SAS NICO 1er de MONACO

Son Altesse Sérénissime Nico Rosberg remporte en Principauté sa 2è victoire en F1. Et quelle victoire. Propre, nette, sans bavure. la tâche, bien que facilitée par sa Pole Position, n’a pourtant pas été forcément de tout repos. Aujourd’hui nous avons vécu 4 courses en une: le vrai départ, la voiture de sécurité, le drapeau rouge et encore la voiture de sécurité. Autant de foix où il a fallu des nerfs d’acier pour garder la tête (froide bien entendu). Et il n’a pas failli, il a même mystifié (pour reprendre une expression à la mode) son Champion du Monde de coéquipier, Lewis Hamilton, invisible et transparent durant toute la course. Ou presque.
Un beau vainqueur. Je ne l’apprécie pas particulièrement, mais il faut reconnaître l’évidence.
Le vrai vainqueur -moral- pour moi est malgré tout Sebastian Vettel, tout aussi transparent qu’Hamilton, malgré sa deuxième place. Car dans l’optique (non, pas 2000…) du championnat, il tire les marrons du feu et, avec 4 points d’écart sur son premier poursuivant (Kimi) AVANT la course, il repart avec 21 point d’avance au Championnat APRÈS ce Grand Prix monégasque. Il a été malin, patient, et a fait contre mauvaise fortune bon cœur.
Sutil, que je n’apprécie pas non plus des masses, a été très bon, très incisif aujourd’hui, lui qu’on disait finalement dominé par DiResta à Barcelone.
Plusieurs déceptions à relever: Alonso, qui s’est fait « bouffer » en course alors qu’on le sait excellent à Monaco, faute à la monoplace surement. Raikkonen, victime de Perez, qui « revient du diable vauvert » pour arracher LE point de la 10è place (alors qu’il était 5è avant son contact avec le Mexicain…). C’est lui qui perd gros dans cette course.
Autre déception: « notre » Romain Grosjean, malheureusement caricatural, à la foix très rapide et très… dans le mur et ce , tout le week-end. Ok, Monaco est un GP « risqué » et dangereux, mais là je crois qu’il était en surpilotage tout le temps. Malheureusement pour lui, son accrochage avec Daniele Ricciardo lui sera facturé cher: 10 places de pénalité au prochain GP, à Montréal. Ce qui -hélàs- le condamne presque à une course sans point.
Perez.
Le cas PEREZ.
Autant il nous a égaillé la course avec ses dépassements de « haute volée », autant il a été un poil brouillon, et parfois trop optimiste, ruinant la course, entre autre, de Raikkonen, sans parler de son coéquipier. Je pense que l’ambiance chez McLaren va rapidement ressembler à l’époque Prost/Senna, « j’te parle pas, tu m’parles pas ».
Bon, je passe sous silence l’accrochage Maldonado/Chilton (causant le drapeau rouge), l’abandon de Massa sorti pour la 2è foix du week-end au même endroit (La Rascasse) et les mauvais résultats des Français, excepté Vergne, qui finit à une belle 8è place.

Sinon, ce week-end, les Daft Punk, qui sortent un nouvel album (qui paraît-il cartone partout sur la planète) étaient les « guest stars » de Lotus F1 Team, ce qui m’a donné l’occasion de réaliser 2 origami (en plus de celui de Kimi) que je vous mets ci-dessous (ils ont été entre autre « offerts » aux invités LF1T présents à Monaco… comme ça vous êtes un peu vous aussi VIP.

amusez-vous bien!

Origami DaftPunk_GM_2013_a_jpeg

 

Origami DaftPunk_GM_2013_a2_jpeg

Publicités

MONACO, COCO!

Salut les aminches!
Ce week end GP de Monaco! Chouette!
Allez pour fêter ça, un petit peu de divertissement pour petits et grands: un origami facile de Kimi. Vous imprimez, vous découpez, vous collez et hop! La magie opère!

Non, non, ne me remerciez pas!

[Edit samedi 11h45]

Voici une nouvelle version que 1/ vous pouvez voir, et 2/ avec une glace 😉

Origami KIMI_2013_d2_jpeg

As-tu ri à la victoire du Petit Taureau?

(… il y a un point bonus pour ceux qui comprendrons le jeu de mots du titre…)

Eh bien mes amis, très très belle victoire de Môssieu Alonso! Départ agressif à souhait avec 2 places gagnées dans les virages 2 et 3 (sur Hamilton et Raikkonen), puis course hyper solide jusqu’à la fin. Rien à dire, le sans faute. Ça fait toujours plaisir, je trouve, de voir du grand Fernando, celui qui ne lâche rien, alors que, partant 5è, rien n’était joué avant l’extinction des feux.
Kimi. Bah rien à dire non plus, même s’il avait pu résister à Alonso au premier tour, il n’aurait pas fait mieux. Déjà peu démonstratif lorsqu’il gagne, sa deuxième place le laisse… de glace!. Cela dit, il est des raisons d’être content pour lui vu qu’il est toujours 2è au Championnat pilote. A leur décharge, saluons comme il se doit Lotus F1 Team, qui lui donne toujours une excellente voiture.
Massa. Le cas Massa. Ce petit bonhomme inodore et sans saveur est de retour, dirait-on. Je pense qu’il était sur cette course à 99,9% de ce qu’il peut donner, c’est à dire très bien, mais il n’arrivera jamais à la cheville de son coéquipier. C’est vraiment le frère jumeau de Rubens Barrichello. Vous me trouvez sévère à son encontre? Allons, voyons, la Ferrari était vraiment LA monoplace à battre aujourd’hui. Il aurait dû -au moins- finir deuxième. Donc on ne sait pas s’il doit être content de son résultat ou pas.
Grosse déception chez le Taureau Rouge, laminé, 4è (Vettel) et 5è (Webber). Tant mieux pour les fans de F1, ça évite la monotonie. Ça prolonge le suspense!
Enfin, si on parle de déception, il ne faisait aucun doute avant la course que les Mercedes -bon sang ce qu’elle sont rapides en qualification!- seraient à la ramasse en course. Alea Jacta Est! Le sort en est jeté. Leur saison sera un calvaire de ce type, quand bien même elle pourraient faire illusion à Monaco (voire gagner, je mets une -petite- pièce sur elles). 6è pour Rosberg, le Poleman, et 12è pour Hamilton, je pense que le grand patron de Mercedes, Dieter « Trucmunchen », présent au moins samedi dans le paddock, va vite se lasser.
Les McLaren 8è et 9è, ça ressemble quand même à un film d’horreur, non? J’espère pour Button que son équipe ne soit pas dans une mauvaise passe de X années, comme feu-BAR/honda F1, sinon son prochain titre, il l’aura en 2023 😉
Quelques satisfecit: Gutteriez, meilleur tour en course, et qui domine Hulkenberg, et DiResta qui domine Sutil, qui semble rentrer dans le rang.
Des déceptions? Quelques unes. Grosjean, victime du matériel, Vergne du chat noir, Williams, l’ombre d’elle-même.

Et vous vous en avez retenu quoi de cette course?

Podium_Barcelone_2013

Allison toujours deux fois…

Ainsi donc vous l’avez appris avant-hier, James Allison quitte immédiatement ses fonctions chez Lotus. Surprise? Pas tant que ça. Alors que son départ était officialisé le 8 mai vers midi, la rumeur courait déjà depuis un moment, rappelez-vous. Par ailleurs,, AutoHebdo, dans son édition du mercredi 1er mai consacrait son dossier à Lotus F1 Team, et, citait Eric Boullier, le Team Principal d’Enstone qui disait « Si James Allison décide de partir, nous ne l’empêcherons pas. (…). Son départ provoquera [ ndlr, « provoquera » et pas « provoquerait »… héhé ] un peu de bruit parce que Lotus l’a mis en avant, que les gens le connaissent, mais ce ne sera pas la chute de l’empire Romain. »
Ce à quoi Patrick Louis, le discret Directeur Général d’Enstone ajoute: « James Allison adore l’acrobatie aérienne, loisir pour le moins dangereux. Que deviendrait Enstone en cas de crash? Je dois être en mesure de le remplacer du jour au lendemain ».
L’histoire était donc entendue depuis un certain moment.
Où ira Allison? Et quand? Bien entendu, McLaren, Ferrari et Mercedes sont sur les rangs. Comme beaucoup de gens en F1, ce brillant ingénieur a connu plusieurs équipes même s’il est arrivé à Enstone en 1991. D’où il commet une première infidélité en allant chez Larrousse. Puis il revient à Enstone (Benetton à l’époque) où il devient Chef Aéro en 1998. En 2000 il re-quitte Enstone pour… Ferrari! Il revient dans son équipe de cœur, devenue Renault F1 Team, en 2005. Il a donc connu les titres avec Alonso. C’est donc très certainement à la Scuderia que trouvera refuge James, où il retrouvera son vieux pote Fernando.
Le nouveau Directeur Technique d’Enstone sera donc Nick Chester que vous ne connaissez sans doute pas. Moi non plus d’ailleurs.
Quelles seront les conséquences de ce départ chez Lotus F1 Team? Aucune dans l’immédiat, et peut-être aucune dans le futur. Le temps nous le dira.
Quoi qu’il en soit, la bonne nouvelle est qu’après trrrrrrois longues semaines d’interruption nous aurons enfin un Grand Prix ce week end!
Quels sont vos favoris à Barcelone, sachant que toutes les équipes vont amener plein de nouveautés? Hum????
JamesAllison_2013001 copie