24 heures dûment recommandées… Part2

Alors que la Porsche 962 présentée sur le billet précédent était encore en activité, voilà-t’y-pas que ces cochons d’Anglais mettent un pied en Endurance, par l’entre-mise de mister Tom Walkinshaw, le roublard (enfin moi je le voyais comme ça, même et surtout lorsqu’il est « entré » en F1 par l’intermédiaire de son ami Flavio Briatore) et sa société TWR en profitant du parrainage de Jaguar, alors véritable firme britannique. Le résultat: un moteur du félin 8 cylindres en V et un châssis TWR. Et une robe… qui m’hypnotisait à l’époque (surtout je crois la déco et les caches de roues arrières)… ce mauve « Silk Cut »… « Soie coupée » qu’ça signifiait… j’étais, je le confesse, à l’époque à cent lieues de m’imaginer qu’il s’agissait d’une marque de cigarettes.
Le fait d’armes de cet prototype fût sans conteste Le Mans 1988 lorsqu’elle s’y imposa grâce au talent du trio Lammers-Dumfries-Wallace, juste devant messieurs Stuck-Ludwig et Bell sur une… Porsche 962!
Jaguar_TWR_Cirebox_1c_jpeg