Sâcré Daniel !

Eh bien pour une belle victoire c’est une belle victoire que celle de Daniel Ricciardo à Monaco ! Même si, comme pourraient l’objecter certains, c’était facile en partant de la pole, « on-ne-peut-pas-doubler-à-Monaco », il fallait quand même le faire. Surtout que l’Australien n’a pas eu une course tranquille, avec ses problèmes de moteur dès la mi-course l’obligeant sans doute à jongler avec les boutons du volant (et ne pas se déconcentrer) et à psychoter jusqu’à la fin. Belle gestion de course selon moi. Mais ce qui est beau je trouve dans cette victoire, outre qu’elle fût la première pour lui en Principauté, c’est quelle ne doit rien au hasard. Archi dominateur de toutes les séances du jeudi, et du samedi matin, Ricciardo signe une très belle Pole Position, pour finir par gagner. Ce qui signifie qu’il aura marqué de son empreinte tout le week end, aucun opportunisme là-dedans, simplement de la concentration, du travail, de la précision et de la réussite (lui qui en a quelques fois manqué).

Septième victoire pour lui, donc, la seule acquise depuis la pole. Il nous avait habitué à des remontées du diable vauvert pour gagner les précédentes, mais là, je trouve qu’il a pris une autre dimension, étant très  impliqué tout le week end. Alors sans doute le chassis Red Bull était il le meilleur sur ce tracé urbain. Nous verrons en Hongrie où il risque de faire encore mal.

Personnellement, j’ai transpiré tout le GP pour Renault. Pas Renault l’équipe (les 2 voitures dans les points, c’est bien), mais pour Renault le motoriste. Si le Power Unit de Ricciardo avait lâché, en mondovision, les relations que l’on sait déjà houleuses entre Milton Keynes et Viry auraient viré à l’orage !

Par charité nous ne parlerons pas de Verstappen, qui, avec toutes ces erreurs accumulées, est en train de descendre de son piédestal, et qui a intérêt à gagner rapidement en maturité, s’il ne veux pas rejoindre son père au panthéon des tocards.

Bonne note pour les Ferrari – qui a vraiment un excellent ensemble châssis-moteur cette année- mais je suis déçu par les Mercedes, complètement … à la rue (haha ) sur ce tracé urbain . Après, il est dit que les Flèches d’argent jouent le championnat, et, effectivement, cela se joue sur la durée pour pouvoir être dégusté comme un appétissant macaron (<< énorme cette  blague ! ). Donc assurer pour finir la saison Champion du monde, c’est vrai qu’il faut gérer le championnat dans son intégralité, comme le faisait le Professeur.

Coup de chapeau aussi à Ocon et Gasly, 6è et 7è. Ils sont vites ces petits! Espérons qu’ils progressent encore et puissent intégrer des top teams ! (si Ricciardo comme il se murmure veut se barrer chez Ferrari ou ailleurs, c’est tout bon pour Pierre !).

 

Allez à bientôt les amis, et dites-moi ce que vous en avez pensé, vous ?

(les grid-girls, Flavio in ze paddock , le Prince qui boit au goulot, etc… )

Publicités