Hongrie victoire?

Samedi soir, après les qualifications du Grand-Prix de Hongrie…

1/Hamilton 2/Vettel 3/Grosjean 4/ Rosberg 5/Alonso 6/Raikkonen 7/Massa 8/Ricciardo 9/Perez 10/Webber.
Si à peu près tous les ténors sont là, dans le top 10, notons quand même l’absence de Button, Sutil, voire une autre Force India ou une Sauber (genre Hulkenberg). Notons par ailleurs la présence de Ricciardo qui a, sur ces qualifs, atomisé son coéquipier JEV.
Notons que Lotus a été sermonnée après que le fond plat de Romain ait été visiblement « limite-limite »… une usure due vraisemblablement à un vibreur. Il garde bien sa 3è place.

Qu’attendre de la course demain? Sans doute un effondrement des Mercedes, même si Rosberg risque d’en freiner plus d’un (comme souvent serai-je tenté de dire…). C’est donc Vettel le logique favori. Mais méfions-nous (sic) de Romain Grosjean, très bon depuis vendredi dont le départ sera crucial: soit il baisse son pantalon au premier virage et adieu veau, vache, podium, soit il peut en ressortir second et même premier. Peut-on se prendre à rêver de sa 1è victoire? Sûr que cela le conforterait, surtout avant la pause d’été.
Pour le podium, n’écartons toutefois pas Alonso, ce diable de finisseur, et Raikkonen.

Raikkonen, justement. On ne parle que de lui en ce moment. Red Bull le veut, même LE VEUT, pour remplacer Webber. En ce moment il pèse le pour et le contre: le moteur? Lotus ou RBR, kif-kif bourricot. La voiture? Certainement une des meilleures chez RBR, voire LA meilleure. Ingés? Il connaît déjà Newey pour l’avoir cotoyé de nombreuses années chez McLaren, et il sait qu’il peut faire des « bouses » (genre MP4-19, la F1 jamais alignée en course) même si cela fait longtemps que cela ne lui est pas arrivé. L’argent? Certainement beaucoup plus chez le limonadier. Les « press relations »? Certainement beaucoup plus chez le limonadier aussi. L’ambiance? Sans doute la même qu’a ressenti Alonso en débarquant chez McLaren en 2007 où Hamilton était le chouchou. Car si Vettel déclare que cela ne le dérangerait pas d’avoir Kimi comme coéquipier, dans les faits ce serait autre chose, surtout en cas de succès d’Iceman. On sait bien que le triple CDM peut être colérique/enfant gâté. Ambiance? Sans doute meilleure à Enstone où il s’agit uniquement d’une écurie de course et pas d’un fabricant de sodas (évidemment la structure RedBull Racing est une vraie entité de course, mais a comme propriétaire un gros industriel).
Bref, le Taureau Rouge tente vraisemblablement de tout faire pour l’attirer dans sa galaxie. Et Lotus de tout faire pour le retenir…
D’où le dessin ci-après. (« Ceusses » qui ne connaissent pas StarWars auront du mal à comprendre). Il est en anglais car il vient juste d’être diffusé par Lotus sur les réseaux sociaux.

Si Raikko décline « l’invitation », la place est visiblement acquise à Daniele Ricciardo. Vergne du coup prend un gros coup au moral…

Bon, et vous, votre pronostique pour la course?

Kimi_Marko_Hongrie2013_jpeg2

SAS NICO 1er de MONACO

Son Altesse Sérénissime Nico Rosberg remporte en Principauté sa 2è victoire en F1. Et quelle victoire. Propre, nette, sans bavure. la tâche, bien que facilitée par sa Pole Position, n’a pourtant pas été forcément de tout repos. Aujourd’hui nous avons vécu 4 courses en une: le vrai départ, la voiture de sécurité, le drapeau rouge et encore la voiture de sécurité. Autant de foix où il a fallu des nerfs d’acier pour garder la tête (froide bien entendu). Et il n’a pas failli, il a même mystifié (pour reprendre une expression à la mode) son Champion du Monde de coéquipier, Lewis Hamilton, invisible et transparent durant toute la course. Ou presque.
Un beau vainqueur. Je ne l’apprécie pas particulièrement, mais il faut reconnaître l’évidence.
Le vrai vainqueur -moral- pour moi est malgré tout Sebastian Vettel, tout aussi transparent qu’Hamilton, malgré sa deuxième place. Car dans l’optique (non, pas 2000…) du championnat, il tire les marrons du feu et, avec 4 points d’écart sur son premier poursuivant (Kimi) AVANT la course, il repart avec 21 point d’avance au Championnat APRÈS ce Grand Prix monégasque. Il a été malin, patient, et a fait contre mauvaise fortune bon cœur.
Sutil, que je n’apprécie pas non plus des masses, a été très bon, très incisif aujourd’hui, lui qu’on disait finalement dominé par DiResta à Barcelone.
Plusieurs déceptions à relever: Alonso, qui s’est fait « bouffer » en course alors qu’on le sait excellent à Monaco, faute à la monoplace surement. Raikkonen, victime de Perez, qui « revient du diable vauvert » pour arracher LE point de la 10è place (alors qu’il était 5è avant son contact avec le Mexicain…). C’est lui qui perd gros dans cette course.
Autre déception: « notre » Romain Grosjean, malheureusement caricatural, à la foix très rapide et très… dans le mur et ce , tout le week-end. Ok, Monaco est un GP « risqué » et dangereux, mais là je crois qu’il était en surpilotage tout le temps. Malheureusement pour lui, son accrochage avec Daniele Ricciardo lui sera facturé cher: 10 places de pénalité au prochain GP, à Montréal. Ce qui -hélàs- le condamne presque à une course sans point.
Perez.
Le cas PEREZ.
Autant il nous a égaillé la course avec ses dépassements de « haute volée », autant il a été un poil brouillon, et parfois trop optimiste, ruinant la course, entre autre, de Raikkonen, sans parler de son coéquipier. Je pense que l’ambiance chez McLaren va rapidement ressembler à l’époque Prost/Senna, « j’te parle pas, tu m’parles pas ».
Bon, je passe sous silence l’accrochage Maldonado/Chilton (causant le drapeau rouge), l’abandon de Massa sorti pour la 2è foix du week-end au même endroit (La Rascasse) et les mauvais résultats des Français, excepté Vergne, qui finit à une belle 8è place.

Sinon, ce week-end, les Daft Punk, qui sortent un nouvel album (qui paraît-il cartone partout sur la planète) étaient les « guest stars » de Lotus F1 Team, ce qui m’a donné l’occasion de réaliser 2 origami (en plus de celui de Kimi) que je vous mets ci-dessous (ils ont été entre autre « offerts » aux invités LF1T présents à Monaco… comme ça vous êtes un peu vous aussi VIP.

amusez-vous bien!

Origami DaftPunk_GM_2013_a_jpeg

 

Origami DaftPunk_GM_2013_a2_jpeg

MONACO, COCO!

Salut les aminches!
Ce week end GP de Monaco! Chouette!
Allez pour fêter ça, un petit peu de divertissement pour petits et grands: un origami facile de Kimi. Vous imprimez, vous découpez, vous collez et hop! La magie opère!

Non, non, ne me remerciez pas!

[Edit samedi 11h45]

Voici une nouvelle version que 1/ vous pouvez voir, et 2/ avec une glace 😉

Origami KIMI_2013_d2_jpeg

As-tu ri à la victoire du Petit Taureau?

(… il y a un point bonus pour ceux qui comprendrons le jeu de mots du titre…)

Eh bien mes amis, très très belle victoire de Môssieu Alonso! Départ agressif à souhait avec 2 places gagnées dans les virages 2 et 3 (sur Hamilton et Raikkonen), puis course hyper solide jusqu’à la fin. Rien à dire, le sans faute. Ça fait toujours plaisir, je trouve, de voir du grand Fernando, celui qui ne lâche rien, alors que, partant 5è, rien n’était joué avant l’extinction des feux.
Kimi. Bah rien à dire non plus, même s’il avait pu résister à Alonso au premier tour, il n’aurait pas fait mieux. Déjà peu démonstratif lorsqu’il gagne, sa deuxième place le laisse… de glace!. Cela dit, il est des raisons d’être content pour lui vu qu’il est toujours 2è au Championnat pilote. A leur décharge, saluons comme il se doit Lotus F1 Team, qui lui donne toujours une excellente voiture.
Massa. Le cas Massa. Ce petit bonhomme inodore et sans saveur est de retour, dirait-on. Je pense qu’il était sur cette course à 99,9% de ce qu’il peut donner, c’est à dire très bien, mais il n’arrivera jamais à la cheville de son coéquipier. C’est vraiment le frère jumeau de Rubens Barrichello. Vous me trouvez sévère à son encontre? Allons, voyons, la Ferrari était vraiment LA monoplace à battre aujourd’hui. Il aurait dû -au moins- finir deuxième. Donc on ne sait pas s’il doit être content de son résultat ou pas.
Grosse déception chez le Taureau Rouge, laminé, 4è (Vettel) et 5è (Webber). Tant mieux pour les fans de F1, ça évite la monotonie. Ça prolonge le suspense!
Enfin, si on parle de déception, il ne faisait aucun doute avant la course que les Mercedes -bon sang ce qu’elle sont rapides en qualification!- seraient à la ramasse en course. Alea Jacta Est! Le sort en est jeté. Leur saison sera un calvaire de ce type, quand bien même elle pourraient faire illusion à Monaco (voire gagner, je mets une -petite- pièce sur elles). 6è pour Rosberg, le Poleman, et 12è pour Hamilton, je pense que le grand patron de Mercedes, Dieter « Trucmunchen », présent au moins samedi dans le paddock, va vite se lasser.
Les McLaren 8è et 9è, ça ressemble quand même à un film d’horreur, non? J’espère pour Button que son équipe ne soit pas dans une mauvaise passe de X années, comme feu-BAR/honda F1, sinon son prochain titre, il l’aura en 2023 😉
Quelques satisfecit: Gutteriez, meilleur tour en course, et qui domine Hulkenberg, et DiResta qui domine Sutil, qui semble rentrer dans le rang.
Des déceptions? Quelques unes. Grosjean, victime du matériel, Vergne du chat noir, Williams, l’ombre d’elle-même.

Et vous vous en avez retenu quoi de cette course?

Podium_Barcelone_2013

Allison toujours deux fois…

Ainsi donc vous l’avez appris avant-hier, James Allison quitte immédiatement ses fonctions chez Lotus. Surprise? Pas tant que ça. Alors que son départ était officialisé le 8 mai vers midi, la rumeur courait déjà depuis un moment, rappelez-vous. Par ailleurs,, AutoHebdo, dans son édition du mercredi 1er mai consacrait son dossier à Lotus F1 Team, et, citait Eric Boullier, le Team Principal d’Enstone qui disait « Si James Allison décide de partir, nous ne l’empêcherons pas. (…). Son départ provoquera [ ndlr, « provoquera » et pas « provoquerait »… héhé ] un peu de bruit parce que Lotus l’a mis en avant, que les gens le connaissent, mais ce ne sera pas la chute de l’empire Romain. »
Ce à quoi Patrick Louis, le discret Directeur Général d’Enstone ajoute: « James Allison adore l’acrobatie aérienne, loisir pour le moins dangereux. Que deviendrait Enstone en cas de crash? Je dois être en mesure de le remplacer du jour au lendemain ».
L’histoire était donc entendue depuis un certain moment.
Où ira Allison? Et quand? Bien entendu, McLaren, Ferrari et Mercedes sont sur les rangs. Comme beaucoup de gens en F1, ce brillant ingénieur a connu plusieurs équipes même s’il est arrivé à Enstone en 1991. D’où il commet une première infidélité en allant chez Larrousse. Puis il revient à Enstone (Benetton à l’époque) où il devient Chef Aéro en 1998. En 2000 il re-quitte Enstone pour… Ferrari! Il revient dans son équipe de cœur, devenue Renault F1 Team, en 2005. Il a donc connu les titres avec Alonso. C’est donc très certainement à la Scuderia que trouvera refuge James, où il retrouvera son vieux pote Fernando.
Le nouveau Directeur Technique d’Enstone sera donc Nick Chester que vous ne connaissez sans doute pas. Moi non plus d’ailleurs.
Quelles seront les conséquences de ce départ chez Lotus F1 Team? Aucune dans l’immédiat, et peut-être aucune dans le futur. Le temps nous le dira.
Quoi qu’il en soit, la bonne nouvelle est qu’après trrrrrrois longues semaines d’interruption nous aurons enfin un Grand Prix ce week end!
Quels sont vos favoris à Barcelone, sachant que toutes les équipes vont amener plein de nouveautés? Hum????
JamesAllison_2013001 copie

ROMAIN

Après ce Gp de Melbourne, les fans de Lotus F1 Team ne peuvent que se réjouir du résultat du 1er GP. Victoire et record du tour pour Kimi! Très belle entame du Championnat 2013!

Mais certains pourraient avoir un goût amer en bouche en voyant que Romain Grosjean n’a terminé QUE 10è. Ok, alors voilà ce que je vous propose: on créé une vague de soutien à Romain en affichant sur nos comptes sociaux (twitter, FB, etc…) l’image ci dessous que je vous offre, qui montre un Romain vindicatif, batailleur à souhait, en utilisant où c’est possible le hashtag #GoRomain, histoire de lui montrer que vraiment plein de gens le soutiennent! Afin qu’il nous donne le meilleur de lui tout au long de la saison. Qui sait, peut-être sommes-nous à l’aube d’une victoire française en F1… ce serait la 1è depuis… pfff….. Olivier Panis à Monaco en 1996…(si ma mémoire ne me fait pas défaut)  autant dire une éternité! Donc il ne dépend que de vous que ce mouvement se mette en marche!  Montrons-lui notre soutien! Ok? Prêts? Partezzzzzzzzzz! Et Forza Romain!

Romain_Kakse_png

 

Romain_Kakse_jpeg-Low

Sévèrement Melbourné, le Kimi!

Ça, pour une surprise c’en est une que cette victoire de Raikkonen au GP de Melbourne!… Et ce ne sont pas Alonso et Vettel qui se sont cassé les dents sur lui qui vous diront le contraire! Mazette, quel GP!
On avait pu entre-apercevoir que la Lotus E21 était bien née, mais de là à l’imaginer victorieuse sans aide du destin, c’était une autre paire de manches. Tenez on va faire une petite revue de détail.
Raikkonen: magistral, bien aidé par sa monoplace qui lui a permis de ménager les pneus et hop une victoire! Un bon 10/10, non? Surtout que ses qualifs étaient décevantes. Bref, l’assurance)vie de Lotus.
Alonso: Dominé par Massa en qualifs et au début de la course, il a fait preuve de ténacité et se pose de suite comme un prétendant sérieux au titre vu que sa monoplace a l’air bien née même s’il nous dira qu’elle ne vaut rien histoire de titrer la couverture à lui 😉
Vettel: encore monstrueux en qualifs avec une très belle Pole Position il a visiblement souffert un peu en course… faisons confiance à Adrian Newey pour corriger le tir au cours de la saison.
Massa: malgré une belle touchette en Q1, c’est un Massa nouveau, libéré qui semble débuter la saison, même s’il finit derrière Alonso, comme par hasard 😉
Hamilton: très très solide à mon goût, heureusement pour les autres que sa Mercedes ne tient pas la longueur, mais le jour où cela viendra ça va faire mal.
Webber: qui? Il était en course? Ah bon. Sa dernière année , assurément.
Sutil: ZE révélation de cette course, non? A mené la course un bon nombre de tours, sa FI a l’air très très bien équilibrée, à surveiller le Teuton! Aussi rapide aujourd’hui que quand il égorge les gens avec des tessons de bouteille!
DiResta: dans l’ombre de son coéquipier.
Button: ça sent l’année à la BAR pour le CDM 2009… une année de galère quoi. A moins que l’écurie de Woking ne redresse la … barre, elle en est capable.
Grosjean: inexistant en qualifs et encore plus en course: il perd deux places par rapport à la grille (et heureusement que Rosberg a abandonné) quand son équipier en gagne 6. Un problème technique? Au départ on le voit hésitant au 1er virage, j’espère qu’il va se reprendre la semaine prochaine.
Perez: elle semble loin l’année 2012 chez Sauber avant l’annonce de son transfert chez McLaren. Whitmarch va lui expliquer la vie je crois.
Vergne: très belle course, quelques tours en 7è position, bravo.
Bianchi: chapeau, 15è en Marussia, s’il est aussi rapide qu’il a le regard vide ça promet!
Pic: je suis déçu, sa monoplace n’a pas l’air d’être à la hauteur. Finalement Kovalainen doit souffler de ne pas être dedans.
Rosberg: Je crois qu’il va vite comprendre qui c’est Raoul, avec l’encombrant équipier qui vient d’arriver.

Kimi_Win_Melbourne001_jpeg

KIMIIIIIIIIIIIIIII !

S’il pensait passer incognito sur les Champs Elysées ce lundi après midi, Kimi Raikkonën avait tout faux. Une foule en délire était au rendez-vous à l’Atelier Renault pour apercevoir, toucher, embrasser le Champion du Monde 2007. L’êvenement, annoncé peu de temps avant sans trop de publicité est sans conteste une réussite, d’ailleurs le Losange avait mis les petits plats dans les grands pour que la fête soit réussie. Il aurait presque fallu réquisitionner les Champs Elysées eux-mêmes, tant de personnes étant à l’extérieur par manque de place dedans.
Au final Kimi a passé environ une heure à l’Atelier Renault. En visite le matin même à l’usine Renault Sport F1 de Viry-Châtillon, il avait emmené avec lui sur les Champs des responsables RSF1 et son ingénieur moteur Ricardo Penteado. Ensemble ils ont fait le tour de l’exposition « NO LIMIT » consacrée en ce moment à des gloires sportives de la marque au Losange (de la « K » de 1902 à la RedBull RB7 en passant par l’Alpine A442) le tout accompagné d’excellentes planches de bande dessinées de Christophe Merlin, et répondu à des questions posées par le journaliste Christophe Malbranque. Il s’est prêté de bonne grâce à une séance de dédicaces, même si on voit bien qu’il n’est pas des plus à l’aise sous les sunlights et devant la foule. Mais malgré son côté taciturne naturel, il semblait relativement détendu. Je vous mets quelques photos de l’évènement ainsi que pour les plus assidus des photos d’une maquette du moteur RS27.
Pour de plus amples info sur cette expo, c’est là: http://www.atelier-renault.com/fr/expo/no-limit

Sinon j’allais oublier de vous dire que Kimi présentait en outre la dernière pub télé Renault, vraiment très drôle:

http://www.youtube.com/watch?v=CSfzxO1nluI&feature=youtu.be

 

P1000625

 

P1000629

 

P1000633

 

P1000656

 

P1000657

100% Horse Power

Mes amis de la maison de chez Schmidt en face, hum, non…. de Lotus F1 Team, ont fait une bonne blague sur les réseaux sociaux (voir image ci-dessous).
En la regardant de plus près, je m’suis dit comme ça… tient ce dessin de la E21 me dit quelque chose… évidemment puisque c’est moi qui l’ai fait, fin décembre, à d’autres (faims) fins. Mais l’emploi était judicieux.
Et puis ça nous donne l’occasion de commencer un nouveau billet, n’est-ce pas?
Horsepower

LE BAL DES DEB’S

… Autrement dit le bal de débutants.
Et des débutants nous allons en avoir 11 très bientôt. Lotus F1 Team a ouvert le bal lundi 20 janvier. Ce jeudi ce sera au tour de McLaren, et ainsi de suite, avant (ou pendant) les 1ers essais hivernaux.
Normalement, les règles du bal n’ont pas changé depuis l’an dernier, aussi nos débutants devraient trouver leurs marques assez vite. Les wouatures sont assez similaires à celles de 2012, et il s’agit ici d’optimisation du package de l’an dernier. Sauf pour Mercedes qui, à cause de son soufflage simultané des ailerons AR et AV banni (quel tricheur ce Brawn!) cette année, sera obligé de boucher tous ces petits trous.
Que le show commence donc, les pilotes devront se méfier de Raikkonen dès Melbourne, car si sa monoplace est à la hauteur il devrait être trrrrès rapidement dans le bain. Mais il n’y aura pas que lui. Gageons que Fernando aura les crocs, et que Felipe! Felipe outragé ! Felipe brisé ! Felipe martyrisé ! mais Felipe libéré sera au rendez-vous. Ne mésestimons pas les Champions en titre, Vettel la passe de 4? Quant à Webber, ce sera son année, c’est certain! Chez McLaren, Jenson aura-t’il les épaules pour devenir le leader (je crois que oui il l’a bien été chez Brawn). Parlons enfin de Perez: Whitmarsh déclare ce mercredi dans AutoHebdo: « si à la 1è course il n’est pas sur une des 2 premières lignes, il va comprendre ce que c’est que la pression chez McLaren! ». Fermez les bans! Rompez les rangs!
Pour vous faire patienter, une vue dynamique de la Lotus E21 dont les couleurs plaisent tant à Prostforever!
Lotus_E21_Cartoon001_cirebox_96_jpeg