Soixante cinq…

 

65…

Non, ce n’est pas mon âge, mais le nombre  de Pole Positions qu’a obtenu Lewis Hamilton, à égalité avec Ayrton Senna  le week end dernier à Montréal…

Egaler Ayrton Senna… Wahou ! Il l’avait déjà fait sur le nombre de titres-3. Et l’a pulvérisé sur le nombre de victoire (à ce jour, 56 contre 41).

Je vous signale, mine de rien, que vous êtes des sacrés veinards de vivre à notre époque et d’assister à la consécration d’un des plus grands pilotes de l’histoire de la F1. Ok, vous pouvez ne pas l’aimer. C’est votre droit. N’empêche. Après avoir lu ces lignes, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas. Hamilton Lou-iss,  est en train de filer un coup de vieux aux anciennes générations de la F1. Car, n’en doutez pas, il ne va pas s’arrêter en si bon chemin.

Résumons. Record de titres: 7 ( Schumi, puis 5 pour Fangio, 4 pour Prost et Vettel), Lewis en est à 3 (comme Senna donc, ainsi que Brabham, Stewart, Lauda et Piquet… essscusez du peu…).

Record de Pole Positions: 68 ( Schumi), Lewis en est à 65.

Record de Victoires: 91 ( Schumi), Lewis en est à 56.

So, ouate next ?  Bah, next c’est peut-être à Silverstone dans 3 GP que Lewis égalise (avant de dépasser) Schumi. Il sera alors dans cet exercice au pinacle. Et s’il remporte le titre cette année, il égalera Prost (dont il a déjà explosé le nombre de victoires) et Vettel. Vettel pour qui j’ai un vrai respect et qui lui pourrait égaler Fangio… vous imaginez, dans 30 ans, les types sur la route qui disent à quelqu’un qui les double vite sur la route,  » Eh ! Ça va pas, mais y’s’prend pour Vettel, çui-làl ! »

Bref, j’aime beaucoup la trajectoire d’Hamilton (vous l’aurez compris) mais je trouve qu’en plus il n’évolue pas dans une période sans concurrence… il a eu sur sa route bien d’autres champions du monde, genre Alonso, Raikkonen, Button, Schumacher (Ze Retour !) Vettel et Nico Rosberg (que je n’ai jamais aimé à cause de son charisme d’huître, mais dont il faut reconnaître qu’il est monté en puissance avant de lâchement abandonner la F1 après son 1er -seul- titre acquis).

Ce qui sera intéressant à suivre, concernant Hamilton, ce sont ses choix de carrière. McLaren en 2007: top class. Mercedes en 2013… bah je me disais qu’il faisait une sonnerie (merci pour la cédille….) et en fait c’était LE bon choix. Comme la F1 marche par cycles, si sa carrière dure, il lui faudra changer d’équipe… ou bouffer de la vache enragée, car quelle que soit la suprématie de Mercedes  ces dernières années, elle  aura une fin. Je n’invente rien, voyez l’historique de Ferrari, McLaren, Williams, Renault (pour ne parler que de ceux encore en activité). Et un bon pilote dans une mauvaise voiture (l’inverse est presque aussi vrai) ne donne rien.

Hamilton détiendra donc dans peu de temps le record de  Pole Positions. Quant aux victoires et au titres, ce sera plus compliqué, mais qui sait ? Et vous, vous la voyez comment sa carrière?

 

Sinon j’ai commis 3 planches de BD sur ce GP du Canada que vous ouvre lire ici.

Publicités

Saison 2017… C’est parti !

cirebox_f1_2016vs2017

Bien le bonjour les amis.

Eh bien, on peut le dire, la saison 2017 est lancée !

Toutes les monoplaces ont été présentées (enfin presque toutes, voir ce dessin: https://fr.motorsport.com/f1/news/humeur-cirebox-immersion-exclusive-manor-876201/ ) et les équipes ont pris le chemin de Barcelone pour tester ces nouvelles F1. Nouvelles à tous les titres puisque, vous le savez, les règles aéro ont changé, ce qui se traduit par des dimensions légèrement plus importantes en longueur (le nez et l’aileron avant ainsi que l’aileron arrière), bien que l’empattement (la distance entre l’axe des roues AV et AR) n’ait pas changé. De plus, la largeur des trains AV et AR ont pris un peu en largeur, et comme les pneus sont plus larges, cela donne des voitures plus longues et plus larges. Ajoutez à cela l’aileron arrière plus bas et plus large, cela ne fait que renforcer visuellement cet effet d’embonpoint. Le diffuseur arrière a un volume plus important, et des « barge bords » ont fleuri sur les côtés (et sur 9 équipes sur 10, apparition d’un aileron de requin sur la capot moteur, comme en 2009), ainsi que certains ailerons en forme de « T ». Bref, des F1 « new look ». (voir à ce propos ce dessin hilarant: https://fr.motorsport.com/f1/news/humeur-cirebox-mercedes-peche-dessin-878936/ )  

La règlementation moteur n’ayant pas évolué de manière spectaculaire, les moteurs sont optimisés par rapport à 2016 (notons malgré tout quelques modifications, notamment 2 tubulures en plus le long de l’échappement pour une évacuation complémentaire de gaz ou d’air chaud (je ne me suis pas penché sur la question). Renault en revanche, a revu sa copie de fond en comble, et propose un nouveau moteur qu’il faudra dans un premier temps fiabiliser. Tous les radiateurs semblent être plus petits (et les pontons qui les carènent) , mais c’est peut-être dû au fait que le plancher plat est un chouilla plus grand.

Les forces en présence restent les mêmes… Mercedes semble -déjà !- loin devant, les Ferrari gonflent le torse (comme d’hab’ ) sur ces essais. Les RedBull sont bien là aussi. McLaren est déjà en train de plancher sur une version « B »… ce qui n’augure pas d’une bonne saison… on risque de voir encore un Alonso grincheux.

Sur les essais il est difficile de savoir qui fait quoi. Par exemple on ne sait jamais quel est le niveau d’essence embarqué. Donc le poids à traîner. Pour les pneus, il y avait par exemple jeudi 3 mars à Barcelone des essais en mouillant la piste (par camion citerne). Comme la piste s’asséchait rapidement, on pouvait voir (je vous le jure, j’y étais) au même moment des pilotes en intermédiaires rainurés (vert) pendant que d’autres roulaient en pneus tendres (jaunes) et Vandoorne en… Ultra Tendres (violet) ! Ensuite, sur la piste, certains pilotes (ou équipes) testent différentes solutions avec des rythmes rapides, moyens, ou lents… bref, difficile de se faire une idée des Renault, Force India, Williams, Haas, Toro Rosso et Sauber.

Nous en saurons peut-être un peu plus lors de la 2è semaine à Barcelone mais plus simplement le 26 mars à Melbourne.

 

Je n’aurais encore cette année que peu de temps à consacrer à ce blog et m’en excuse par avance.Je serai tous les jeudis sur le pont pour le dessin hebdo sur Motorsport.com,  et après chaque GP, RDV sur ce même site pour les 3 planches de BD. Par ailleurs, avant et après chaque GP, un cartoon sera diffusé sur le compte Twitter du circuit de Bahreïn  (https://twitter.com/BAH_Int_Circuit ).

Enfin, je serai toujours partenaire du championnat d’endurance WEC, avant et après chaque course pour des WECtoons ! (voir leur twitter: https://twitter.com/FIAWEC ).

 

A très vite les amis et bon(s) championnat(s) 2017 !

JOYEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !

voeux2017_base-copie3-copieAlors que l’actualité Sport-Auto n’est pas des plus florissante, fin d’année oblige, je vous adresse à toutes et tous tous mes vœux de joie, de bonheur et de santé en cette fin d’année en prévision de l’année prochaine qui sera là plus vite que vous ne l’imaginez ! Profitez bien, soyez sages (ou pas) mais surtout reposez-vous (pour ceux qui le peuvent), et ayons une pensée pour ceux qui sont seuls.

C’est donc l’heure du Pit Stop annuel, à très bientôt les amis (je n’oublie pas vous avoir promis un billet spécial coulisses WEC….).

cirebox

 

ps: pour ceux qui auraient loupé des épisodes, il y aura une rétrospective des mes cartoons à partir de dimanche, sur Motorsport.com/fr !

JE SUIS REVIENDU !…

rosvivian-copie

 

BONJOUR, BONJOUR, les amis !

Tout d’abord, je vous présente toutes mes excuses pour cette très très (trop ?) longue absence de ce blog.
Mon année a été très chargée et je n’ai pas su trouver le temps nécessaire pour vous écrire… j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur!

A part ça, j’espère que vous allez toutes et tous bien et que cette année de sport automobile vous a plu !

La F1… commençons par la F1.
Perso, j’ai trouvé cette saison assez intéressante, alors que la bataille pour le titre Constructeurs ne laissait entrevoir aucun suspense depuis… Melbourne en ouverture de championnat.
Déception -pour ma part- des performances Ferrari et Williams, incapables de quoi que ce soit. Ces deux équipes dégringolent. Red Bull au contraire a su remonter la pente, et de fort belle manière avec 2 victoires (Barcelone et Malaisie) dues sans aucun doute à l’abandon du poussif moteur Renault pour le performant Tag Heuer ! (Si jamais certains d’entre-vous avaient hiberné depuis 15 mois, je rappelle à toutes fins utiles que RBR a rebadgé ses moteurs Renault en Tag Heuer l’hiver dernier, mais que le mérite revient aux hommes de Viry-Châtillon qui ont accompli des progrès considérables depuis la dernière inter-saison. D’ailleurs, RBR ne s’y est pas trompé en prolongeant pour 2 ans la location de moteur Renault pour ses Red Bull… et ses Toro Rosso qui abandonneront donc le Ferrari client dès 2017).

En terme de déception, Renault en est une évidemment. Mais soyons lucides, il ne pouvait en être autrement, la décision de revenir ayant été prise très tard fin 2015, il a fallu composer avec le chassis d’Enstone à court de développement depuis trop longtemps. Les hommes de Frédéric Vasseur devraient faire un bon pas en avant en 2017 (avec qui plus est les nouvelles règles qui remettent les compteurs à -presque- zéro entre les équipes). L’arrivée en outre de Nico Huldenberg devrait faire du bien au moral des troupes (à ce propos, je suis très déçu par Magnussen qui n’a pas du tout joué le rôle de locomotive chez les Jaunes et qui a été souvent surclassé par Jolyon Palmer…).

La nouvelle équipe Haas a fait illusion au début, mais a eu beaucoup de mal à confirmer sur l’ensemble de la saison. J’ignore si leur partenariat technique avec la Scuderia Ferrari se prolonge en 2017 (cette année ils avaient -grosso modo- une Ferrari client avec Boîte de vitesse, moteur, suspensions fournis par Maranello, et un design carrosserie assez ressemblant).

Force India me semble être aussi une des équipes qui mérite un compliment. Finir 4è du Championnat devant Williams, McLaren, Renault et consorts est une sacrée performance ! Et avec si peu de moyens !

2017 a aussi été l’année de la révélation d’un pilote: Max Verstappen. Alors lui, on l’adore ou on le déteste visiblement. Mais il faut avouer, autant son père, en plus d’être une tête de con était un mauvais pilote (Jos The Boss… tu parles !), autant mini Max (< t’as vu la blague-Lol) a l’étoffe d’un grand. On peut en discuter, batailler sur ses manœuvres parfois limites, moi j’adore parce que j’ai trouvé qu’il apportait un vent de fraîcheur sur la discipline. On a revu, grâce à lui, des dépassements à couper le souffle, mais surtout, j’ai été scotché par sa maîtrise sous la pluie au Brésil… comme Jésus il marchait sur l’eau, mais en plus il allait vite-lui ! Et puis entre nous, on peut crier qu’il est protégé par la FIA, mais est-ce que les autres pilotes ne sont pas un peu frileux ? C’est quand même la F1, non ?

Un autre pilote a été révélé… j’ai nommé… Nico Rosberg ! Pour le dire vite, je n’aurais pas parié un kopeck sur lui en début de saison, tant Hamilton me paraît supérieur. D’ailleurs, leurs statistiques personnelles montrent bien le fossé entre eux. Mais aussi leur déroulement de carrière: l’arrivée de Lewis en 2007 chez McLaren où il fait jeu égal, d’emblée, avec Alonso… et loupe le titre à 1 point près… pour finalement devenir champion sa 2è saison… Et puis ses 53 victoires (Top 2 au Panthéon de la F1) et ses 61 pole-positions (Top 3 -pour l’instant- au Panthéon de la F1) … wahou, ça file le vertige… Je vous signale que vous êtes en train de vivre -en live- la carrière d’un des 3 plus grands pilotes de l’histoire de la F1, même si les époques ne sont pas comparables… Reste Schumi, inaccessible…
Mais revenons à Rosberg.
Nico n’avait rien au départ… ou il avait tout. Selon de quel point de vue l’on se place. Je dis « rien » car visiblement les fées du sport auto ne se sont pas penchées sur son berceau à sa naissance. « Tout » car son père était champion du monde 1982, ce qui doit ouvrir bien des portes. Mais le monde en général, du sport-auto en passant par le cinéma, la chanson, etc… regorge de « fils de… » qui n’ont jamais rien fait de bon. Mais je suis convaincu que Nico fait partie des besogneux. Des travailleurs. Ceux qui, à la force du poignet et avec une bonne dose d’abnégation, vont réussir à rattraper les talentueux. C’est ma conviction: il a travaillé tellement dur, tout le temps (quand d’autres se trémoussent aux Grenadines à moitié à poil avec Rihanna, suivez mon regard…) qu’au final… eh bien ça l’a fait! Une petite dose de chance (être plus épargné que sont coéquipier d’un point de vue fiabilité), de la constance … et hop ! Un titre de Champion du Monde de F1. Alors chose amusante, Rosberg est donc devenu pour ainsi dire l’égal de son père: 1 seul titre de CDM, un titre acquis avec une victoire de moins que son concurrent direct, et 5 points de plus que son concurrent direct !
Quoi qu’il en soit, même si -vous l’avez compris- ce pilote ne m’attire pas, je trouve qu’il a amplement mérité son titre, justement parce qu’acquis face à l’un des plus grands, Hamilton. Tout allait donc mieux dans le meilleur des mondes, donc, le favori battu, l’outsider titré… et on pensait déjà à la revanche de 2017, quand patatras! Rosberg annonce le lendemain de son titre qu’il abandonne définitivement la Formule 1 ! Vu comme ça, on se dit « quel pleutre ! », il a peur de défendre son titre face à un Lewis survolté l’an prochain. Ou alors, si on est Normand on peut se dire qu’ainsi il ne fera jamais la course de trop. JAMAIS. Parti au TOP le Nico ! Et pour le coup, Massa, Button et beaucoup d’autres pourraient se demander à juste titre s’ils ne l’ont pas faite, eux, cette course de trop…

Pour 2017, avec les nouvelles réglementations aéro et pneus, j’espère que l’ordre établi ces 3 dernières années sera quelque peu chamboulé.

WEC: vous le savez, cette année, en plus de mes collaborations avec Motorsport.com et le circuit de Bahreïn, j’ai aussi travaillé pour le WEC. Ce qui m’a forcé du coup à regarder plus en détail cette discipline. Et là j’avoue que j’ai été comblé. Les différentes catégories (avec environ 18 secondes d’écart entre les meilleurs Proto et les dernières GT), le fait que ce soit un sport d’équipe à 3 pilotes, le format des courses (24h pour le Mans et 6h pour les autres courses) rendent le suivi d’une course plus intense, plus complexe et offre souvent plus de rebondissements. Et les voitures sont vraiment belles ! Quant à l’ambiance, elle est évidemment plus cool qu’en F1, les gens et les pilotes sont plus abordables, qu’ils soient jeunes, moins jeunes, connus ou inconnus. Je vous ferai d’ici peu un billet spécial WEC à Bahreïn où j’étais en déplacement il y a peu, avec plein de photos à l’appui.

J’ai manqué de temps cette année pour suivre le GP2 et le GP3, même si je suis content de voir Pierre Gasly gagner le titre dans l’antichambre de la F1.

Par contre, il y a un truc qui m’a fait tripper et que j’ai découvert sur Internet, c’est le championnat de Super Truck, formule mono-type de gros pickups dont j’ai vu des vidéos à Adélaïde: sur le tracé urbain sont disposés des rampes et les Trucks les sautent durant la course… spectaculaire au possible. Jetez-y un œil, ça vaut le coup !

> http://stadiumsupertrucks.com/about/

Au chapitre des nouvelles, Michel Disdier, pilote Français ira courir en Nascar Truck Series à Daytona le 24 février 2017 dans une auto… décorée par mes soins sur une idée de base à lui… j’ai hâte !

Maintenant la parole est à vous ! Qu’avez-vous retenu de 2016 ? Quels sont les pilotes, les équipes, les disciplines qui vous ont plus ? C’est la libre antenne ! A bientôt.

Amitiés

Cirebox

M E L B O U R N E

Voilà, voilà… ça arrive… Ze championnat 2016 de Formule 1 !

Pas mal de nouveautés et d’interrogations à l’aube de cette nouvelle saison, et c’est tant mieux !

Primo: Les Mercedes vont-elles encore dominer, ou bien Ferrari peut-elle jouer les trouble-fête ? Une 3è force va-t’elle pointer le bout de son nez ? Lewis Hamilton va-t’il encore dominer Nico Rosberg ? Le retour de Renault sera-t’il parsemé de douleurs ou bien seront-ils une des bonnes surprises ? Je crois beaucoup, personnellement à l’apport de Frédéric Vasseur, même s’il leur faudra du temps…

Que feront les McLaren-Honda ? Encore une descente aux enfers pour Alonso et Button? Ou bien vont-ils redresser la barre ?

Et cette nouvelle équipe Haas ? Bien qu’empruntant de nombreux éléments Ferrari, il faut réussir à tout faire fonctionner, et à développer correctement. Je ne sais pas si Romain a pris une bonne décision… en tout cas il lui faudra être patient.

Williams doit absolument muscler son jeu, si elle ne veut pas se faire déborder par d’autres.

Force India pourrait être une des bonnes surprises de l’année… au moins de temps en temps.

Red Bull ? … Je les vois bien se prendre une piquette par … Toro Rosso 😉

Manor ? Pas la moindre idée mais ils me semblent en queue de peloton.

Tiens j’ai oublié Sauber 😉

 

En attendant, voici le programme télé, il va falloir se lever tôt 😉

LE PROGRAMME TÉLÉ

Vendredi
– Essais Libres 1: 02h25 en direct sur Canal + Sport.
– Essais Libres 2: 06h20 en direct sur Canal + Sport.

Samedi
– Essais Libres 3: 03h50 en direct sur Canal + Sport.
– Qualifications: 06h45 en direct sur Canal + Sport. Rediffusion à 22h05 sur Canal + Sport.

Dimanche
– La Grille: 05h15 en direct sur Canal +.
– Course: 06h00 en direct sur Canal +. Rediffusion à 12h20 et à 19h00 sur Canal + Sport et lundi à 12h20 sur Canal + Sport.
– Formula One: 07h55 sur Canal + Sport. Rediffusion à 15h55 et à 20h20 sur Canal + Sport et lundi à 13h40 sur Canal + Sport.

Mercredi
– On Board, au coeur de la F1: 18h55 sur Canal + Sport. Rediffusion jeudi à 16h45 sur Canal + Sport et vendredi à 22h20 sur Canal + Sport.
– Les spécialistes F1: 19h40 sur Canal + Sport. Rediffusion le soir à 01h00 sur Canal + Sport et à 03h50 sur Canal +, jeudi à 07h35 et 12h25 sur Canal + Sport.

Tous ces programmes seront disponible à la demande sur MyCanal.

 

Et vous, vous en pensez quoi ? Vos pronostiques ?

Allez, en cadeau un cartoon de la Renault jaune … Vroum Vroum !

F1_Cartoon_Renault_2016_Yellow

Renault Sport en F1: ZE RETOUR!

Bon les amis je pense que vous êtes z’heureux des z’euros que Renault met sur la table pour revenir au sommet du sport auto, c’est-à-dire en Formule 1 ©.

Rachat de la moribonde Lotus, retrouvage des locaux d’Enstone, réactivation de ce couple autrefois victorieux… « on a vu souvent rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux » comme disait le poète 😉 .

Allez assez de blabla, vous pouvez revoir la « Keynote » Renault en suivant ce lien:

http://event.media.renault.com/Renault/030216/public/vod/d/fr/player.html?nocache=658406#

Renault_Returns copie2

15 ANS ! 15 YEARS ! 15 ANOS ! 15 JAHRE !

15 ans, nomdidiou !

Mais 15 ans de quoi me direz-vous? Eh bien en ce 2 février, cela fait 15 ans que j’ai abandonné le salariat pour me mettre à mon compte en tant qu’illustrateur ! Wahou. Quinze années durant lesquelles j’aurai touché à -presque- tout: illustration de magazines, en Une ou en pages intérieures, affiches, publicité, illustration de livres jeunesse, bande dessinée chez de grands éditeurs, manuel scolaire, dessin en direct pendant certains événements, logo, calendriers, illustration pour sites web, affiche de bus, de métro et gares 4×3, panneaux d’orientation, décors de stands, roughs pour films publicitaires ou pour « de l’événementiel », perspectives architecturales, portraits, plaquettes de jeux, animations pour tables tactiles, animations Flash pour formation d’E-learning, bd de communication interne ou externe pour des entreprises, livrets illustrés, création de mascottes, dessin de presse, scénographie, mais aussi des illustrations pour des musées, et, bien entendu du sport auto. Sport auto pour le compte d’équipes de F1, de circuit, de site Web, de réseaux sociaux, avec de l’illustration, de la BD après course, du « Live Cartoon » pendant les courses…

Vous n’imaginez pas la chance que j’ai. Vous n’imaginez pas non plus le travail que cela représente. Les samedis, les dimanches, les jours, les nuits. Entre une et trois semaines de congés (non payés) par an depuis 15 ans… Et malgré tout, je mesure la chance qui est la mienne d’exercer le métier que je rêvais de faire à 12 ans. Bien entendu y arriver n’a pas été facile, et j’ai dû faire des détours pour y parvenir. Il y quinze ans donc. Chaque année, chaque mois, chaque semaine sont un nouveau défi. Mon métier a ceci de particulier que nous avons assez peu de visibilité et surtout aucun avantage: pas (… ou si peu) d’indemnisation maladie (j’ai jamais essayé, je sais pas…), aucun droit au chômage, aucun congé payé, c’est marche ou crève… tu travailles, tu gagnes ta croûte (… enfin ça dépend des clients), tu ne travailles pas: bah t’as rien. C’est pas plus compliqué. Sans parler des mauvais payeurs, des payeurs à 30, 45, 60 ou 90 jours… Malgré tout, n’allez pas croire que ce métier n’ait que des désagréments. Il a aussi plein d’avantages: gérer ses horaires comme on veut, ne pas dépendre de collègues ou de patrons, « faire » pour soi et pas pour d’obscures sociétés, pouvoir aller chercher parfois les enfants à l’école (quand tu es salarié, c’est souvent impossible), écouter AC/DC à fond les ballons toute la journée (ou des podcasts de France Culture) , boire 50 cafés quotidiennement sans que personne n’y trouve à redire, coller des timbres, faire des jolies lettres, additionner, soustraire, répondre gentiment au téléphone à des clients ou des prospects, gueuler au téléphone quand des sondeurs/robots vous appellent, aller à la Poste avec des cartons ou des tubes, montre des chouettes trucs aux stagiaires (quand j’en ai), foutre des coups de pied dans le Box internet, ah! oui, passque je fais aussi la secrétaire, le patron, l’ouvrier, le comptable, le livreur, le commercial, etc… Bref, c’est la vie professionnelle que j’ai choisie et je n’en changerais pour rien au monde.

Et puis il y vous aussi. Vous les z’internautes qui me suivez sur ce modeste blog. Très souvent j’ai publié des dessins faits RIEN QUE POUR VOUS. Ces derniers temps je dois reconnaître avoir été un poil moins présent à cause d’une charge de travail trop prenante. Pourtant, sachez que je pense souvent à vous: ceux que je connais « pour de vrai », ceux que je ne connais que par écran interposé, ceux qui sont partis, revenus, ceux qui ne disent rien mais qui n’en pensent pas moins, bref VOUS. Aussi, pour fêter ces 15 ans ai-je décidé de vous offrir  des vieux dessins jamais publiés (je les avais un peu oubliés, et je viens un peu par hasard de retomber dessus), réalisés il y a 20/25 ans, à l’époque ou je voulais de venir… designer automobile. Eh oui ! Toujours les bagnoles !… Bon, vous avez de la chance, je ne suis pas arrivé à mes fins, et du coup, cela vous a évité de rouler dans de belles merdes !… (remarquez, je suis certain que parmi vous certains ont roulé en Xsara, en BX, en R6, en 305 ou en Escort).

Allez hop ! C’est parti pour l’expo, mettez vos patins et suivez le guide, c’est par là (formats originaux en A2):

IMG_9550 IMG_9551 IMG_9552 IMG_9553 IMG_9554 IMG_9555 IMG_9556 IMG_9557 IMG_9558 IMG_9559 IMG_9560