Austin: l’homme qui valait 3 milliards

Ok, ok, un bon titre bien nul. Je sais.
Je veux parler bien évidemment de Lewis Hamilton. Mais quelle démonstration il nous a livrée! Abu Dhabi devait -normalement- être pour lui. Cela n’a pas été le cas. Pas revanchard, il a été aux avant-postes tout le week end à Austin, ce nouveau circuit des Amériques. Et est allé déloger Vettel de la 1è place. À jamais son nom sera gravé dans le marbre des tablettes américaines comme étant le premier à avoir remporté cette course. Ce dimanche on attendait Vettel (voire Alonso) et c’est Hamilton qui gagne. Juste récompense pour sa saison marquée par un nombre important de pépins mécaniques.
Remarquez, vous avez-vu ce podium? 5 titres à eux 3, Hamilton, Vettel et Alonso. Rien que le gratin. C’est qu’il fallait avoir de l’expérience (et une bonne monoplace, évidemment) sur ce nouveau circuit, pour espérer être dans les points. Mais des petits jeunes ont néanmoins démontré de belles choses: Grosjean, qui après un tête à queue se retrouve 22è et remonte à la 7è place. Il avait le rythme pour dépasser Kimi, mais ne l’a pas fait dans l’optique du championnat. C’est malgré tout dommage pour lui cet incident (sans parler de sa pénalité de 5 places pour changement de boîte de vitesses), car le podium s’offrait à lui. Le métier qui rentre, dira-t’on. Les autres petits jeunes sont Hulkenberg, Maldonado et Senna, dans le top 10.
Notons la très belle prestation de Massa, malgré ses 5 places de pénalité le faisant partir 12è. A ce sujet, personnellement j’ai du mal à digérer le coup du changement de BV afin de faire gagner une place sur la grille à Alonso (et de le placer sur la partie propre de la piste). Les Rouges ont même concédé volontier la tricherie… réglementaire. Moi ça me dérange. Du même acabit que « Felipe, Fenando is faster than you ». La triche au grand jour. Cela ne fait que renforcer ce que je pense de la Scuderia.

Entre les Live Cartoons (et merci à Mumu de les afficher) et la Cartoon proprement dit à boucler… lundi matin aux aurores, je n’ai pas eu le temps de vous faire grand chose. Voici une idée que j’avais déjà exploitée au sujet de Kubica, mais qui va comme un gant à Hamilton: un pastiche de l’affiche d’Obama en 2008. Oui, il peut le faire!

NB: je vous remercie toutes et tous des gentils messages sur le billet précédent. Sachez qu’ils sont ma seule rémunération, comme les applaudissement pour les acteurs.

Publicités

6 réflexions sur “Austin: l’homme qui valait 3 milliards

  1. Hola chicos !!!

    Alors, on recycle ? 🙂
    Je partage entièrement ton point de vue concernant la vision de la course automobile chez les rouges !!
    J’espère un grand final au brésil, avec pourquoi pas, des rebondissements à la pelle, sans tricherie, et à la fin, une troisième étoile pour ……
    Hé ! Vous ne croyez pas que j’allais vous raconter la fin, non ? 🙂

  2. Des infos sur ce même sujet.
    Je retiens deux comportements opposés (selon l’article ci-dessous) :
    http://motorsport.nextgen-auto.com/Horner-et-Whitmarsh-ne-critiquent-pas-la-tactique-de-Ferrari,52955.html

    – Domenicali a expliqué que Ferrari a attendu la dernière minute pour casser le scellé sur la boîte et pénaliser Massa, cela afin d’empêcher Red Bull d’envisager faire la même chose avec Webber pour annihiler l’avantage pris par Alonso.

    – Mais Horner n’a jamais considéré une telle réplique. « Si nous l’avions fait, quelqu’un d’autre l’aurait fait aussi et au final Alonso aurait été en pole ! Sérieusement nous ne l’avons jamais considéré. »

    Enfin beaucoup plus surprenant comme déclaration :
    Le patron de McLaren s’était pourtant montré un peu plus critique quelques heures plus tôt, comme nous vous le rapportions ce matin : « Il ne faut pas oublier que Fernando nous a quitté fin 2007 parce que nous refusions de faire ce genre de choses. »

    Je crois qu’Alonso est bien à sa place chez Ferrari.

  3. merci Cirebox pour ce billet

    c’est vrai que Lewis mérite sa victoire !!!
    moi aussi la stratégie de Ferrari me dérange car en plus de faire partir Fernando du bon côté, ils ont mis Romain du mauvais côté. Romain qui d’ailleurs a été le seul a faire un bon départ du côté sale de la piste. c’est vrai qu’on peuut avoir des regrets pour son tête-à-queue mais il a fait une magnifique remontée avec des pneus qui ont fait plus de 40 tours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s