A L’AISE EN MALAISIE

Le voili, le voilou! J’ai nommé…. Fernando Alonso. Ze retour. En Malaisie. C’est pas « elle court, elle court, la maladie d’amour », mais plus « il court, il court, en Malaisie d’amouuuur ». On est, enfin je suis, bien content de le voir sur pied, le petit Taureau des Asturies. Bon il revient avec une caisse qui se traîne, mais bon! On fera avec (lui, surtout)! À noter qu’avec l’arrivée (ou le retour) de Marussia (ou Manor), on sait au moins quelles seront les 2 monoplaces qui occuperont le fond de grille. Et ça, pour le mental d’Alonso, c’est plutôt positif.
Bon sinon les Mercedes toujours aux avant-postes, mais les Ferrari sont bien là. La preuve avec les P2 et P4 durant les EL2. On verra pour la suite.
Autrement, vous avez vu que RedBull veut faire une tête au carré au Losange? Le torchon brûle, dirait-on, entre les 2 partenaires. Ok, Renault a fourni un bloc moteur clairement pas au niveau. Shame on you. Mais les lamentations publiques du Taureau Rouge sont ridicules. Et déplacées. Les rares fois où c’est le châssis qui a fait défaut ces 5 dernières années (ou tout autre organe ne relevant pas de Viry-Châtillon), les gars de chez Renault auraient dû les pourrir. On aurait vu leur tête… Du coup, Renault évoque la possibilité d’arrêter! Carrément. Ou bien de racheter Toro Rosso. Pour refaire une équipe 100% « Rôno »… avouez que vous n’attendez que ça! Hein?

Autre info -que même que Claire Chazal en a parlé à 20h- le rachat de Pirelli par les Chinois! Ils garderont la marque « telle quelle » pour l’Europe et la F1 et créeront une sous-marque pour leur propre marché. Du coup, ça y est, ils maîtrisent l’ensemble de la chaîne auto, puisqu’ils avaient déjà des constructeurs automobiles. Je leur souhaite de concevoir des pneus « verts » qui économisent l’énergie, ça sera toujours ça de moins de pollution dans l’air chez eux! Reste à savoir si dans le Motorhome Pirelli « la Pasta » sera remplacée par des bols de riz!

Allez, bon Grand Prix de Malaisie à vous!

Pirelli_Chinois copie

Publicités