La F1 2014 de A à Z du point de vue technique, l’aileron avant

Red Bull RB10 Montage

(crédit photo AMS)

Ce billet est le début d’une saga de trente autres qui vous détailleront les nouvelles F1 2014 le plus précisément possible.

Moustache_Blog001 copie

 

Lire la suite

Publicités

Les 2 oreilles et la queue

Eh bien voilà! C’est fait! Mercedes a -encore- atomisé la concurrence en Autriche. Ferrari invisible et inexistante, pensez, Fernando le guerrier-qui-ne-lâche-rien finit 5è et Raikkonen … 10è. Red Bull humiliée à domicile, pensez, Ricciardo, vainqueur du précédent GP finit 8è et Vettel abandonne après avoir vu sa course ruinée dès le 1er tour à cause de son propulseur Renault. McLaren, euh… ils étaient là? Magnussen 7è et Button 11è.

C’est bien les gars, continuez comme ça!

Le seul moyen de se réjouir (si on n’est pas autiste pro-Mercedes…) c’est la performance de Williams: Massa en Pole, Bottas 2è sur la ligne de départ… bien qu’ayant dû subir la loi des Flèches d’argent en course finissent sur le podium (pour la 1è foix) pour Bottas et 4è pour Massa (petite déception of course). Mais grande satisfaction dans les rangs de Grove, et c’est normal, c’est la concrétisation d’un potentiel qu’on voyait poindre mais qui ne réussissait pas vraiment à percer. Mine de rien, Williams est 5è avec 85 points, soit seulement 2 de moins que Force India qui est assez performante cette année, disons l’équipe leader « des autres » aux portes du Top 3 des constructeurs.

Donc les Mercedes n’ont rien laissé à la concurrence. Rosberg en profite pour signer la 6è victoire de sa carrière, soit une de plus que son Keke de père qui s’est arrêté à 5. Hamilton m’a déçu en ne revenant pas plus sur son coéquipier. Qu’on ne me dise pas qu’il aurait fallu quelques tours de plus, 71 c’est déjà bien suffisant. Petit à petit il se fait mater parRosberg, et j’attends avec impatience qu’il nous sorte le grand jeu… à Silverstone, peut-être?

 

En attendant voici le dessin fait avant le GP…. circuit de Spielberg… ET…. mais qui touchera de son doigt tout puissant le drapeau en premier… les Williams? Ben nan, perdu cirebox 😉 Pfffft envolée la carrière de Madame Soleil…. (le cartoon d’après course va être publié sur le compte twitter de Bahrein demain… je vous le mettrai ici….)

Et oui waga ce dessin te rappellera forcément ket’chose!

 

BIC_GPAustria002 copie

 

 

Grand Prix d’Autriche

Demain c’est vendredi.

Vendredi c’est ravioli. Mais c’est aussi et surtout les essais du GP d’Autriche, ex-Zeltweg modifié et appelé depuis le Red Bull Ring, à Spielberg. En Autriche, donc. La patrie de RedBull. Autant dire que les pilotes de 2 équipes maison seront à l’honneur. Mais gageons que d’ici dimanche soir la situation sera rentrée dans l’ordre, c’est-à-dire le retour des Flèches d’Argent au sommet dans un ordre qui ne nous a pas encore été communiqué par les instances officielles ^_^.

 

Quoi qu’il en soit cette course « à la maison » nous a donné l’idée, avec mes nouveaux amis que j’ai de Red Bull Motorsport, de réaliser des portraits des 4 pilotes Vettel, Ricciardo, Vergne et Kvyat afin que chacun puisse en faire des masques après les avoir imprimés!

 

Vous pouvez télécharger ces dessins ici: http://www.redbull.com/fr/motorsports/f1/stories/1331659687163/f1-masques-ricciardo-vettel-kvyat-vergne

 

Et si vous voulez, participer au concours Mondiaaaaaaal de Selfie (je rappelle pour ceusses qui l’ignorent qu’un Selfie est une photo de soi que l’on fait et qu’on partage) avec ces masques (ça peut être très drôle suivant la situation, le décor, etc….), vous pouvez participer en les postant sur le Twitter https://twitter.com/redbullmotors ou ici on relaiera! Amusez-vous bien!

Et n’oubliez pas d’en parler autour de vous, à vos proches, vos collègues, votre famille de faire du Buzz quoi, que je puisse vous faire plein d’autres choses dans le futur! Merci à vous!

 

RB_PresentationMasks

 

« CANADA WET »: ÇA A LA COULEUR DE LA VICTOIRE, L’ODEUR DE LA VICTOIRE… ET C’EST UNE VICTOIRE!

Oulàlà les enfants….. 5 jours après le GP du Canada et pas de billet! Toutes mes confuses, je ne vois pas le jour en ce moment!

 

Alors ce GP du Canada? Mmh? Chouettos, non?

J’vais vous dire, la défaite des Flèches d’argent m’a fait super plaizzzz’! Ouaip! En vrai! Comment ça méchant? Du malheur des autres tu ne riras point! Tu parles, 6 GP d’ultra domination, moi j’en pouvais déjà plus! Les vainqueurs à répétition, c’est un peu lassant, non? J’ai eu peur un moment qu’on ne retombe dans l’ère Schumacher/Ferrari, à la différence notable que là les potentiels vainqueurs sont 2! Mais quand même… Que le vainqueur ou l’équipe victorieuse soient toujours les mêmes, hum, bon… mais qu’en plus il n’y ait aucune résistance de la concurrence, alors là moi je sature vite!

Mais la Fée Mécanique veillait et nous a offert une course de toute beauté, grâce notamment à l’abandon, de Lewis et aux soucis des 2 Mercedes, même s’il y a eu de la tôle froissée, et pas qu’un peu… Alors sans cela me direz-vous, aurait-on échappé à un doublé Mercedes? Bien sûr que non. Ils auraient gagné haut la main, seul l’ordre était à déterminer entre Rosberg et Hamilton. Mais à cause -ou  grâce- à leur baisse de régime, Daniel Ricciardo a su profiter de l’opportunité pour « croquer » Rosberg dans l’avant dernier tout et s’offrir sa première victoire. L’ironie de l’histoire est évidemment que ce ne soit pas Vettel qui ait profité de ce faux pas des Gris… Ce qui rend cette victoire inattendue que plus belle. Celle d’un petit jeune, très sympa, qu’on savait rapide (diablement… puisqu’il écrase Vettel cette année) mais qui n’avait pas encore eu l’occasion de nous le démontrer. Sûr que ce n’est qu’un début pour le jeune Australien, qui prouve à l’ami Webber qu’on peut venir du pays des kangourous et ne pas s’en laisser compter par les Teutons! Alors à tous ceux à qui cette victoire a fait plaisir, comme à moi, je dis: PROFITEZ! Profitez de cette légère euphorie, certes grisante, car à mon humble avis à Zeltweg ou Silverstone, les Mercedes seront reparties vers le succès. Je peux me tromper, of course, mais ne rêvons pas.

Quoi qu’il en soit, le fait que cette spirale de domination soit brisée ne peut être que bénéfique pour la F1.

 

Bon, et vous? Qu’avez-vous pensé de cette course? Et l’accrochage Massa Perez, qui est fautif?

 

RB_Cartoon_CanadaRIC

 

 

Salut Gilles…

Salut Gilles… Ça vous dit quelque chose? C’est l’inscription sur le tarmac du circuit de Montréal en l’honneur de Gilles Villeneuve. Eh oui, ce week-end, c’est GP du Canada! N’oubliez pas le décalage horaire, qui nous vaudra les qualifs à 19h et la course à 20h! Sur ce circuit, Hamilton est le pilote en activité s’y étant le plus imposé, c’est-à-dire 3 foix, en 2007, 2010 et 2012. Alors que Nico Rosberg n’y a jamais gagné. Raison de plus pour accroître la géguerre psychologique entre les 2 pilotes… Espérons un sursaut des RedBull et un réveil des Ferrari (ou d’autres) pour pimenter cette belle course! Et vous, vous l’aimez ce circuit plus ou moins urbain (rappelez-vous le mur « Bienvenue au Québec »…)?

 


GPCanada2014 copie

Un Power-unit ?, bien sûr j’aurais choisi le Renault, mais pourquoi?

 

 

Vous allez me prendre pour un dingue, je suis parmi de ceux qui le critiquent le plus, le power-unit badgé du losange et fabriqué dans les ateliers de Mecachrome…

Je ne critique aucunement l’unité de puissance, mais la position de Renault Sport F1, en terme de communication il y a un an, lors de la présentation de son V6 à la sauce hybride et toujours cette communication depuis le début de saison…

Pour les faits, lors de la présentation à la presse de ce V6 Frenchi remplit d’électron, Renault Sport F1 se voulait ultra-optimiste, à la limite de demander pourquoi leurs concurrents eux n’étaient pas prêts à faire rugir ce bloc en V et surtout de le dévoiler à la presse, je vous passe l’épisode au salon aéronautique du Bourget où le V6 était présenté au public. Se demander ce que fait la concurrence ? , et bien, ils travaillaient de concert avec leurs écuries « Usine » eux, sur l’intégration et l’optimisation du refroidissement de ces nouveaux chevaux turbo électrifies.

Et oui Mercedes et Ferrari, ont eux passés plus de temps à l’élaboration du moteur, son architecture, sa répartition des masses au profit du centre de gravité, mais surtout écouté les ingénieurs aérodynamiques, quant à leurs demandes, chaque orifice d’aération ou refroidissement est néfaste à cette même aéro. Vous l’aurez compris le constructeur Allemand et Italien ont façonné à la fois la monoplace et le groupe propulseur simultanément et ce afin d’obtenir un ensemble fonctionnel et fiable, la chasse à la performance se lancera dès que la fiabilité minimum sera prouvée.

Avec plus ou moins de réussite pour ces deux constructeurs, évidemment à ce jeu là, Mercedes sort gagnant, à la fois par la maîtrise du refroidissement, le poids de l’unité de puissance, la puissance optimale de l’ERS, le bon carburant développé en accord avec le constructeur et enfin la fiabilité.

Mais alors pourquoi préférer un bloc au losange, quand nous pouvons observer que la fiabilité est loin d’être idéale?

Tout simplement pour être traité comme un client se doit de l’être. Oui, chez Mercedes et Ferrari, l’unité de puissance à été plus profondément travaillée que Renault et ce fut indéniable en début de saison. L’expérience du Kers, et de la maitrise de l’hybridation par Mercedes a pu être observée par tous, chez Ferrari, le fait de bâtir en moteur en V si petit, à du leur causer quelques soucis, mais c’est plus du côté du fabricant de turbo typé MGU-H que la difficulté est apparue. Nous connaissons tous, la qualité de Ferrari quand à la construction, l’assemblage et l’exploitation = La fiabilité, qui peut être une qualité en terme de marché automobile, mais ce manque de prise de risque en F1 se paie, le moteur fiable mais lourd handicape la F14T et ses cousines. Mais malgré toutes ces qualités et quelques défauts, les écuries clientes ont eu quelques surprises tout de même lors de la livraison des plans d’implantation, du relevé de masse et du système de refroidissement préconisé.

En effet même si les clients de Mercedes ont été ravis de profiter d’un système de turbo innovant (Turbo scindé de part et d’autre du moteur), il semblerait que cette surprise tardive en ont refroidi plus d’un, car les centres de recherche et développement des écuries clientes n’avaient pas prévu cela. McLaren n’a pas suivi la préconisation Mercedes, c’est-à-dire rompre son contrat avec son partenaire pétrolier au profit de l’essence distillée par Petronas, afin de pouvoir profiter pleinement de la puissance du V6 étoilé. Quel fut la surprise pour Sauber de découvrir qu’un fois le bloc d’alliage sensé propulser la voiture portait en son ventre un embonpoint de 13Kg de plus qu’annoncé….

Rappelons que ce qui marche sur la W-05 ou la F14T ne fonctionne pas aussi parfaitement sur sa propre monoplace, ces unités de puissance ont été développées autour d’une monoplace « usine » et non-cliente.

Pire encore ! Par exemple, quand un développement informatique est à tester, s’il est peu sûr à tous les coups cela sera fait sur une voiture cliente, si un gros risque de fiabilité est envisagé, bien sûr cela ne sera pas fait sur les voitures usines tout au moins le vendredi, par contre quand une modification est pensée notable en terme de performance et sûre c’est l’écurie maison qui en profite….
Idem pour le carburant, alors où le profit pour les écuries clientes de Mercedes et Ferrari fut envisagé comme bon en début de saison, lors de la course au développement informatique des calculateurs gérant les unités de puissance et l’explosion des essais de carburants frelatés ou modifiés vont transformer les voitures clientes en laboratoire d’expérimentation diverse, les dents vont grincer…

Alors oui préférer être un client de la firme Français est plus sage sur le long terme, le motoriste de Viry semble avoir compris où se trouvaient ses faiblesses (informatique) et grâce à l’aide de Red Bull et ingénieux informaticiens ont pu attraper le taureau par les cornes et semblerait-il pouvoir sauter dans le bon train. Un motoriste qui ne cache rien à ses clients en termes d’avancée et de risque d’essais d’un nouveau programme informatique, ou d’une nouvelle spécification de carburant à définitivement du bon !.
Le fait que le défaut de ne pouvoir profiter d’une écurie maison pour le développement de son unité de puissance, ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir, en effet le motoriste profite à présent du relevé de ses trois écuries clientes en terme de souhait et celles qui se portent volontaire comme véhicule laboratoire.
Cela paiera sur le long terme, alors quant à se demander si Red Bull cherche un autre motoriste, si Helmut Marko souhaitait mettre la pression au motoriste Français ou simplement remplir les colonnes des magazines afin que l’on parle de Red Bull, il n’y a pas trop de questions à se poser à ce sujet….