Sir Lewis Hamilton

Sire Lewis Hamilton…. pourquoi me direz-vous? Eh bien parce qu’il rejoint Sir Jackie Stewart dans le Guiness des victoires, avec 27 succès. Je sais, je sais, difficile de comparer les pilotes et les époques. Mais cela fait quand même de lui 7è pilote ex-æquo par nombre de victoires sur les 105 ayant gagné au moins une course de F1. Devant lui, l’inaccessible Schumi avec 91 victoires, Prost 51, Senna 41, Vettel 39, Alonso 32, Mansell 31 et donc Stewark 27 aussi. Hamilton se paye le luske (le luske c’est comme le kakse ^_^) de devancer au tableau d’honneur des « petits » pilotes tels que Clark, Lauda, Piquet, Fangio, Hill, Hakkinen, Raikkonene, Moss, Button, Brabham, Fittipaldi et autres Villeneuve (fils pas père). Bref, Lewis nous a montré, n’en déplaise aux fans de Rosberg toute l’étendue de son talent. J’avais, je dois le confesser, mis une pièce sur lui dès le vendredi, c’est-à-dire avant les qualifs. Qualifs où il s’est loupé convenons-en. 6è. La honte. La honte là où son équipier décroche la Pole, grâce à un tour risqué sur le « gras-mouillé ». P6 sur la grille,mMais déjà P2 au 4è tour! Devant son public je pensais bien qu’il aurait un surcroît de motivation, et surtout que s’il ne se refaisait pas une santé à Silverstone, Nico Rosberg allait s’échapper au Championnat. Et ça il l’avait compris, et parfaitement. Donc, je pense que même sans l’abandon de Rosberg, hormis le fait que nous avons été privé d’une belle baston, Lewis aurait malgré tout gagné ce Grand Prix assez fou.

Assez fou tout d’abord à cause des qualifs mouillées qui a vu les Ferrari reléguées derrière les Marussia! Imaginez la tête de Luca Di Montezemolo à ce moment-là! Il a dû s’étrangler avec son panini le Rital! Séance de qualifications où les Williams aussi se sont pris les pieds dans le tapis, juste devant les Ferrari.

 

Assez fou en course aussi avec l’accident spectaculaire de Raikkonen dans le 1er tour. Wouature détruite et Massa dans le rôle de la victime collatérale. Le reste n’était qu’un long fleuve tranquille pour Rosberg, devant, lorsque  survînt son abandon. Mais derrière les fougueux étaient à l’ouvrage! Imaginez, Bottas remonte 12 places pour finir P2! Il commence à me plaire ce Viking! Ricciardo et Button , respectivement 3è et 4è ont fait une belle course, mais sans coup d’éclat. Ce qui n’est pas le cas de Vettel et Alonso qui nous ont offert une bagarre de folie, très typée « kart », roue contre roue, pour un peu on se serait cru avec Arnoux et Villeneuve à Dijon! (j’ai dit pour un peu…). Alonso a vraiment été flamboyant et remonte 10 places ce qui n’est pas rien avec une monture comme la sienne ;).

Je n’entrerai pas dans la polémique de savoir si Vettel qui s’est plaint du comportement d’Alonso à la radio est une pleurnicheuse ou pas. D’abord parce que Sebastian est allé au charbon sans faiblir. Et puis et surtout parce qu’en guise de pleurnicheuse radiophonique Fernando n’est pas mal non plus, hein?

Bref un beau GP, le 3è cette saison, après Barhein et le Canada? Un championnat relancé qui se passera mal à la fin, on peut leur faire confiance 😉

 

En illustration, le cartoon fait pour le circuit de Bahrein avec un Hamilton « à la Stewart » (c’est marrant Alonso a fait le coup au même endroit il y a 3 ans…).

Et vous c’est quoi vos moments coups de cœur de la course?

 

BIC_GPSilverstone_Race001 copie

Qualifications GP Silverstone, la douche froide

GPSilverstone_Quali_2014 copie

Bonjour à tous, il semblerait que Vettel et Button sont revenus d’entre les morts, à comprendre aux avant-postes. On les avait bien vite enterrés ces deux-là, ils ont profité de la terre humide Anglaise pour ressorti devant nos yeux.

Quelle douche froide largement répandue sur les rouges de Ferrari et à sembler noyer le Martini de Williams en passant, ces deux écuries abandonnent en Q3, nous avons pu observer, lorsqu’une sauber s’en alla jouer dans le bac à sable et provoquer un drapeau jaune, la mine déconfite de Mattiacci et Sir Franck Williams, voyant échouer leurs bolides là où les Marussia, Caterham et autres Sauber mettent pied à terre en circonstances normales. Grosses erreurs de pilotage et surtout stratégique, dans le montage tardif de pneus slicks.

Cela à permis à nos trois français d’animer les débats en Q1 et Q2, enchaînant pour JEV et Jules les meilleurs tours, avant de se faire chopper les chronos par des monoplaces plus rapides et une piste séchante. Mais loin de démériter nos p’tits bleus comme ceux du ballon rond, ils se sont battus avec leurs armes jusqu’à être battu par plus fort et stratège que soi.

Enfin la Q3 récompense les pilotes courageux, en effet une averse apparue dans les premières minutes de la dernière section de qualification est venue redistribuer les cartes et tester les nerfs et l’agilité des pilotes. Les ingénieurs demandant à leurs pilotes respectifs de revenir aux stands le temps que cette eau nettoie la piste des gravillons encore répandus par une Sauber, Sutil ne pouvant s’empêcher de tester son agilité pour les montages de châteaux de sable en fin de Q2 en provocant une fois encore un drapeau jaune empêchant dans ces circonstances grasses mouillées, Romain d’améliorer son chrono et rejoindre le top 10.

C’est les plus courageux décidant de monter un train complet de slicks à bande blanche et empruntant une piste mouillée, qui l’emportent, à ce jeu d’adresse, sur un troisième secteur de piste quasiment sec, ceux qui n’ont pas fait d’erreur dans les deux précédents secteurs se retrouvent à l’avant de la grille, dans l’ordre Rosberg, Vettel et Button. Hamilton décidant lors du dernier run de lever le pied dans le secteur 2, en ne pensant pas que son chrono pouvait être battu, alors qu’il venait d’annoncer à son ingénieur que la piste glissait vraiment.

Donc bravo au culot de Rosberg, qui assène là encore un gros coup au moral du Briton Lewis! Et félicitation aux funambules biens trop vite enterrés que sont Seb et Jenson.

Ne sachant pas avec le dieu météo de Silverstone (toujours très arroseur et taquin) de quoi sera fait le GP en question de temps, j’ose espérer qu’une bruine vienne perturber cette course. Silverstone tient toutes ses promesses

 

 

 

Les 2 oreilles et la queue

Eh bien voilà! C’est fait! Mercedes a -encore- atomisé la concurrence en Autriche. Ferrari invisible et inexistante, pensez, Fernando le guerrier-qui-ne-lâche-rien finit 5è et Raikkonen … 10è. Red Bull humiliée à domicile, pensez, Ricciardo, vainqueur du précédent GP finit 8è et Vettel abandonne après avoir vu sa course ruinée dès le 1er tour à cause de son propulseur Renault. McLaren, euh… ils étaient là? Magnussen 7è et Button 11è.

C’est bien les gars, continuez comme ça!

Le seul moyen de se réjouir (si on n’est pas autiste pro-Mercedes…) c’est la performance de Williams: Massa en Pole, Bottas 2è sur la ligne de départ… bien qu’ayant dû subir la loi des Flèches d’argent en course finissent sur le podium (pour la 1è foix) pour Bottas et 4è pour Massa (petite déception of course). Mais grande satisfaction dans les rangs de Grove, et c’est normal, c’est la concrétisation d’un potentiel qu’on voyait poindre mais qui ne réussissait pas vraiment à percer. Mine de rien, Williams est 5è avec 85 points, soit seulement 2 de moins que Force India qui est assez performante cette année, disons l’équipe leader « des autres » aux portes du Top 3 des constructeurs.

Donc les Mercedes n’ont rien laissé à la concurrence. Rosberg en profite pour signer la 6è victoire de sa carrière, soit une de plus que son Keke de père qui s’est arrêté à 5. Hamilton m’a déçu en ne revenant pas plus sur son coéquipier. Qu’on ne me dise pas qu’il aurait fallu quelques tours de plus, 71 c’est déjà bien suffisant. Petit à petit il se fait mater parRosberg, et j’attends avec impatience qu’il nous sorte le grand jeu… à Silverstone, peut-être?

 

En attendant voici le dessin fait avant le GP…. circuit de Spielberg… ET…. mais qui touchera de son doigt tout puissant le drapeau en premier… les Williams? Ben nan, perdu cirebox 😉 Pfffft envolée la carrière de Madame Soleil…. (le cartoon d’après course va être publié sur le compte twitter de Bahrein demain… je vous le mettrai ici….)

Et oui waga ce dessin te rappellera forcément ket’chose!

 

BIC_GPAustria002 copie

 

 

Grand Prix d’Autriche

Demain c’est vendredi.

Vendredi c’est ravioli. Mais c’est aussi et surtout les essais du GP d’Autriche, ex-Zeltweg modifié et appelé depuis le Red Bull Ring, à Spielberg. En Autriche, donc. La patrie de RedBull. Autant dire que les pilotes de 2 équipes maison seront à l’honneur. Mais gageons que d’ici dimanche soir la situation sera rentrée dans l’ordre, c’est-à-dire le retour des Flèches d’Argent au sommet dans un ordre qui ne nous a pas encore été communiqué par les instances officielles ^_^.

 

Quoi qu’il en soit cette course « à la maison » nous a donné l’idée, avec mes nouveaux amis que j’ai de Red Bull Motorsport, de réaliser des portraits des 4 pilotes Vettel, Ricciardo, Vergne et Kvyat afin que chacun puisse en faire des masques après les avoir imprimés!

 

Vous pouvez télécharger ces dessins ici: http://www.redbull.com/fr/motorsports/f1/stories/1331659687163/f1-masques-ricciardo-vettel-kvyat-vergne

 

Et si vous voulez, participer au concours Mondiaaaaaaal de Selfie (je rappelle pour ceusses qui l’ignorent qu’un Selfie est une photo de soi que l’on fait et qu’on partage) avec ces masques (ça peut être très drôle suivant la situation, le décor, etc….), vous pouvez participer en les postant sur le Twitter https://twitter.com/redbullmotors ou ici on relaiera! Amusez-vous bien!

Et n’oubliez pas d’en parler autour de vous, à vos proches, vos collègues, votre famille de faire du Buzz quoi, que je puisse vous faire plein d’autres choses dans le futur! Merci à vous!

 

RB_PresentationMasks

 

« CANADA WET »: ÇA A LA COULEUR DE LA VICTOIRE, L’ODEUR DE LA VICTOIRE… ET C’EST UNE VICTOIRE!

Oulàlà les enfants….. 5 jours après le GP du Canada et pas de billet! Toutes mes confuses, je ne vois pas le jour en ce moment!

 

Alors ce GP du Canada? Mmh? Chouettos, non?

J’vais vous dire, la défaite des Flèches d’argent m’a fait super plaizzzz’! Ouaip! En vrai! Comment ça méchant? Du malheur des autres tu ne riras point! Tu parles, 6 GP d’ultra domination, moi j’en pouvais déjà plus! Les vainqueurs à répétition, c’est un peu lassant, non? J’ai eu peur un moment qu’on ne retombe dans l’ère Schumacher/Ferrari, à la différence notable que là les potentiels vainqueurs sont 2! Mais quand même… Que le vainqueur ou l’équipe victorieuse soient toujours les mêmes, hum, bon… mais qu’en plus il n’y ait aucune résistance de la concurrence, alors là moi je sature vite!

Mais la Fée Mécanique veillait et nous a offert une course de toute beauté, grâce notamment à l’abandon, de Lewis et aux soucis des 2 Mercedes, même s’il y a eu de la tôle froissée, et pas qu’un peu… Alors sans cela me direz-vous, aurait-on échappé à un doublé Mercedes? Bien sûr que non. Ils auraient gagné haut la main, seul l’ordre était à déterminer entre Rosberg et Hamilton. Mais à cause -ou  grâce- à leur baisse de régime, Daniel Ricciardo a su profiter de l’opportunité pour « croquer » Rosberg dans l’avant dernier tout et s’offrir sa première victoire. L’ironie de l’histoire est évidemment que ce ne soit pas Vettel qui ait profité de ce faux pas des Gris… Ce qui rend cette victoire inattendue que plus belle. Celle d’un petit jeune, très sympa, qu’on savait rapide (diablement… puisqu’il écrase Vettel cette année) mais qui n’avait pas encore eu l’occasion de nous le démontrer. Sûr que ce n’est qu’un début pour le jeune Australien, qui prouve à l’ami Webber qu’on peut venir du pays des kangourous et ne pas s’en laisser compter par les Teutons! Alors à tous ceux à qui cette victoire a fait plaisir, comme à moi, je dis: PROFITEZ! Profitez de cette légère euphorie, certes grisante, car à mon humble avis à Zeltweg ou Silverstone, les Mercedes seront reparties vers le succès. Je peux me tromper, of course, mais ne rêvons pas.

Quoi qu’il en soit, le fait que cette spirale de domination soit brisée ne peut être que bénéfique pour la F1.

 

Bon, et vous? Qu’avez-vous pensé de cette course? Et l’accrochage Massa Perez, qui est fautif?

 

RB_Cartoon_CanadaRIC

 

 

Salut Gilles…

Salut Gilles… Ça vous dit quelque chose? C’est l’inscription sur le tarmac du circuit de Montréal en l’honneur de Gilles Villeneuve. Eh oui, ce week-end, c’est GP du Canada! N’oubliez pas le décalage horaire, qui nous vaudra les qualifs à 19h et la course à 20h! Sur ce circuit, Hamilton est le pilote en activité s’y étant le plus imposé, c’est-à-dire 3 foix, en 2007, 2010 et 2012. Alors que Nico Rosberg n’y a jamais gagné. Raison de plus pour accroître la géguerre psychologique entre les 2 pilotes… Espérons un sursaut des RedBull et un réveil des Ferrari (ou d’autres) pour pimenter cette belle course! Et vous, vous l’aimez ce circuit plus ou moins urbain (rappelez-vous le mur « Bienvenue au Québec »…)?

 


GPCanada2014 copie

Britney de Monaco…

Ahahah, avec ce titre, vous m’imaginez déjà dire du mal de Nico Rosberg, le vainqueur du Grand Prix de Monaco… Que nenni. Il a gagné son deuxième GP du Rocher, une victoire nette et sans bavure.

Bon en fait je pense que Lewis était plus fort, mais à woauture égale, pas poss’ de doubler sur ce circuit. Pourquoi dis-je qu’Hamilton était plus fort? Tout simplement grâce à sa façon de rester à une distance comprise entre 0.6s et 1.1s tout le long de la course. Sauf à la fin, mais là, connaissant le « racer » qu’est le Champion du Monde 2008, impossible d’imaginer qu’il ait abandonné la lutte. Raison pour laquelle je veux bien croire à cette histoire de poussière dans l’œil. Tout simplement parce que pareille mésaventure m’est arrivée il y 2 semaines en kart de loc’ (un vulgaire 4 temps de 390 cm3). J’ai pourtant un kakse de même marque que Lewis. Je sais que cela peut donc arriver (d’ailleurs cela m’est arrivé plusieurs foix…). Alors sur mon kart qui prenait péniblement 80-90 km/h en bout de ligne droite j’étais gêné, donc je n’ose imaginer à 280 dans les rues de la Principauté!

Reste que le doute planera longtemps sur cette course, suite à « l’incident » des qualifs, où Rosberg, dans l’ultime tour, avec un Hamilton à ses trousses en train d’améliorer tous les secteurs, part à la faute au virage de Mirabeau, fait un tout droit et provoque un drapeau jaune, synonyme de ralentissement obligatoire, ayant pour conséquence de priver Lewis d’une possible pole position… et peut-être d’une victoire. Bon il ne faut pas voir le mal partout, et de vous à moi, sur la caméra embarquée de Nico, en direct, je le trouvais rapide-rapide, limite même. Et là la faute. Sur le coup je ne me suis pas méfié. Cela peut arriver. Cependant les commissaires, qui l’ont blanchi, l’ont quand même convoqué pour avoir des explications. Preuve qu’il y avait matière à s’interroger. Alors fait exprès ou pas fait exprès ce virage mal négocié? Nous ne saurons jamais. En tous les cas, il y en a un qui croit avoir la réponse: c’est Lewis Hamilton qui, vu la tête qu’il tirait après les qualifs pensait avoir été injustement privé de « sa » pole position par son propre équipier…

 

Quant à la course, bah… comme sur les 10 dernières éditions, où 9 foix sur 10 le poleman remportait la course, c’est Rosberg qui mena de bout en bout (à part lors de ses changements de pneus). Belle victoire pour lui donc, surtout psychologique. Mais le duel ne fait que visiblement commencer… Derrière, encore ce diable de Ricciardo. Alors lui il m’épate avec son sourire Ultra Bright! Dieu qu’il est rapide et constant! Et on dirait bien que Vettel – qui abandonne encore- a la poisse qui collait aux basques de Mark Webber….. Derrière, un Alonso solide mais anonyme… un Raikkonen incisif mais un peu brouillon à mon goût qui à la régulière aurait pu damer le pion à Fernando. Tirons notre chapeau à JEV qui s’est bien battu mais qui a été poursuivi par la malchance et abandonne, à Grosjean, qui mérite bien sa 8è place tant sa monoplace ne la valait pas et à Jules Bianchi qui au bout d’un an et demi de F1 marque ses premiers points… points inespérés pour Marussia qui courait après depuis 4 ans! Caterham prend un coup sur la carafe sur ce coup-là et les rumeurs disent que le propriétaire chercherait à vendre….

 

Le dessin ci-dessous, gentillet, j’en conviens, sur les « locaux », a été fait le jeudi précédent la course. Non je ne suis pas Madame Soleil , mais il paraissait presque évident que Rosberg allait gagner. Parce qu’il le fallait après les 3 victoires d’affilée de son Teammate. Ou alors s’en était fini de ses espoirs au championnat. Le scénario est donc bon puisque nous savons d’ores et déjà que c’est pilote Mercedes qui décrochera la couronne mondiale, mais nous ne savons pas encore lequel… Et là on peut dire OUF en pensant au nombre de courses à disputer durant cette saison!!!

 

GPMonaco_1 copie2