« ALLÔ MAMAN BOBO… »

…Ainsi donc, à la surprise générale, Kimi Raïkkönen dont on avait entendu dire que « pitêtre » qu’il serait pas là pour les 2 derniers GP et pis que finalement « on a trouvé un accord », « Kimi est pleinement à nos côtés », ainsi donc disais-je, Kimi déclare forfait pour les deux dernières courses, à cause d’un sérieux mal de dos, remontant à …. 2001, et s’étant réveillé subitement à Singapour, comme par enchantement, au moment où ses démêlés avec Lotus F1 Team commençaient à devenir publics…
Bon.
Audiard nous a enseigné qu’il ne fallait pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.
Donc cette affaire de dos, j’vais vous dire, moi qui fait référence dans la médecine, la kiné et l’osthéo depuis maintenant 34 ans, ça sent le Flan Alsa à 100 lieues. Remarquez, fallait pas être grand clerc pour livrer ce diagnostic.

Donc de l’extérieur, on peut dire que Iceman (qui n’a qu’à se mettre de la glace sur sa partie douloureuse) se fout de la gueule du monde, en long, en large et en travers. Aucun respect des fans, de la F1. De son patron, ça visiblement, c’est certain.

D’ailleurs, peut-être qu’il a raison, vis-à-vis de son patron (Genii). J’en sais à peu près autant que vous. Non, je ne sais pas s’il a touché ses 15 millions de dollars (chiffre balancé au hasard, je ne sais pas combien il gagne), ni en entier, ni en plusieurs versements avec des billets usagés dont les numéros ne se suivent pas. En plus je m’en fous. Je crois qu’il y a plus à plaindre. Même si Enstone est en retard, ou carrément en tord, c’est bien eux qui l’ont remis à flot, lui permettant de retrouver un juteux contrat avec Ferrari, non? Rien que pour ça, il aurait pu attendre fin novembre pour le bistouri, me semble-t’il. Surtout qu’il y a deux jours, lorqu’il est allé en douce mouler son baquet à Maranello, il avait moins mal, non? 😉

Bref, c’est un évènement sans précédent auquel nous assistons-là, une grève déguisée, qui évidemment aura de sérieuses conséquences.

En attendant, nous sommes toujours sans nouvelles rassurantes sur l’avenir d’Enstone, les sponsors, les pépettes, les pilotes, le moteur, etc… Ayons malgré tout une pensée amicale pour les sinistrés du cyclone passé aux Philippines, là il y a vraiment matière à se lamenter. Mais je m’égare.

Qui a dit « du Nord »?

 

Sur ce, on souhaite à la Scuderia, une trrrrès joyeuse année 2014 😉

Ferrari_2014 copie

Publicités