Sir JACK BRABHAM…

On apprend aujourd’hui, 19 mai 2014 le décès de l’Australien Jack Brabham.

Encore une légende disparue. Mais celle-là était un peu spéciale, puisque Sir Jack cumulait à lui seul 3 titres de Champion du Monde des pilotes de F1 (1959, 1960 chez Cooper et 1966 chez…. Brabham) et étant devenu aussi constructeur à part entière (en association avec Ron Tauranac), 2 titres de Champion Constructeur, en 66 (avec donc lui au volant) et en 67 avec Denis Hulme. IL était donc « légitimement » 5 foix Champion du Monde. C’est un fait unique dans l’histoire de la F1: les pilotes ayant monté leur propre écurie ont soit été titrés sans elle, soit n’ont jamais été titrés alors que leur équipe le fût. Vous me suivez?

Je ne sais pas qui du pilote ou du constructeur restera le plus célèbre, toujours est-il qu’en 1971, un jeune freluquet du nom de Bernard Ecclestone, dit Tonton Bernie, lui racheta l’équipe (pour la revendre en 88).

De grands pilotes se sont succédés dans cette équipe: citons Jack Brabham, bien entendu, Denis Hulme, Jochen Rindt, Jacky Ickx, Graham Hill, carlos Retemann, John Watson, Carlos Pace, Niki Lauda, Nelson Piquet, Riccardo Patrese, Derek Warwick, De Angelis, Brundle, Blundell, Damon Hill, et la belle Giovanna Amati. Les grognons se rappelleroCnt la victoire entâchée de scandale au championnat pilotes 1983, que Bernie a remporté, avec Piquet au volant, au nez et à la barbe d’Alain Prost et Renault F1. On a beaucoup dit à l’époque, que le moteur BMW utilisait une essence non réglementaire. Renault s’est toujours refusé de porter plainte… L’écurie finit elle 3è cette année-là.

Je retiendrais, moi, la merveilleuse mais inefficace, Brabham BT55, dit « la limande » due au génial designer Gordon Murray, qui fit ensuite les beaux jours de McLaren.

Une page d’histoire se tourne, et si vous voulez en savoir plus je vous invite à consulter les page Wiki de Jack Brabham ainsi que celle de l’écurie éponyme (éponyme… c’est pas le nom de l’équipe, c’est Brabham le nom de l’équipe, c’est Juste? ;-D)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Brabham

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brabham_Racing_Organisation

 

A l’époque de Sir J. Brabham, on décorait peu les kakses (pas intégraux à l’époque), le sien a été successivement noir, gris et doré. Il mérite évidemment de figurer dans ma galerie de « Classic F1 Helmets »

 

ClassicHelmet_JackBrabham_jpeg