NO PAIN NO GAIN (Singapore GP inside)

… Ce No pain No Gain fait référence à un film qui doit sortir incessamment sous peu ou même plus vite. Dont j’ignore tout et que je n’irai pas voir. Mais le titre me plaît bien, puisqu’il dit en gros « pas de résultat sans travail [=douleur] ».
C’est à peu près la leçon que nous a donné Kimi Raikkonen dimanche dernier à Singapour. Victime d’un sérieux mal de dos samedi (au début je n’y croyais pas, je pensais que c’était un « fake ») qui a failli compromettre sa participation aux qualifs et à la course, et grâce à des calmants, il a finalement disputé une course d’anthologie. Très mal qualifié (13è), c’est à la force du poignet qu’il a réussi à se hisser en 3è position à l’arrivée. Grâce à l’abandon de Romain (à qui cette place était presque promise), mais qu’importe. Seuls les résultats comptent. Bien entendu cette remontée fantastique n’obère en rien les courses époustouflantes de Vettel et d’Alonso.
Arrêtons-nous un instant sur le cas Vettel. Sifflé depuis plusieurs GP sur le podium, il semblerait que sa domination dérange. Concernant la concurrence, je veux bien. Mais pour le public, hein? Il est sympa, souriant, agréable, rien à voir avec Schumacher. Dans cette période que nous vivons (… il va sur son 4è titre d’affilée en 4 ans…), je veux bien qu’on soit lassé de sa domination. Moi elle ne me dérange pas particulièrement, dans la mesure où j’aurais envie de dire aux autres équipes: « bougez-vous! ». C’est vrai que c’est un peu de leur faute si personne ne se met en travers de son chemin, non? Bon, allez, je reconnais que s’il avait un moteur Ferrari ou Mercedes, cela m’aurait gonflé depuis un moment 😉
Je citais Romain Grosjean, c’est vraiment dommage pour lui, il avait fait un week-end parfait jusqu’à son abandon en course (panne mécanique).
Un moment vraiment sympa de la course a été cet épisode de fin de course où Alonso a pris Webber en « stop » après que sa RBR ait pris feu.. On adore ce genre d’image. Cependant,  voir que les 2 ont été reprimandés, est un peu tout meutche je trouve. Qu’ils (les officiels) leur disent entre quat’z’yeux, « Hey les gars, calmos, on ne le refait plus, ok? », mais de là à sanctionner Webber de 10 places sur la grille au prochain GP, est assez surprenant. Je crois qu’il les emmerde tous.
Bon, et vous, vous avez aimé ce GP où l’on a cru un moment qu’on allait s’endormir? ,)

Kimi_SingaporeGP2013_jpeg