Austin: l’homme qui valait 3 milliards

Ok, ok, un bon titre bien nul. Je sais.
Je veux parler bien évidemment de Lewis Hamilton. Mais quelle démonstration il nous a livrée! Abu Dhabi devait -normalement- être pour lui. Cela n’a pas été le cas. Pas revanchard, il a été aux avant-postes tout le week end à Austin, ce nouveau circuit des Amériques. Et est allé déloger Vettel de la 1è place. À jamais son nom sera gravé dans le marbre des tablettes américaines comme étant le premier à avoir remporté cette course. Ce dimanche on attendait Vettel (voire Alonso) et c’est Hamilton qui gagne. Juste récompense pour sa saison marquée par un nombre important de pépins mécaniques.
Remarquez, vous avez-vu ce podium? 5 titres à eux 3, Hamilton, Vettel et Alonso. Rien que le gratin. C’est qu’il fallait avoir de l’expérience (et une bonne monoplace, évidemment) sur ce nouveau circuit, pour espérer être dans les points. Mais des petits jeunes ont néanmoins démontré de belles choses: Grosjean, qui après un tête à queue se retrouve 22è et remonte à la 7è place. Il avait le rythme pour dépasser Kimi, mais ne l’a pas fait dans l’optique du championnat. C’est malgré tout dommage pour lui cet incident (sans parler de sa pénalité de 5 places pour changement de boîte de vitesses), car le podium s’offrait à lui. Le métier qui rentre, dira-t’on. Les autres petits jeunes sont Hulkenberg, Maldonado et Senna, dans le top 10.
Notons la très belle prestation de Massa, malgré ses 5 places de pénalité le faisant partir 12è. A ce sujet, personnellement j’ai du mal à digérer le coup du changement de BV afin de faire gagner une place sur la grille à Alonso (et de le placer sur la partie propre de la piste). Les Rouges ont même concédé volontier la tricherie… réglementaire. Moi ça me dérange. Du même acabit que « Felipe, Fenando is faster than you ». La triche au grand jour. Cela ne fait que renforcer ce que je pense de la Scuderia.

Entre les Live Cartoons (et merci à Mumu de les afficher) et la Cartoon proprement dit à boucler… lundi matin aux aurores, je n’ai pas eu le temps de vous faire grand chose. Voici une idée que j’avais déjà exploitée au sujet de Kubica, mais qui va comme un gant à Hamilton: un pastiche de l’affiche d’Obama en 2008. Oui, il peut le faire!

NB: je vous remercie toutes et tous des gentils messages sur le billet précédent. Sachez qu’ils sont ma seule rémunération, comme les applaudissement pour les acteurs.