Gentlemen, numérotez vos abattis!

Et voilà, 2014 est là, la saison se profile et avec elle son lot de nouveautés politico-sportivo-réglementaires.
19 courses (ça, ça ne change pas, même s’il y aura 2 nouveaux circuits), de nouveaux moteurs V6 turbo à récupération d’énergie (obligation de fonctionner en tout électrique dans les stands), donc de nouvelles dimensions dues à ce nouveau bloc, des ailerons avant plus simples, un nouveau museau qui fera, n’en doutons pas, couler beaucoup d’encre, au final une aéro totalement modifiée. Côté sportif, un doublement des points pour le vainqueur de la dernière course, et l’imposition aux pilotes d’adopter un numéro « à vie » visible sur leur kakse. Un peu comme les Ricains en Nascar, quoi. Vous l’avez sûrement lu, seul le Champion du Monde a le droit à deux numéros: ou bien il choisit le N°1 ou n’importe quel autre numéro. Vettel a choisi de s’élancer avec le N°1, mais si d’aventure il n’était pas Champion à l’issue de la saison, il aurait le N°5. Notre Romain national aura le N°8. Raikko le 7 et Alonso le 14. De la à émettre l’idée qu’un Alonso=2 Raikkonen, il n’y a qu’un pas que Iceman se fera un plaisir de démentir! Notons que le 13 sera au départ (pour singer un titre de Michel Vaillant), puisque Pastor Maldonado -le nouvel équipier de Grosjean- l’a choisi. Ce numéro avait été banni il y a fort longtemps, mais le 13 fera donc son retour en ’14! Personnellement je trouve cette idée d’avoir le N° sur le kakse inutile, mais bon, on s’y fera. Cela me rappelle juste Patrick McGohan, dans la série des Sixties « Le Prisonnier », ce qui explique le dessin (en Anglais) qui dit ceci:
« – Qui êtes-vous?
– Le nouveau N°2.
– Qui est le N°1?
– Vous êtes N°6.
-JE NE SUIS PAS UN NUMÉRO, JE SUIS UN HOMME LIBRE! »

 

Number6

Publicités

YES YOU CAN, SCHUMI

Bonjour à vous tous.

Je voulais vous présenter mes Vœux pour cette nouvelle année. Qu’elle soit pour vous aussi intense que douce, aussi riche en émotions qu’indolente et au final, encore meilleure que la précédente. Et puis je voudrais vous souhaiter d’être en bonne santé, vous, fidèles de ce blog, ainsi que pour ceux qui vous sont proches.

La santé, voilà le bien le plus précieux. Michaël Schumacher et sa famille en savent quelque chose. Terrible accident que celui dont il fût victime fin décembre à ski. Après avoir tutoyé le danger dans ce qu’il a de plus intense pendant des années au volant de bolides allant toujours plus vite, ce Grand Champion, le pilote de F1 le plus titré de l’histoire de la discipline, se retrouve être entre la vie et la mort avec un accident aussi banal que stupide. Qui n’a pas fait de chute à ski? Quelle est la probabilité pour heurter une pierre avec la tête (protégée par un kakse qui plus est) et que le résultat soit aussi dramatique? Le destin a décidé.

Maintenant, il ne reste plus qu’à lui souhaiter le meilleur, c’est-à-dire un prompt rétablissement, sans séquelles si possible. Vous verrez le dessin, il vous rappellera évidemment celui que j’avais fait pour Robert Kubica après son accident d’une très grande gravité. Il s’en est sorti, même si apparemment sa carrière dans la discipline reine du sport auto est arrêtée à jamais. Mais on pourrait évoquer aussi Felipe Massa qui a réussi a guérir après son non-moins terrible accident.

Pour Schumacher, ayant mis fin il y a 12 mois à sa carrière sportive, on lui souhaitera donc de se rétablir pour simplement pouvoir mener une vie « normale ». Mais nous avons à faire à un athlète de très haut niveau, donc, Yes You Can, Michaël.

Schumi_YesUCan_jpeg