant le prochain GP. Portez-vous bien!

BACK TO BACK

Et vous, ça vous inspire quoi « Back To Back »?

Bon, moi, d’abord, cela me rappelle une très bonne chanson de Deep Purple, peu connue car récente (2005). Très bon groove. À vous de vous faire votre idée en allant l’écouter là:

http://www.youtube.com/watch?v=vdKvrhu2Trw   (je crois que ça plante au milieu… )

D’ailleurs, si vous n’avez pas des goûts de chiottes (c’est-à-dire l’inverse des miens 😉  ) et que vous appréciez Deep Purple, allez mater aussi « Demon’s Eyes », vous me ferez plaisir!

Mais en Formule 1, ça veut dire quoi, Back To Back? Ça veut dire 2 GP qui se suivent à une semaine d’intervalle. Donc peu de temps. Or, pour moi, puisque ce n’est pas un secret (vous savez tous que je fournis à LRGP et Renault F1 auparavant, des planches de BD après chaque course), boucler en 2 jours cette BD et mener en parallèle mon activité d’illustrateur avec d’autres projets (et je vous passe les détails de ma vie privée), fait que… je ne vous livrerai pas de dessin cette semaine. En revanche, puisque la planche de BD LRGP vient d’être publiée dans le Mag Preview du GP de Chine ( elle est là en anglais, il faudra patienter pour la VF qui n’a pas été encore publiée : http://www.lotusrenaultgp.com/4639-Presentation-du-Grand-Prix-de.html  ), je vous propose une case en 3 parties: l’esquisse, l’encrage, et la couleur (ainsi que les textes), comme ça vous verrez un peu comment l’on (je) procède. Enjoy (and clic on ze image).

Bonne semaine à toutes et tous.

 

FORZA TONIO ! (Vaudou Inside)

Allez, ma bonne cause du ouiken, ce sera le sympathique Vitantonio Liuzzi. La grande question est: « Va-t’il réussir à se qualifier en deçà des 107 % » (cette phrase est un non sens absolu, puisque s’il est au-delà des 107 % il n’est pas qualifié, donc s’il se qualifie il est forcément « en deçà » des 107 %…). Par contre je pourrais rajouter: « avec sa poubelle ».

Je vous propose de faire un buzz d’enfer… plus il y aura de clics sur ce sujet, plus cela lui donnera la Force de se qualifier (et c’est là qu’intervient la pratique vaudou, l’invocation des esprits, le surnaturel, le mirâââââcle). Alors alertez les bébés (© J.Higelin), les mémés, les pépés, votre voisine du dessus, je compte sur vous!

Allez, bonnes qualifs à toutes et tous!

La Cherté de la F1…

Un des faits marquants de cette saison, vu à Barcelone et surtout à Melbourne est le manque flagrant de préparation de Hispania Racing (dû sans doute à son manque de moyens) et la réapparition du couperet des 107 % en qualification. Vous connaissez la règle, celui qui fait un temps en essais Q1 supérieur de 7 % à celui du leader est éjecté. Cela représente, selon les circuits, entre 6 et 8 secondes (à la louche). Mais à la vitesse des F1 ces petites secondes sont énormes. Et le danger aussi du coup. Or donc on a fait ressurgir cette règle qui était en vigueur dans les années 80 du fait de l’apparition de petites équipes peu compétitives (merci au passage à Max -la menace- Mosley, initiateur de l’arrivée de ces petites écuries). Dura Lex, Sed Lex. Dure est la Loi, mais Juste est la Loi.

Dure? Ouais, tu m’étonnes. Aller à l’autre bout du monde, en Australie, pour faire 8 tours de pistes (ou à peu près), y a de quoi l’avoir en travers de la gorge. Mais c’est qui, c’est quoi cette équipe? Williams, McLaren, Brabham, Arrows, etc n’ont pas dû forcément avoir des débuts faciles. C’est à peu près normal lorsqu’ on débute. Mais là, franchement, ils n’ont pas le niveau les Espagnols. Pourtant, il y a des talents dans cette équipe: Geoff Willis (ex- Bar-Honda et RBR…),  Jacky Eeckelaert (ex- Peugeot en Endurance, ex- Prost GP, ex- Sauber et Honda), Tonio Liuzzi, etc…. Colin Kolles? J’avoue ne rien penser de ce personnage au physique désagréable. Non, visiblement ce qu’il manque ce sont des Pesetas. Muchas pesetas. Muchas, muchas, même. Alors? Sont-ce des baltringues? Je commence à avoir ma petite idée…

Juste? Oui, juste. La F1 est et doit rester le pinacle du sport auto. On ne joue dans la cour des grand que quand on a l’âge, non? Si on fait le parallèle, par exemple,  avec la haute couture et la maroquinerie, soit on attaque frontément LVMH (au hasard), mais on s’en donne les moyens, soit on fait du Pimkie et du sac US. Dans tous les domaines on a à gagner à placer la barre très haut. C’est la seule manière d’obtenir, sinon l’excellence, au moins du haut niveau.

Alors que va-t’il se passer, croyez-vous, en Malaisie? Et bien, pareil, ils vont repartir la queue antre les jambes au bout de 10 petits tours le samedi après-midi. Et Liuzzi va se griller à vie.

Donc pour illustrer cette règle des 107 % qui a fait sa première victime, une petite peinture virtuelle (c’est une technique appelée « matte painting », que je découvre (avec le précédent billet) et que je ne maîtrise pas bien du tout, aussi je demande votre indulgence).

En attendant, je vous (nous) souhaite une excellente course à Sepang où, si je pouvais émettre un souhait, j’espère qu’il ne pleuvra pas comme vache qui pisse (remember 2009, la course arrêtée après 55 min).

Allez en paix mes frères.