Votre Quota de Cartoon…

Je vous vois bien là, demandant : « où qu’c’est qu’il est le cartoon du GP d’Austin? »… Bah… il est là, sous vos yeux (ébahis)… Voici donc ma vision, mon interprétation de cette course où, une fois z’encore, ce diable de « Lou-iss » a remporté haut la main le duel… et de manière irréprochable… Cela devient vraiment embêtant pour Vettel, notez, cette énième défaite… Ils voudraient perdre le championnat, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement… non, je rigole, mais, force (pas India) est de constater que la Scuderia prends des Scuds plein la tête depuis 4 courses… Est-ce cette année sa meilleure opportunité de gagner? … le futur nous le dira… Quoi qu’il en soit, avec 66 points d’avance, Hamilton peut être serein pour le futur… à 3 courses de la fin… Bien entendu « it ain’t over until it’s over » ( rien n’est fini avant la fin), mais on se dirige droit vers le 4è titre du pilote de Mercedes, si Ferrari ne réagit pas, ce qui nous emmenerait vers une saison 2018 où 2 quadruples champions s’affrontent (notez, l’affiche est belle). Mais revenons à ce GP d’Austin, qu’en avez-vous pensé? Êtes-vous d’accord avec ma vison de la course ? Bonne lecture, et en tout cas à très vite, le week end prochain étant un week end de Grand Prix !

(Cliquez sur l’image pour avoir la HD de la mort qui tue )


Publicités

SuzuClak

Une gifle! Encore une…

Dur d’évoluer en F1 avec un pilote aussi talentueux qu’Hamilton armé d’une monoplace aussi performante… On voit avec Rosberg, à voiture égale, l’immensité du talent de Lewis… Ho! je ne tire pas sur l’ambulance, je constate, c’est tout…

Heureusement que les Ferrari ont gagné un peu de compétitivité cette année, sinon…

Voici donc pour vous un petit cartoon sur la claque infligée par le double (bientôt triple…) champion du monde qui en profite au passage donc pour égaler Senna au nombre de victoires (41) , chose qu’avait déjà faite Vettel qui en est à 42. Ne restent plus que Prost (51) et Schumacher (91).

Sinon, au chapitre désillusions, nous avons donc appris que Red Bull Racing comptait divorcer d’avec Renault dès la fin 2015. Leur arrogance leur revient en pleine poire puisque Mercedes refuse de les motoriser et que Ferrari propose des blocs moteur de 2015 (… pour 2016) alors que Sauber et Haas auront le dernier cri des moteurs clients… Quant à la probable arrivée de VW en F1 je crois que cela appartient au passé ou que cela relève du fantasme tant ils auront du mal à se remettre du #Dieselgate…

Que fera Renault? A priori racheter Lotus comme indiqué officiellement (lettre d’intention de rachat). Lotus qui a fait des miracles au Japon (les 2 wouatures dans les points) alors qu’ils sont pris à la gorge (et au porte-monnaie). On pourrait se poser ouvertement la question de la gestion faite par messieurs Lopez et Ruhan ces dernières années… Lotus a normalement (si je ne dis pas de bêtise) un accord pour utiliser le Mercedes l’an prochain… Comment cela se solutionnera-t’il? Quoiqu’il en soit, le retour d’un Renault F1 Team est une très bonne chose pour la discipline. Le rachat de Lotus la solution la plus simple puisqu’ils connaissent déjà parfaitement la manière de travailler entre Viry et Enstone (acheminement de matériel, de données informatiques, etc…).

Pour finir, il semblerait donc que Haas annonce dans les heures qui viennent que Romain Grosjean les rejoint en 2016. Équipe « B » de Ferrari à ce qu’ils disent. Mais ne vous bercez pas d’illusion, il ne peuvent pas faire de miracles la 1è année. Quoiqu’il en soit je comprends Romain et son envie d’aller voir ailleurs. Son coéquipier devrait être Esteban Guttierez.

Donc merci à vous de cliquer sur ce lien pour voir le cartoon et de le partager sur les réseaux sociaux (si vous avez un compte)… à vot’ bon clic, m’sieurs dames!

 

http://fr.motorsport.com/f1/news/le-grand-prix-du-japon-vu-par-cirebox/

 

f1-gp-du-japon-2015-le-gp-de-cirebox-japon-1

 

« ALLÔ MAMAN BOBO… »

…Ainsi donc, à la surprise générale, Kimi Raïkkönen dont on avait entendu dire que « pitêtre » qu’il serait pas là pour les 2 derniers GP et pis que finalement « on a trouvé un accord », « Kimi est pleinement à nos côtés », ainsi donc disais-je, Kimi déclare forfait pour les deux dernières courses, à cause d’un sérieux mal de dos, remontant à …. 2001, et s’étant réveillé subitement à Singapour, comme par enchantement, au moment où ses démêlés avec Lotus F1 Team commençaient à devenir publics…
Bon.
Audiard nous a enseigné qu’il ne fallait pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.
Donc cette affaire de dos, j’vais vous dire, moi qui fait référence dans la médecine, la kiné et l’osthéo depuis maintenant 34 ans, ça sent le Flan Alsa à 100 lieues. Remarquez, fallait pas être grand clerc pour livrer ce diagnostic.

Donc de l’extérieur, on peut dire que Iceman (qui n’a qu’à se mettre de la glace sur sa partie douloureuse) se fout de la gueule du monde, en long, en large et en travers. Aucun respect des fans, de la F1. De son patron, ça visiblement, c’est certain.

D’ailleurs, peut-être qu’il a raison, vis-à-vis de son patron (Genii). J’en sais à peu près autant que vous. Non, je ne sais pas s’il a touché ses 15 millions de dollars (chiffre balancé au hasard, je ne sais pas combien il gagne), ni en entier, ni en plusieurs versements avec des billets usagés dont les numéros ne se suivent pas. En plus je m’en fous. Je crois qu’il y a plus à plaindre. Même si Enstone est en retard, ou carrément en tord, c’est bien eux qui l’ont remis à flot, lui permettant de retrouver un juteux contrat avec Ferrari, non? Rien que pour ça, il aurait pu attendre fin novembre pour le bistouri, me semble-t’il. Surtout qu’il y a deux jours, lorqu’il est allé en douce mouler son baquet à Maranello, il avait moins mal, non? 😉

Bref, c’est un évènement sans précédent auquel nous assistons-là, une grève déguisée, qui évidemment aura de sérieuses conséquences.

En attendant, nous sommes toujours sans nouvelles rassurantes sur l’avenir d’Enstone, les sponsors, les pépettes, les pilotes, le moteur, etc… Ayons malgré tout une pensée amicale pour les sinistrés du cyclone passé aux Philippines, là il y a vraiment matière à se lamenter. Mais je m’égare.

Qui a dit « du Nord »?

 

Sur ce, on souhaite à la Scuderia, une trrrrès joyeuse année 2014 😉

Ferrari_2014 copie

Happy Birthday Kimi Räikkönen!

Je vous sentais frileux sur le dernier article, normal, il était sombre.

Aussi me suis-je dit qu’il était temps de chausser des pneus neufs et de vous offrir une nouvelle piste!
En ce jour d’anniversaire, nous avons une pensée pour Kimi …. qui rejoindra « El Toro » des Asturies l’an prochain. Et là… j’vous dit pas, il y aura forcément de l’électricité dans l’air. Un jour ou l’autre. Oh bien entendu, début 2014, tout sera rose chez les Rouges, on célèbrera moult foix l’entente cordiale qui y règne, le fair-play des 2 pilotes, leur sens du devoir commun pour la Scuderia. Ce dont on peut être à peu près certain, c’est que Ferrari (à moins d’un loupé sur la monoplace) sera très haut au Championnat Constructeurs, car Fernando et Kimi devraient quand même engranger de sacrés points (surtout que chez RBR Ricciardo aura une période d’adaptation). Restera les inconnues Mercedes et McLaren. Qui devraient quand même être là et bien là. Quant à Lotus, bah on aura je le souhaite un Grosjean serein, et sans doute un Hulkenberg très motivé. La monoplace E22 ne devrait pas être mal, sachant que cela fait 2 ans que les chassis d’Enstone sont très bons.

Allez, JOYEUX ANNIVERSAIRE KIMI, profite bien passque l’année prochaine ce sera une autre paire de manches! 😉

Kimi_Birthday_2013_spanish

Daniel Redbullo

Enfin, nous avons une partie des clés des transferts; le baquet le plus convoité est attribué: c’est Daniel Ricciardo qui sera le successeur de Mark Webber dans le baquet de la Red Bull N°2 (oui parce que sauf cataclysme, c’est bien Vettel qui sera sacré Champion du Monde en 2013 et qui arborera le N°1 sur sa monoplace en 2014). Souhaitons au passage à l’équipier de Sebastian une retraite pleine de succès en Endurance avec Porsche.
Les réseaux sociaux se sont donc enflammés après la nomination de ce rital, nan, de cet australien cher RBR. Cette virulence était sans doute due au fait que son équipier,  Jean-Eric Vergne était -injustement?- oublié. Le marketing aura sûrement décidé que celui qui a le plus d’expérience, bien que moins de points que son équipier, et surtout une nationalité plus « sexy » devrait faire l’affaire. On a longuement parlé de Kimi Raikkonen pour ce baquet. Prendre un « djeun » est sans doute une décision plus raisonnable pour préparer « l’après » Vettel. Car c’est bien de la survie de l’équipe dont il s’agit. Admettons que le triple CDM allemand quitte RedBull pour… Ferrari en 2015/2016, hein? Qui va apporter ce supplément d’âme et surtout ces titres (et les dollars qui vont avec)? Un jeune assurément, comme l’a été Vettel en 2008. Un gars qui a les dents qui raient le plancher. Dans le cas de Ricciardo, vu sa dentition, n’ayons aucun doute sur sa détermination. Sur son talent, attendons de juger sur pièces avec une monoplace « Neweyenne ».
Mauvaise nouvelle donc pour notre « frenchie » JEV. Quoique. L’an prochain, puisque semble-t’il, il sera reconduit dans ses fonctions, il disposera du bloc Renault. Si ce dernier est à la hauteur de ces prédécesseurs, il pourrait briller.
La fin de saison ne va cependant pas manquer de sel pour les 2 pilotes Toro Rosso: l’un sera épié comme jamais, et l’autre ne pourra QUE prouver à sa direction qu’ils ont commis une lourde erreur en ne le choisissant pas.
J’ai évoqué Kimi Raikkonen. A l’heure où j’écris ces lignes (jeudi soir) , il semblerait qu’il ait déclaré que la porte n’était pas fermée pour un nouveau contrat avec Ferrari. Je pense que, même s’il est partant pour la Scuderia, le petit taureau des Asturies mettra son veto. Il a déjà toutes les peines du monde avec sa monoplace depuis plusieurs années (2010) en ayant pour équipier Massa (hahahahaha), alors vous imaginez la saison 2014 avec une F1 moyenne et un équipier encombrant? Impossib’! Autant l’Espagnol est un compétiteur hors-norme, au talent immense, autant il ne SUPPORTE visiblement PAS la concurrence interne comme l’ont montré ses années Renault F1 et McLaren.
A propos d’Alonso, n’écartons pas ce week-end à Monza une splendide victoire des Rouges, ils sont toujours à bloc dans leur pays d’origine.
Mais laissons place à ce fantastique dessin de Daniel Ricciardo où l’on voit un Vettel belliqueux qui va s’employer en 2014 à le démolir dans les règles de l’art, genre: « Mais il connait pas Raoul ce mec, il va avoir un réveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c’est fini. Je vais le travailler en férocité, le faire marcher à coup de lattes ! A ma pogne je veux le voir ! Et je vous promets qu’il demandera pardon ! Et au garde à vous ! »
DanieleRicciardo2013_jpeg

Bruits de Spaddock

Enfin la reprise!
Spa, son long circuit vallonné, sa météo chaotique et ses courses à rebondissements!
Cela ne couvre pas le bruit des V8, mais les bruits de couloirs s’intensifient autour du futur de Kimi Raikkonen. Où ira-t’il? Lotus une saison de plus, RedBull et sa magnifique et performante monoplace (et son pilote fétiche…), la Scuderia et son pilote grognon? Mystère et boulettes de gommes Pirelli! Quoi qu’il en soit la tâche ne doit pas être de tout repos pour Eric Boullier, entre pérénnité de son Team et pilote(s) de grande envergure!
Car des pilotes prêts à apporter des dollars, il y en a, mais ont-ils la performance et la constance d’un Iceman?
Allez, bonne course à vous et mon petit doigt me dit que c’est une monoplace grise qui va gagner… (oui, pas besoin d’être devin).
WhereIsKimi001_jpeg

Hongrie victoire?

Samedi soir, après les qualifications du Grand-Prix de Hongrie…

1/Hamilton 2/Vettel 3/Grosjean 4/ Rosberg 5/Alonso 6/Raikkonen 7/Massa 8/Ricciardo 9/Perez 10/Webber.
Si à peu près tous les ténors sont là, dans le top 10, notons quand même l’absence de Button, Sutil, voire une autre Force India ou une Sauber (genre Hulkenberg). Notons par ailleurs la présence de Ricciardo qui a, sur ces qualifs, atomisé son coéquipier JEV.
Notons que Lotus a été sermonnée après que le fond plat de Romain ait été visiblement « limite-limite »… une usure due vraisemblablement à un vibreur. Il garde bien sa 3è place.

Qu’attendre de la course demain? Sans doute un effondrement des Mercedes, même si Rosberg risque d’en freiner plus d’un (comme souvent serai-je tenté de dire…). C’est donc Vettel le logique favori. Mais méfions-nous (sic) de Romain Grosjean, très bon depuis vendredi dont le départ sera crucial: soit il baisse son pantalon au premier virage et adieu veau, vache, podium, soit il peut en ressortir second et même premier. Peut-on se prendre à rêver de sa 1è victoire? Sûr que cela le conforterait, surtout avant la pause d’été.
Pour le podium, n’écartons toutefois pas Alonso, ce diable de finisseur, et Raikkonen.

Raikkonen, justement. On ne parle que de lui en ce moment. Red Bull le veut, même LE VEUT, pour remplacer Webber. En ce moment il pèse le pour et le contre: le moteur? Lotus ou RBR, kif-kif bourricot. La voiture? Certainement une des meilleures chez RBR, voire LA meilleure. Ingés? Il connaît déjà Newey pour l’avoir cotoyé de nombreuses années chez McLaren, et il sait qu’il peut faire des « bouses » (genre MP4-19, la F1 jamais alignée en course) même si cela fait longtemps que cela ne lui est pas arrivé. L’argent? Certainement beaucoup plus chez le limonadier. Les « press relations »? Certainement beaucoup plus chez le limonadier aussi. L’ambiance? Sans doute la même qu’a ressenti Alonso en débarquant chez McLaren en 2007 où Hamilton était le chouchou. Car si Vettel déclare que cela ne le dérangerait pas d’avoir Kimi comme coéquipier, dans les faits ce serait autre chose, surtout en cas de succès d’Iceman. On sait bien que le triple CDM peut être colérique/enfant gâté. Ambiance? Sans doute meilleure à Enstone où il s’agit uniquement d’une écurie de course et pas d’un fabricant de sodas (évidemment la structure RedBull Racing est une vraie entité de course, mais a comme propriétaire un gros industriel).
Bref, le Taureau Rouge tente vraisemblablement de tout faire pour l’attirer dans sa galaxie. Et Lotus de tout faire pour le retenir…
D’où le dessin ci-après. (« Ceusses » qui ne connaissent pas StarWars auront du mal à comprendre). Il est en anglais car il vient juste d’être diffusé par Lotus sur les réseaux sociaux.

Si Raikko décline « l’invitation », la place est visiblement acquise à Daniele Ricciardo. Vergne du coup prend un gros coup au moral…

Bon, et vous, votre pronostique pour la course?

Kimi_Marko_Hongrie2013_jpeg2