SAMBAAAAAAAAAAA! GP SAO PAULO 2012

Ceux qui suivent ce blog depuis le début se rappelleront de ce dessin que je viens de retrouver … il date de 2010 et, par rapport à aujourd’hui, il manque Raikkonen, mais les autres protagonistes sont toujours là. Aussi me permetté-je, avec votre accord, de vous repasser cette illustration que j’espère ne pas être avariée.

Alors, les enjeux du Brésil.

Bien.

Retraite ou pas retraite? Schumacher retraite directos dimanche à 16h locales, vous passez par la case « départ » et vous touchez 20.000 euros.
Retraite ou pas retraite? Pour Heikki et Kamui, ça ne s’annonce pas bien. Je crois qu’en 2013 il vont rester à la maison. De quoi chanter Kova-Cabana et Koba-Cabana au soir du GP du Brésil.
Dollars ou pas Dollars? Pour Lotus F1 Team, DOLLARS, avec l’arrivée en 2013 de la marque de boisson extra qui fait crac boum hu du Groupe Coca-Cola.
Dollars ou pas Dollars? Pour HRT, pas dollars. On risque d’avoir 11 équipes seulement en 2013.
Promotion ou pas promotion? Pour Charles Pic, no lo sé senor. Espérons que c’en soit une pour lui avec une meilleure saison à la clé. En tout cas, il m’a l’air sympathique ce pilote. Et travailleur.
Promotion ou pas promotion? Pour Hamilton, no lo sé senor. Espérons que c’en soit une pour lui avec une meilleure saison à la clé. En tout cas, il m’a l’air sympathique ce pilote. Et travailleur.
Pluie ou pas pluie pour le GP? Hey, ‘y a pas marqué Gillot-Pétré, là!
Bon, ben… voilà on a fait le tour des enjeux du WE, non?

Comment?
Ah ouiiiiii !!!!
Champion ou pas Champion? Vettel ou Alonso, Alonso ou Vettel? Alontel ou Vetso? Quoi qu’il en soit, le vainqueur coiffera sa 3è couronne. La grande classe, quoi. En tous les cas ce match sera nettement plus intéressant que le duel Fillon-Copé ou Hollande et sa manche de chemise (c’est elle qui gagne tout le temps).
Bon Grand Prix à toutes et tous, même à l’effrontée. Je remercie d’avance Mumu qui à n’en point douter affichera ici les dessins LIVE publiés sur Touiteur.

BRASIL, UM PAIS TROPICAL!

Tropical: chaud et moîte. C’est l’ambiance qu’il y aura à Sao Paulo pour le dernier acte du F1 Circus! Qui de Sebastian Alonso ou de Fernando Vettel empochera la mise? Vous le saurez… en regardant le prochain Grand Prix!
Et vous, vous préférez qui? Sachant que l’un ou l’autre aura son 3è titre. Soit l’égal l’Ayrton Senna, Nelson Piquet, Niki Lauda, Jackie Stewart ou Jack Brabham. Excusez du peu, comme on dit. Au delà, il n’y a que 3 pilotes: Alain Prost (4 titres), JM Fangio (5) et Schumi (7).
Tiens Schumi. Le retraité. Et son départ, ça vous cause? Ou son retour il y a 3 ans? Pour moi le retour est positif en un sens: il a donné une dimension humaine à ce pilote qu’on prenait tous pour un robot à sa grande époque. Je trouve qu’il a eu le cran de revenir à la quarantaine se mesurer à des jeunots de 20 piges. Il faut avoir tutoyé la quarantaine (comme moi) pour saisir vaguement ce que cela signifie. Mental certainement au top mais physique déclinant. Ou le contraire. Etre et avoir été (je parle pour lui, hein, pas pour moi 8p).
Quoi qu’il en soit, lundi à 6h du mat’ j’avais terminé ma planche de BD que je vous livre ici en Français. Eh oui, comme elle est imprimée sur des brochures distribuées sur les GP, il faut les faire, les imprimer et les envoyer! Une course contre la montre. Entre le Live Cartoon d’Austin et cette planche, se sont écoulé 15 heures de labeur d’affilée (je précise juste pour ceux qui s’imagineraient encore que je dessine des Mickeys sur un bout de table de cuisine passque j’ai qu’ça à fout’…).
Bonne lecture à toutes et à tous, merci d’être passés, ça m’a fait plaisir, vous en reprenez un dernier pour la route? 😉

Austin: l’homme qui valait 3 milliards

Ok, ok, un bon titre bien nul. Je sais.
Je veux parler bien évidemment de Lewis Hamilton. Mais quelle démonstration il nous a livrée! Abu Dhabi devait -normalement- être pour lui. Cela n’a pas été le cas. Pas revanchard, il a été aux avant-postes tout le week end à Austin, ce nouveau circuit des Amériques. Et est allé déloger Vettel de la 1è place. À jamais son nom sera gravé dans le marbre des tablettes américaines comme étant le premier à avoir remporté cette course. Ce dimanche on attendait Vettel (voire Alonso) et c’est Hamilton qui gagne. Juste récompense pour sa saison marquée par un nombre important de pépins mécaniques.
Remarquez, vous avez-vu ce podium? 5 titres à eux 3, Hamilton, Vettel et Alonso. Rien que le gratin. C’est qu’il fallait avoir de l’expérience (et une bonne monoplace, évidemment) sur ce nouveau circuit, pour espérer être dans les points. Mais des petits jeunes ont néanmoins démontré de belles choses: Grosjean, qui après un tête à queue se retrouve 22è et remonte à la 7è place. Il avait le rythme pour dépasser Kimi, mais ne l’a pas fait dans l’optique du championnat. C’est malgré tout dommage pour lui cet incident (sans parler de sa pénalité de 5 places pour changement de boîte de vitesses), car le podium s’offrait à lui. Le métier qui rentre, dira-t’on. Les autres petits jeunes sont Hulkenberg, Maldonado et Senna, dans le top 10.
Notons la très belle prestation de Massa, malgré ses 5 places de pénalité le faisant partir 12è. A ce sujet, personnellement j’ai du mal à digérer le coup du changement de BV afin de faire gagner une place sur la grille à Alonso (et de le placer sur la partie propre de la piste). Les Rouges ont même concédé volontier la tricherie… réglementaire. Moi ça me dérange. Du même acabit que « Felipe, Fenando is faster than you ». La triche au grand jour. Cela ne fait que renforcer ce que je pense de la Scuderia.

Entre les Live Cartoons (et merci à Mumu de les afficher) et la Cartoon proprement dit à boucler… lundi matin aux aurores, je n’ai pas eu le temps de vous faire grand chose. Voici une idée que j’avais déjà exploitée au sujet de Kubica, mais qui va comme un gant à Hamilton: un pastiche de l’affiche d’Obama en 2008. Oui, il peut le faire!

NB: je vous remercie toutes et tous des gentils messages sur le billet précédent. Sachez qu’ils sont ma seule rémunération, comme les applaudissement pour les acteurs.

INDIGNEZ-VOUS!

Bon sang de bon sang de bonsoir!
Mais indignez-vous bordel de merde!
J’vous mets pas le dernier cartoon et vous , vous ne dites rien, vous causez Vent des Globes! Ha! La belle affaire (j’adore en fait, moi je suis pour JP Dick).
Bien, voici donc le dernier cartoon, que j’ai fait en pensant au partenariat Lotus F1 Team/ Angry Birds-Star Wars. Ne me demandez pas ce que c’est Angry Birds je n’en ai pas la moindre idée, je n’y joue pas, mais La Guerre des Etoiles, ça… ça, ça me cause! Donc un format de cases quelque peu modifié pour ce que les fans « étrangers » sur FB ont qualifié de « meilleur cartoon jamais fait ». Je vous laisse juge. Bonne lecture. Et bon GP des Etats Unis d’Amérique!

RENCONTRE AVEC ROMAIN, 2è partie!!!! [Par Mumu]

Il est 12h15, rien ne bouge, pas de skippeur en vue. Les petits commencent à avoir faim. Alors nous nous dirigeons vers un restaurant. Nous nous mettons à table et nous commandons. Là pour moi monte l’angoisse et si Romain allait sur le bateau pendant que je suis au restaurant. Il est si près de moi, je ne peux pas m’imaginer ne pas le voir.
13h, nous sortons du restaurant et nous retournons au 3ème ponton. Nous jouons avec les enfants. 2 heures plus tard, toujours rien pas un mouvement sur le monocoque ‘Bureau Vallée ». Je vais à nouveau voir une personne à la barrière et elle me dit qu’il faut aller au ponton n°1. C’est ce qu’on fait, je parle avec une personne de l’organisation qui me dit que vu l’emplacement du bateau, j’aurais plus de chance de voir Louis au 3ème ponton. Là je suis un peu décourager mais j’y retourne.
il est 15h30, je retourne encore une fois au 3ème ponton. Et j’attends une personne demande à la même personne de la sécurité si Romain va remonter par ce ponton. A ce moment-là, je comprends que Romain est descendu au bateau et que je l’ai manqué à faire ces aller-retour entre le 1èr et le 3ème ponton. Le vigile fait semblant de ne pas comprendre et après, il sort Romain Grosjean celui qui casse pleins de voitures, qui fait des cartons ???
Là, je réagis. « Attention à ce que vous dit » et je lui montre mon T-shirt Lotus. Il a un sourire en coin. Le monsieur qui avait demandé si Romain était là, était accompagné de sa femme et son fils qui est fan de Romain. On se met à parler en attendant Romain qu’on surveille avec un appareil photo pour voir s’il revient vers nous.
16h00, les organisateurs ouvrent le 3ème ponton en 2 (c’est un ponton pivotant) pour faire passer les 20 zodiacs qui accompagneront les bateaux le lendemain. C’est à ce moment-là que Romain et Marion descendent du bateau. Avec le jeune homme, on se dit que c’est fichu, Romain va être obligé de passer par le ponton N°1. Mais non, à notre grande surprise et notre joie. Ils s’arrêtent à la barrière du ponton 3 et attendent que ce ponton re-pivote.
Romain et Marion arrivent, je les vois s’approcher. ça y est, je vais pouvoir lui parler. Je sors les cadeaux, je l’appelle, il me regarde. Je lui crie que j’ai des cadeaux pour lui. Il s’approche de moi (Marion reste en retrait avec un membre de l’équipe de Louis) en me demandant ce qu’il a fait pour mériter des cadeaux. Je lui dis que c’est parce qu’il est un excellent pilote que je le suis depuis plusieurs années et que je suis le team depuis 2004. Je lui donne ces cadeaux, je lui explique que j’ai vu une de ces vidéos où il dit qu’il a toujours des bonbons cachés dans la chambre lors des GP mais qu’il fait attention pour ne pas grossir. Je lui dis de ne pas tout manger d’un coup, pour ne pas prendre de poids (il rigole). Il est content, je lui montre mon t-shirt « c’est bon ça » me dit-il. Je lui demande s’il peut me signer mes 2 casquettes, ce qu’il a fait. Je lui parle du blog de Cirebox, je lui dis qu’il a un bonjour de tous les bloggeurs. « C’est gentil ça ».
Nous nous mettons l’un à côté de l’autre pour qu’on nous prenne en photo. Mais la catastrophe, mon appareil ne marche plus, les piles sont mortes mon fils a pris trop de photos des bateaux. Je sors mon téléphone portable pour faire la photo. Il rigole quand il voit mon fond d’écran, bien évidemment c’est une photo de lui. Je lui répond qu’il me suit partout (il voit que je suis une vrai fan) A ce moment -là, Marion vient nous dire qu’il faut que Romain part mais qu’il peut revenir plus tard. Je lui demande dans combien de temps car j’attends depuis 10h. Romain lui dit d’attendre un peu que nous fassions la photo. Un clic est ça y est, j’ai ma photo. Vraiment MERCI ROMAIN !!!!

RENCONTRE AVEC ROMAIN 1ère partie !!!! [Par Mumu]

Tout à commencer quelques jours plus tôt quand j’apprends sur facebook que Romain et Marion doivent être aux Sables d’Olonne le vendredi 9 novembre 2012 pour voir son « filleul » Louis Burton. Le seul souci s’est que je travaille et je dois finir à 16h30.
Il n’est pas question que je n’aille pas le voir. Alors je demande à mes patrons si je peux emmener leurs enfants au Vendée Globe. Leur réponse est positive et je leur en remercie.

Nous sommes le vendredi 9 novembre. Je suis impatiente d’aller aux Sables d’Olonne. Il est 9h30 quand nous montons dans la voiture. Il y a 30 min de route, je suis un peu angoissée à l’idée de ne pas le voir. Je suis accompagnée des 2 enfants que je garde et de mon fils ainé Jordan. Il voit que je suis stressée alors on parle de tout et de rien, on parle avec les enfants.

On arrive aux abords du Village du Vendée Globe. 1er obstacle, il faut trouver une place pour se garer. Nous allons sur un parking réservé aux visiteurs. Ça y est, nous sommes enfin garer. Je mets le plus petit en poussette et je mets les cadeaux pour Romain dedans. Allez c’est parti, direction les pontons.

On rentre dans le Village, il y a un peu de monde mais ça va on arrive à circuler. C’est pas souvent évident avec une poussette. Nous allons au 1er ponton, là on nous dit que l’accès aux bateaux sont réservés aux médias aujourd’hui donc on ne pourra pas s’approcher des monocoques. Ça commence mal pour voir Romain. La personne nous dit aussi que j’aurais plus de chance de voir les skippeurs au 2ème ponton. Alors nous y allons d’un pas décidé. Là c’est la même rengaine, il faut aller au 3ème ponton. Nous y allons. Là je demande à une personne de la sécurité si Louis et Romain sont déjà sur le bateau. Il me dit qu’il ne connait pas Romain Grosjean et qu’il ne sait pas si Louis est dans son bateau. nous attendons pendant 2 heures. Nous regardons les bateaux, il y en a un superbe.

Les Diamants sont éternels.

Ce grand prix d’Abou Dhabi, riche en rebondissements nous a offert un tiercé d’exception: 1 Raikkonen, 2 Alonso, 3 Vettel. Trois grands champions dont il faut se féliciter de les voir réunis sur un podium.

Kimi: très belle victoire au panache, même s’il est vrai qu’Hamilton la lui a sans doute servie sur un plateau en abandonnant au 20è tour sur panne. On ne saura jamais si Kimi aurait pu gagner sans cet abandon. Mais, sa victoire, il l’a construite dès le 1er virage. En admettant que l’abandon de Lewis était un fait inéluctable, la suite des opérations consistait à être celui qui pourrait reprendre le leadership. Et en se retrouvant 2è au premier virage (il était 4è, souvenez-vous sur la grille, suite au déclassement de Vettel), il fut celui-là. Reconnaissons que sa wouature, même si elle se comporte bien, n’est ni une RedBull, ni une McLaren, ni une Ferrari. Il fallait donc la garder cette P1, et sa grande science de la course a fait le reste. Même avec deux Safety Cars qui ont anéanti l’avance qu’il avait su se constituer. Chapeau bas, Kimi, il vient de prouver que son retour après 2 ans d’absence est un succès (et sa 3è place au championnat aussi).

Fernando: 6è sur la grille, il a encore fait un magnifique départ. Alors on pourra dire que lui aussi a eu un poil de chance, comme Kimi: l’abandon de Lewis, la « non-course » de Mark Webber, le sabordage de Maldonado (3è sur la grille et 5è à l’arrivée). Bref, au-delà de la chance, c’est sa vision de la course ainsi que sa très grande maîtrise qui l’ont propulsé à cette 2è place amplement méritée qui fait de lui à ce jour le seul challenger en lice de Vettel pour l’attribution du Titre de Champion du Monde de F1 2013. Au passage, sa monture, au sujet de laquelle on entend dire tout et n’importe quoi, ne doit quand même pas être si mauvaise que ça.

Sebastian: dans mon for intérieur, je me demande si ce n’est pas lui « l’homme de la course ». Parti dernier après avoir été exclu des qualifications, ayant en outre fait très peu de tours lors des essais, il nous a démontré qu’il avait du panache. De dernier donc, il est remonté aux alentours de la 14è place avant de s’arrêter pour changer d’aileron. Il repart -encore- dernier pour finir finalement 3è! Comme les 2 pilotes précédemment cités, lui aussi a eu de la chance (même plus) que Lewis, Mark, Felipe, Nico, Schumi, Perez, Romain et consorts aient eu des ennuis/pépins/abandons. Et du coup, ce qui s’annonçait comme un calvaire pour lui ne l’a pas été. Il ne concède que 3 points à Fernando au Championnat qui se jouera sur 2 courses (USA et Brésil).

Donc finalement, ces 3 pilotes ont eu le cul bordé de nouilles (si vous me permettez cette expression gauloise) mais c’est sans conteste la marque des champions: savoir saisir la chance quand elle se présente. Ze right man, at ze right moment, at ze right place, dit-on.

C’est donc de là que découle le titre emprunté à Ian Fleming, les diamants sont éternels. Ils ont brillé de 1000 spots dans la nuit d’Abou Dhabi. Ce qui, par association d’idées, m’a amené hier soir à faire ce dessin.

Allez, hop, 2 semaines de repos. Adieu l’Emir, je t’aimais bien tu sais, comme disait Jacques Brel, mais maintenant il me tarde de découvrir le circuit qui valait 3 milliards d’Austin (pigé la blagounette?), valonné à souhait.

QUI ABU…

… Evidemment dans un pays où l’on ne boit pas d’alcool, je ne pouvais écrire « … boira ».
Bien que j’aie l’impression que certains vont boire… le calice jusqu’à Abu Dhabi, voire jusqu’à la lie. A commencer par Fernando, qui, si on peut déjà être certain qu’il vendra cher sa peau avec un petit podium, risque d’être dompté par la machine de Newey. Un taureau battu par un autre, en somme (nan, pas le département, suivez un peu, c’est fatiguant).
« Pendant ce temps-là Grand’ Père court après la bonne »… je veux parler de Schumacher qui va chercher à obtenir une bonne performance, histoire de se rappeler au bon souvenir de tous.
Je crains donc que ce GP soit une procession ennuyeuse, avec Sebastian devant, les autres derrière. A moins que son alternateur Magnetti Marelli ne fasse des siennes! Ou qu’alors le cave se rebiffe (… Mark Webber of course!).

En attendant, votre serviteur a repris du service comme il pouvait. Je serai donc aux manettes des Live Cartoons ce dimanche après-midi. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, voici le dernier cartoon en date… EN FRANÇAIS! Ça vous la coupe, ça, hein?

Bon GP à vous, mettez-vous en plein les mirettes bicause il n’en reste que 3… à noter pour les Français que pour le GP d’Austin, TF1 la joue mini (ahahah… Austin… mini…. tu l’as comprite?) et comme la course débute à 20h, l’heure de la Grand’Messe du Journal de Claire Chazal.. ben… il ne sera diffusé que sur €urosport. Mais il existe des solutions alternatives, moi-même je n’ai pas regardé un seul GP à la télé cette année.