Courber la Chine

Petit retour sur ce Grand Prix de Chine.
Tout d’abord, félicitations à Fernando Alonso, victorieux dimanche à Shanghaï. Une vraie belle victoire, avec du panache, sans consigne d’équipe ou d’abandon d’adversaires. C’est sa 31è victoire et il devient l’égal de Nigel Mansell (« are you big moustache? »), soit le 4è ex-æquo plus grand vainqueur de l’histoire de la F1 (devant lui, Senna avec 41 victoires, Prost, 51 et Schumacher…. 91).
Très belle deuxième place d’un Raikkonen… qui aurait pu disputer la victoire si:
– il n’avait pas fait un départ à la Webber, perdant 2 places
– il n’avait rencontré l’arrière de la McLaren de « Cheko » Perez et n’y avait laissé beaucoup de carbone (aileron avant et museau).

Très belle 3è place d’Hamilton qui prouve que Mercedes a vraiment dessiné une bonne wouature et il faudra compter avec eux cette année (à moins qu’en vue du changement important de réglementation pour 2014 une partie des équipes abandonnent le développement des monoplaces actuelles, on verra).

Vettel a tenté un coup de poker avec les pneus qui finalement n’a pas payé mais Sebastian a promis d’être sur le podium à Bahrain. Il finit tout de même 4è et est en tête du championnat.

La grande déception, elle vient bien entendu de Romain Grosjean. Neuvième à l’arrivée en partant de la sixième position. Vous l’avez d’ailleurs abondamment commenté hier. Qu’elle qu’en soit la cause, cette mauvaise position est une déception pour ses fans, mais aussi et surtout pour lui. Il se plaint de sa monoplace depuis 2 courses, mais semblait l’avoir retrouvée en qualifications. Et puis en course, patatras, plus rien ne semble aller. Les dirigeants de l’écurie, ainsi que les ingénieurs, n’ont pas l’air de faire référence à un quelconque problème sur le châssis.
S’apercevra-t’on qu’il y a un vice caché, est-ce dû au fait qu’il n’ait pas les dernières évolutions (difficile d’avoir 2 jeux complets si loin des bases…), ou est-ce un problème de pilote? Concernant cette dernière hypothèse, j’ai du mal à l’accréditer. En effet, on peut penser ce que l’on veut du garçon, il sait que cette année est sa dernière chance en F1; Il aura donc à cœur de ne pas la gâcher. D’ailleurs, Romain a pris un très bon départ, se retrouvant 6è au premier virage. Son premier relai a été bon, mais il ressort P15 après son premier arrêt au 8è tour. Et ensuite il naviguera entre la 8è et la 10è place, pour finir 9è. Certain qu’il aurait espéré beaucoup mieux. On a bien vu en 2012 sa pointe de vitesse, et parfois son inconstance. Sur ce dernier point, il semble avoir maîtrisé ses démons. Il ne reste plus qu’à faire de gros résultats. Si, pour employer une expression à la mode en F1 « tout se met à fonctionner en même temps ». Je redis donc ici que je suis persuadé qu’il vaut mieux, et qu’il nous le montrera dans un futur proche. Comme je dis sur twitter #GoRomain!

Et, juste pour rigoler, un petit dessin, absolument pas méchant en forme de clin d’œil à notre meilleur représentant sur la grille de départ.

Romain_GPCHine001_jpeg

Romain_GPCHine001_En_jpeg