AUSTIN We’ve got a problem!

Avant-dernière course de F1 de la saison.
Tout roule ? Eh bien non, apparemment.
Revenons sur les problèmes de ces derniers temps.
-Lotus en mal d’investissement.
-Raikkonen forfait pour cause de mal de dos (voir sujet précédent)… j’en ris encore.
-Ferrari a peur de perdre sa 3è place au championnat et aurait (conditionnel) bloqué le transfert de Hulkenberg à Enstone.
-Valsecchi (qui?), 3è pilote Lotus pas retenu pour remplacer Raikko.
-Heikki (qui?) est libéré par Caterham pour prendre le baquet d’Iceman pour les 2 derniers GP (en échange dit-on de 2 ignés d’Enstone)
-Maldo poussé vers la sortie par Williams (même s’il dit que c’est lui qui se barre)
-Perez poussé vers la sortie par McLaren
-Hollande à 15% d’opinions favorables (pas mal…), Peillon décrié, Taubira insultée, mais je m’égare.
Espérons que nous ayons malgré tout une belle course ce dimanche que le brouillard Texan ne vienne pas gâcher l’affaire! Jean-Pierre Kova, comme disait le gros Flavio semble s’acclimater assez vite. Revenons sur la colère de Valsecchi de n’avoir pas été choisi: on a parlé d’insulte au sport, on s’est demandé à quoi servaient ces 3è pilotes, tout ça. Honnêtement, que croyez-vous qu’il fît (imparfait du subjonctif)? Hum? Rien, en tout cas certainement pas mieux que Kovalainen, lui qui n’a jamais couru en F1. Or Lotus se bat pour la 3è place du Championnat, et là faut ASSURER et pas déconner. Donc le beau Davide aurait été obligé de passer par une normale phase d’apprentissage de gestion du WE etc… Heikki, même s’il a beaucoup déçu depuis sa période McLaren connait tout ça par cœur. 109 GP au compteur, c’est forcément utile, non? Il paraît qu’Enstone a contacté Schumi! Avouez qu’on aurait tous avalé notre chapeau s’il avait accepté, hein?
Bon en guise de dessin, une idée sans doute à creuser pour Lotus qui cherche des investisseurs, vu que le deal avec « Infinitoum » ne se réalisera pas… Allez, bon GP à toutes et tous! Bisous les aminches !

AustinGP_2013_jpeg1

Publicités

« ALLÔ MAMAN BOBO… »

…Ainsi donc, à la surprise générale, Kimi Raïkkönen dont on avait entendu dire que « pitêtre » qu’il serait pas là pour les 2 derniers GP et pis que finalement « on a trouvé un accord », « Kimi est pleinement à nos côtés », ainsi donc disais-je, Kimi déclare forfait pour les deux dernières courses, à cause d’un sérieux mal de dos, remontant à …. 2001, et s’étant réveillé subitement à Singapour, comme par enchantement, au moment où ses démêlés avec Lotus F1 Team commençaient à devenir publics…
Bon.
Audiard nous a enseigné qu’il ne fallait pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages.
Donc cette affaire de dos, j’vais vous dire, moi qui fait référence dans la médecine, la kiné et l’osthéo depuis maintenant 34 ans, ça sent le Flan Alsa à 100 lieues. Remarquez, fallait pas être grand clerc pour livrer ce diagnostic.

Donc de l’extérieur, on peut dire que Iceman (qui n’a qu’à se mettre de la glace sur sa partie douloureuse) se fout de la gueule du monde, en long, en large et en travers. Aucun respect des fans, de la F1. De son patron, ça visiblement, c’est certain.

D’ailleurs, peut-être qu’il a raison, vis-à-vis de son patron (Genii). J’en sais à peu près autant que vous. Non, je ne sais pas s’il a touché ses 15 millions de dollars (chiffre balancé au hasard, je ne sais pas combien il gagne), ni en entier, ni en plusieurs versements avec des billets usagés dont les numéros ne se suivent pas. En plus je m’en fous. Je crois qu’il y a plus à plaindre. Même si Enstone est en retard, ou carrément en tord, c’est bien eux qui l’ont remis à flot, lui permettant de retrouver un juteux contrat avec Ferrari, non? Rien que pour ça, il aurait pu attendre fin novembre pour le bistouri, me semble-t’il. Surtout qu’il y a deux jours, lorqu’il est allé en douce mouler son baquet à Maranello, il avait moins mal, non? 😉

Bref, c’est un évènement sans précédent auquel nous assistons-là, une grève déguisée, qui évidemment aura de sérieuses conséquences.

En attendant, nous sommes toujours sans nouvelles rassurantes sur l’avenir d’Enstone, les sponsors, les pépettes, les pilotes, le moteur, etc… Ayons malgré tout une pensée amicale pour les sinistrés du cyclone passé aux Philippines, là il y a vraiment matière à se lamenter. Mais je m’égare.

Qui a dit « du Nord »?

 

Sur ce, on souhaite à la Scuderia, une trrrrès joyeuse année 2014 😉

Ferrari_2014 copie

Happy Birthday Kimi Räikkönen!

Je vous sentais frileux sur le dernier article, normal, il était sombre.

Aussi me suis-je dit qu’il était temps de chausser des pneus neufs et de vous offrir une nouvelle piste!
En ce jour d’anniversaire, nous avons une pensée pour Kimi …. qui rejoindra « El Toro » des Asturies l’an prochain. Et là… j’vous dit pas, il y aura forcément de l’électricité dans l’air. Un jour ou l’autre. Oh bien entendu, début 2014, tout sera rose chez les Rouges, on célèbrera moult foix l’entente cordiale qui y règne, le fair-play des 2 pilotes, leur sens du devoir commun pour la Scuderia. Ce dont on peut être à peu près certain, c’est que Ferrari (à moins d’un loupé sur la monoplace) sera très haut au Championnat Constructeurs, car Fernando et Kimi devraient quand même engranger de sacrés points (surtout que chez RBR Ricciardo aura une période d’adaptation). Restera les inconnues Mercedes et McLaren. Qui devraient quand même être là et bien là. Quant à Lotus, bah on aura je le souhaite un Grosjean serein, et sans doute un Hulkenberg très motivé. La monoplace E22 ne devrait pas être mal, sachant que cela fait 2 ans que les chassis d’Enstone sont très bons.

Allez, JOYEUX ANNIVERSAIRE KIMI, profite bien passque l’année prochaine ce sera une autre paire de manches! 😉

Kimi_Birthday_2013_spanish

Hongrie victoire?

Samedi soir, après les qualifications du Grand-Prix de Hongrie…

1/Hamilton 2/Vettel 3/Grosjean 4/ Rosberg 5/Alonso 6/Raikkonen 7/Massa 8/Ricciardo 9/Perez 10/Webber.
Si à peu près tous les ténors sont là, dans le top 10, notons quand même l’absence de Button, Sutil, voire une autre Force India ou une Sauber (genre Hulkenberg). Notons par ailleurs la présence de Ricciardo qui a, sur ces qualifs, atomisé son coéquipier JEV.
Notons que Lotus a été sermonnée après que le fond plat de Romain ait été visiblement « limite-limite »… une usure due vraisemblablement à un vibreur. Il garde bien sa 3è place.

Qu’attendre de la course demain? Sans doute un effondrement des Mercedes, même si Rosberg risque d’en freiner plus d’un (comme souvent serai-je tenté de dire…). C’est donc Vettel le logique favori. Mais méfions-nous (sic) de Romain Grosjean, très bon depuis vendredi dont le départ sera crucial: soit il baisse son pantalon au premier virage et adieu veau, vache, podium, soit il peut en ressortir second et même premier. Peut-on se prendre à rêver de sa 1è victoire? Sûr que cela le conforterait, surtout avant la pause d’été.
Pour le podium, n’écartons toutefois pas Alonso, ce diable de finisseur, et Raikkonen.

Raikkonen, justement. On ne parle que de lui en ce moment. Red Bull le veut, même LE VEUT, pour remplacer Webber. En ce moment il pèse le pour et le contre: le moteur? Lotus ou RBR, kif-kif bourricot. La voiture? Certainement une des meilleures chez RBR, voire LA meilleure. Ingés? Il connaît déjà Newey pour l’avoir cotoyé de nombreuses années chez McLaren, et il sait qu’il peut faire des « bouses » (genre MP4-19, la F1 jamais alignée en course) même si cela fait longtemps que cela ne lui est pas arrivé. L’argent? Certainement beaucoup plus chez le limonadier. Les « press relations »? Certainement beaucoup plus chez le limonadier aussi. L’ambiance? Sans doute la même qu’a ressenti Alonso en débarquant chez McLaren en 2007 où Hamilton était le chouchou. Car si Vettel déclare que cela ne le dérangerait pas d’avoir Kimi comme coéquipier, dans les faits ce serait autre chose, surtout en cas de succès d’Iceman. On sait bien que le triple CDM peut être colérique/enfant gâté. Ambiance? Sans doute meilleure à Enstone où il s’agit uniquement d’une écurie de course et pas d’un fabricant de sodas (évidemment la structure RedBull Racing est une vraie entité de course, mais a comme propriétaire un gros industriel).
Bref, le Taureau Rouge tente vraisemblablement de tout faire pour l’attirer dans sa galaxie. Et Lotus de tout faire pour le retenir…
D’où le dessin ci-après. (« Ceusses » qui ne connaissent pas StarWars auront du mal à comprendre). Il est en anglais car il vient juste d’être diffusé par Lotus sur les réseaux sociaux.

Si Raikko décline « l’invitation », la place est visiblement acquise à Daniele Ricciardo. Vergne du coup prend un gros coup au moral…

Bon, et vous, votre pronostique pour la course?

Kimi_Marko_Hongrie2013_jpeg2

SAS NICO 1er de MONACO

Son Altesse Sérénissime Nico Rosberg remporte en Principauté sa 2è victoire en F1. Et quelle victoire. Propre, nette, sans bavure. la tâche, bien que facilitée par sa Pole Position, n’a pourtant pas été forcément de tout repos. Aujourd’hui nous avons vécu 4 courses en une: le vrai départ, la voiture de sécurité, le drapeau rouge et encore la voiture de sécurité. Autant de foix où il a fallu des nerfs d’acier pour garder la tête (froide bien entendu). Et il n’a pas failli, il a même mystifié (pour reprendre une expression à la mode) son Champion du Monde de coéquipier, Lewis Hamilton, invisible et transparent durant toute la course. Ou presque.
Un beau vainqueur. Je ne l’apprécie pas particulièrement, mais il faut reconnaître l’évidence.
Le vrai vainqueur -moral- pour moi est malgré tout Sebastian Vettel, tout aussi transparent qu’Hamilton, malgré sa deuxième place. Car dans l’optique (non, pas 2000…) du championnat, il tire les marrons du feu et, avec 4 points d’écart sur son premier poursuivant (Kimi) AVANT la course, il repart avec 21 point d’avance au Championnat APRÈS ce Grand Prix monégasque. Il a été malin, patient, et a fait contre mauvaise fortune bon cœur.
Sutil, que je n’apprécie pas non plus des masses, a été très bon, très incisif aujourd’hui, lui qu’on disait finalement dominé par DiResta à Barcelone.
Plusieurs déceptions à relever: Alonso, qui s’est fait « bouffer » en course alors qu’on le sait excellent à Monaco, faute à la monoplace surement. Raikkonen, victime de Perez, qui « revient du diable vauvert » pour arracher LE point de la 10è place (alors qu’il était 5è avant son contact avec le Mexicain…). C’est lui qui perd gros dans cette course.
Autre déception: « notre » Romain Grosjean, malheureusement caricatural, à la foix très rapide et très… dans le mur et ce , tout le week-end. Ok, Monaco est un GP « risqué » et dangereux, mais là je crois qu’il était en surpilotage tout le temps. Malheureusement pour lui, son accrochage avec Daniele Ricciardo lui sera facturé cher: 10 places de pénalité au prochain GP, à Montréal. Ce qui -hélàs- le condamne presque à une course sans point.
Perez.
Le cas PEREZ.
Autant il nous a égaillé la course avec ses dépassements de « haute volée », autant il a été un poil brouillon, et parfois trop optimiste, ruinant la course, entre autre, de Raikkonen, sans parler de son coéquipier. Je pense que l’ambiance chez McLaren va rapidement ressembler à l’époque Prost/Senna, « j’te parle pas, tu m’parles pas ».
Bon, je passe sous silence l’accrochage Maldonado/Chilton (causant le drapeau rouge), l’abandon de Massa sorti pour la 2è foix du week-end au même endroit (La Rascasse) et les mauvais résultats des Français, excepté Vergne, qui finit à une belle 8è place.

Sinon, ce week-end, les Daft Punk, qui sortent un nouvel album (qui paraît-il cartone partout sur la planète) étaient les « guest stars » de Lotus F1 Team, ce qui m’a donné l’occasion de réaliser 2 origami (en plus de celui de Kimi) que je vous mets ci-dessous (ils ont été entre autre « offerts » aux invités LF1T présents à Monaco… comme ça vous êtes un peu vous aussi VIP.

amusez-vous bien!

Origami DaftPunk_GM_2013_a_jpeg

 

Origami DaftPunk_GM_2013_a2_jpeg

MONACO, COCO!

Salut les aminches!
Ce week end GP de Monaco! Chouette!
Allez pour fêter ça, un petit peu de divertissement pour petits et grands: un origami facile de Kimi. Vous imprimez, vous découpez, vous collez et hop! La magie opère!

Non, non, ne me remerciez pas!

[Edit samedi 11h45]

Voici une nouvelle version que 1/ vous pouvez voir, et 2/ avec une glace 😉

Origami KIMI_2013_d2_jpeg

As-tu ri à la victoire du Petit Taureau?

(… il y a un point bonus pour ceux qui comprendrons le jeu de mots du titre…)

Eh bien mes amis, très très belle victoire de Môssieu Alonso! Départ agressif à souhait avec 2 places gagnées dans les virages 2 et 3 (sur Hamilton et Raikkonen), puis course hyper solide jusqu’à la fin. Rien à dire, le sans faute. Ça fait toujours plaisir, je trouve, de voir du grand Fernando, celui qui ne lâche rien, alors que, partant 5è, rien n’était joué avant l’extinction des feux.
Kimi. Bah rien à dire non plus, même s’il avait pu résister à Alonso au premier tour, il n’aurait pas fait mieux. Déjà peu démonstratif lorsqu’il gagne, sa deuxième place le laisse… de glace!. Cela dit, il est des raisons d’être content pour lui vu qu’il est toujours 2è au Championnat pilote. A leur décharge, saluons comme il se doit Lotus F1 Team, qui lui donne toujours une excellente voiture.
Massa. Le cas Massa. Ce petit bonhomme inodore et sans saveur est de retour, dirait-on. Je pense qu’il était sur cette course à 99,9% de ce qu’il peut donner, c’est à dire très bien, mais il n’arrivera jamais à la cheville de son coéquipier. C’est vraiment le frère jumeau de Rubens Barrichello. Vous me trouvez sévère à son encontre? Allons, voyons, la Ferrari était vraiment LA monoplace à battre aujourd’hui. Il aurait dû -au moins- finir deuxième. Donc on ne sait pas s’il doit être content de son résultat ou pas.
Grosse déception chez le Taureau Rouge, laminé, 4è (Vettel) et 5è (Webber). Tant mieux pour les fans de F1, ça évite la monotonie. Ça prolonge le suspense!
Enfin, si on parle de déception, il ne faisait aucun doute avant la course que les Mercedes -bon sang ce qu’elle sont rapides en qualification!- seraient à la ramasse en course. Alea Jacta Est! Le sort en est jeté. Leur saison sera un calvaire de ce type, quand bien même elle pourraient faire illusion à Monaco (voire gagner, je mets une -petite- pièce sur elles). 6è pour Rosberg, le Poleman, et 12è pour Hamilton, je pense que le grand patron de Mercedes, Dieter « Trucmunchen », présent au moins samedi dans le paddock, va vite se lasser.
Les McLaren 8è et 9è, ça ressemble quand même à un film d’horreur, non? J’espère pour Button que son équipe ne soit pas dans une mauvaise passe de X années, comme feu-BAR/honda F1, sinon son prochain titre, il l’aura en 2023 😉
Quelques satisfecit: Gutteriez, meilleur tour en course, et qui domine Hulkenberg, et DiResta qui domine Sutil, qui semble rentrer dans le rang.
Des déceptions? Quelques unes. Grosjean, victime du matériel, Vergne du chat noir, Williams, l’ombre d’elle-même.

Et vous vous en avez retenu quoi de cette course?

Podium_Barcelone_2013