Cartoon du GP de SEPANG 2017

Ok, ok,  j’ai un peu tardé à publier ces planches…

Mais j’ai une excuse! Je vous en dis plus très vite…

En attendant, bonne lecture sur ce résumé de Sepang, dernière course en Malaisie, le pays n’ayant pas renouvelé son accord avec la FIA au-delà de cette année… Le dernier vainqueur sera donc Max Verstappen… qu’avez-vous pensé de cette victoire  » à la régulière »? Comme nous sommes en « back-to-back, je vous souhaite un très bon GP de Suzuka !

 

Publicités

Cartoon du GP de SINGAPOUR 2017

Bien le bonjour les amis !

Toutes mes excuses, j’avais perdu les clés de MA taule mais je viens de les retrouver !…

Pour fêter ça, je vous propose mes planches du GP de Singapour 2017 en avant-première et surtout en exclusivité ! Appelez vos copains, invitez-les, tout le monde est le bienvenu ! Bonne lecture à vous, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaires , en bien ou en mal, ici pas de langue de bois !

 

Edit: si vous cliquez 2 foix sur les images, vous les verrez en HD… Merci de respecter le droit d’auteur et de ne pas les diffuser ailleurs (… invitez plutôt les gens à venir les voir ici…). Le Patron.

 

 

JE SUIS REVIENDU !…

rosvivian-copie

 

BONJOUR, BONJOUR, les amis !

Tout d’abord, je vous présente toutes mes excuses pour cette très très (trop ?) longue absence de ce blog.
Mon année a été très chargée et je n’ai pas su trouver le temps nécessaire pour vous écrire… j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur!

A part ça, j’espère que vous allez toutes et tous bien et que cette année de sport automobile vous a plu !

La F1… commençons par la F1.
Perso, j’ai trouvé cette saison assez intéressante, alors que la bataille pour le titre Constructeurs ne laissait entrevoir aucun suspense depuis… Melbourne en ouverture de championnat.
Déception -pour ma part- des performances Ferrari et Williams, incapables de quoi que ce soit. Ces deux équipes dégringolent. Red Bull au contraire a su remonter la pente, et de fort belle manière avec 2 victoires (Barcelone et Malaisie) dues sans aucun doute à l’abandon du poussif moteur Renault pour le performant Tag Heuer ! (Si jamais certains d’entre-vous avaient hiberné depuis 15 mois, je rappelle à toutes fins utiles que RBR a rebadgé ses moteurs Renault en Tag Heuer l’hiver dernier, mais que le mérite revient aux hommes de Viry-Châtillon qui ont accompli des progrès considérables depuis la dernière inter-saison. D’ailleurs, RBR ne s’y est pas trompé en prolongeant pour 2 ans la location de moteur Renault pour ses Red Bull… et ses Toro Rosso qui abandonneront donc le Ferrari client dès 2017).

En terme de déception, Renault en est une évidemment. Mais soyons lucides, il ne pouvait en être autrement, la décision de revenir ayant été prise très tard fin 2015, il a fallu composer avec le chassis d’Enstone à court de développement depuis trop longtemps. Les hommes de Frédéric Vasseur devraient faire un bon pas en avant en 2017 (avec qui plus est les nouvelles règles qui remettent les compteurs à -presque- zéro entre les équipes). L’arrivée en outre de Nico Huldenberg devrait faire du bien au moral des troupes (à ce propos, je suis très déçu par Magnussen qui n’a pas du tout joué le rôle de locomotive chez les Jaunes et qui a été souvent surclassé par Jolyon Palmer…).

La nouvelle équipe Haas a fait illusion au début, mais a eu beaucoup de mal à confirmer sur l’ensemble de la saison. J’ignore si leur partenariat technique avec la Scuderia Ferrari se prolonge en 2017 (cette année ils avaient -grosso modo- une Ferrari client avec Boîte de vitesse, moteur, suspensions fournis par Maranello, et un design carrosserie assez ressemblant).

Force India me semble être aussi une des équipes qui mérite un compliment. Finir 4è du Championnat devant Williams, McLaren, Renault et consorts est une sacrée performance ! Et avec si peu de moyens !

2017 a aussi été l’année de la révélation d’un pilote: Max Verstappen. Alors lui, on l’adore ou on le déteste visiblement. Mais il faut avouer, autant son père, en plus d’être une tête de con était un mauvais pilote (Jos The Boss… tu parles !), autant mini Max (< t’as vu la blague-Lol) a l’étoffe d’un grand. On peut en discuter, batailler sur ses manœuvres parfois limites, moi j’adore parce que j’ai trouvé qu’il apportait un vent de fraîcheur sur la discipline. On a revu, grâce à lui, des dépassements à couper le souffle, mais surtout, j’ai été scotché par sa maîtrise sous la pluie au Brésil… comme Jésus il marchait sur l’eau, mais en plus il allait vite-lui ! Et puis entre nous, on peut crier qu’il est protégé par la FIA, mais est-ce que les autres pilotes ne sont pas un peu frileux ? C’est quand même la F1, non ?

Un autre pilote a été révélé… j’ai nommé… Nico Rosberg ! Pour le dire vite, je n’aurais pas parié un kopeck sur lui en début de saison, tant Hamilton me paraît supérieur. D’ailleurs, leurs statistiques personnelles montrent bien le fossé entre eux. Mais aussi leur déroulement de carrière: l’arrivée de Lewis en 2007 chez McLaren où il fait jeu égal, d’emblée, avec Alonso… et loupe le titre à 1 point près… pour finalement devenir champion sa 2è saison… Et puis ses 53 victoires (Top 2 au Panthéon de la F1) et ses 61 pole-positions (Top 3 -pour l’instant- au Panthéon de la F1) … wahou, ça file le vertige… Je vous signale que vous êtes en train de vivre -en live- la carrière d’un des 3 plus grands pilotes de l’histoire de la F1, même si les époques ne sont pas comparables… Reste Schumi, inaccessible…
Mais revenons à Rosberg.
Nico n’avait rien au départ… ou il avait tout. Selon de quel point de vue l’on se place. Je dis « rien » car visiblement les fées du sport auto ne se sont pas penchées sur son berceau à sa naissance. « Tout » car son père était champion du monde 1982, ce qui doit ouvrir bien des portes. Mais le monde en général, du sport-auto en passant par le cinéma, la chanson, etc… regorge de « fils de… » qui n’ont jamais rien fait de bon. Mais je suis convaincu que Nico fait partie des besogneux. Des travailleurs. Ceux qui, à la force du poignet et avec une bonne dose d’abnégation, vont réussir à rattraper les talentueux. C’est ma conviction: il a travaillé tellement dur, tout le temps (quand d’autres se trémoussent aux Grenadines à moitié à poil avec Rihanna, suivez mon regard…) qu’au final… eh bien ça l’a fait! Une petite dose de chance (être plus épargné que sont coéquipier d’un point de vue fiabilité), de la constance … et hop ! Un titre de Champion du Monde de F1. Alors chose amusante, Rosberg est donc devenu pour ainsi dire l’égal de son père: 1 seul titre de CDM, un titre acquis avec une victoire de moins que son concurrent direct, et 5 points de plus que son concurrent direct !
Quoi qu’il en soit, même si -vous l’avez compris- ce pilote ne m’attire pas, je trouve qu’il a amplement mérité son titre, justement parce qu’acquis face à l’un des plus grands, Hamilton. Tout allait donc mieux dans le meilleur des mondes, donc, le favori battu, l’outsider titré… et on pensait déjà à la revanche de 2017, quand patatras! Rosberg annonce le lendemain de son titre qu’il abandonne définitivement la Formule 1 ! Vu comme ça, on se dit « quel pleutre ! », il a peur de défendre son titre face à un Lewis survolté l’an prochain. Ou alors, si on est Normand on peut se dire qu’ainsi il ne fera jamais la course de trop. JAMAIS. Parti au TOP le Nico ! Et pour le coup, Massa, Button et beaucoup d’autres pourraient se demander à juste titre s’ils ne l’ont pas faite, eux, cette course de trop…

Pour 2017, avec les nouvelles réglementations aéro et pneus, j’espère que l’ordre établi ces 3 dernières années sera quelque peu chamboulé.

WEC: vous le savez, cette année, en plus de mes collaborations avec Motorsport.com et le circuit de Bahreïn, j’ai aussi travaillé pour le WEC. Ce qui m’a forcé du coup à regarder plus en détail cette discipline. Et là j’avoue que j’ai été comblé. Les différentes catégories (avec environ 18 secondes d’écart entre les meilleurs Proto et les dernières GT), le fait que ce soit un sport d’équipe à 3 pilotes, le format des courses (24h pour le Mans et 6h pour les autres courses) rendent le suivi d’une course plus intense, plus complexe et offre souvent plus de rebondissements. Et les voitures sont vraiment belles ! Quant à l’ambiance, elle est évidemment plus cool qu’en F1, les gens et les pilotes sont plus abordables, qu’ils soient jeunes, moins jeunes, connus ou inconnus. Je vous ferai d’ici peu un billet spécial WEC à Bahreïn où j’étais en déplacement il y a peu, avec plein de photos à l’appui.

J’ai manqué de temps cette année pour suivre le GP2 et le GP3, même si je suis content de voir Pierre Gasly gagner le titre dans l’antichambre de la F1.

Par contre, il y a un truc qui m’a fait tripper et que j’ai découvert sur Internet, c’est le championnat de Super Truck, formule mono-type de gros pickups dont j’ai vu des vidéos à Adélaïde: sur le tracé urbain sont disposés des rampes et les Trucks les sautent durant la course… spectaculaire au possible. Jetez-y un œil, ça vaut le coup !

> http://stadiumsupertrucks.com/about/

Au chapitre des nouvelles, Michel Disdier, pilote Français ira courir en Nascar Truck Series à Daytona le 24 février 2017 dans une auto… décorée par mes soins sur une idée de base à lui… j’ai hâte !

Maintenant la parole est à vous ! Qu’avez-vous retenu de 2016 ? Quels sont les pilotes, les équipes, les disciplines qui vous ont plus ? C’est la libre antenne ! A bientôt.

Amitiés

Cirebox

SuzuClak

Une gifle! Encore une…

Dur d’évoluer en F1 avec un pilote aussi talentueux qu’Hamilton armé d’une monoplace aussi performante… On voit avec Rosberg, à voiture égale, l’immensité du talent de Lewis… Ho! je ne tire pas sur l’ambulance, je constate, c’est tout…

Heureusement que les Ferrari ont gagné un peu de compétitivité cette année, sinon…

Voici donc pour vous un petit cartoon sur la claque infligée par le double (bientôt triple…) champion du monde qui en profite au passage donc pour égaler Senna au nombre de victoires (41) , chose qu’avait déjà faite Vettel qui en est à 42. Ne restent plus que Prost (51) et Schumacher (91).

Sinon, au chapitre désillusions, nous avons donc appris que Red Bull Racing comptait divorcer d’avec Renault dès la fin 2015. Leur arrogance leur revient en pleine poire puisque Mercedes refuse de les motoriser et que Ferrari propose des blocs moteur de 2015 (… pour 2016) alors que Sauber et Haas auront le dernier cri des moteurs clients… Quant à la probable arrivée de VW en F1 je crois que cela appartient au passé ou que cela relève du fantasme tant ils auront du mal à se remettre du #Dieselgate…

Que fera Renault? A priori racheter Lotus comme indiqué officiellement (lettre d’intention de rachat). Lotus qui a fait des miracles au Japon (les 2 wouatures dans les points) alors qu’ils sont pris à la gorge (et au porte-monnaie). On pourrait se poser ouvertement la question de la gestion faite par messieurs Lopez et Ruhan ces dernières années… Lotus a normalement (si je ne dis pas de bêtise) un accord pour utiliser le Mercedes l’an prochain… Comment cela se solutionnera-t’il? Quoiqu’il en soit, le retour d’un Renault F1 Team est une très bonne chose pour la discipline. Le rachat de Lotus la solution la plus simple puisqu’ils connaissent déjà parfaitement la manière de travailler entre Viry et Enstone (acheminement de matériel, de données informatiques, etc…).

Pour finir, il semblerait donc que Haas annonce dans les heures qui viennent que Romain Grosjean les rejoint en 2016. Équipe « B » de Ferrari à ce qu’ils disent. Mais ne vous bercez pas d’illusion, il ne peuvent pas faire de miracles la 1è année. Quoiqu’il en soit je comprends Romain et son envie d’aller voir ailleurs. Son coéquipier devrait être Esteban Guttierez.

Donc merci à vous de cliquer sur ce lien pour voir le cartoon et de le partager sur les réseaux sociaux (si vous avez un compte)… à vot’ bon clic, m’sieurs dames!

 

http://fr.motorsport.com/f1/news/le-grand-prix-du-japon-vu-par-cirebox/

 

f1-gp-du-japon-2015-le-gp-de-cirebox-japon-1

 

A L’AISE EN MALAISIE

Le voili, le voilou! J’ai nommé…. Fernando Alonso. Ze retour. En Malaisie. C’est pas « elle court, elle court, la maladie d’amour », mais plus « il court, il court, en Malaisie d’amouuuur ». On est, enfin je suis, bien content de le voir sur pied, le petit Taureau des Asturies. Bon il revient avec une caisse qui se traîne, mais bon! On fera avec (lui, surtout)! À noter qu’avec l’arrivée (ou le retour) de Marussia (ou Manor), on sait au moins quelles seront les 2 monoplaces qui occuperont le fond de grille. Et ça, pour le mental d’Alonso, c’est plutôt positif.
Bon sinon les Mercedes toujours aux avant-postes, mais les Ferrari sont bien là. La preuve avec les P2 et P4 durant les EL2. On verra pour la suite.
Autrement, vous avez vu que RedBull veut faire une tête au carré au Losange? Le torchon brûle, dirait-on, entre les 2 partenaires. Ok, Renault a fourni un bloc moteur clairement pas au niveau. Shame on you. Mais les lamentations publiques du Taureau Rouge sont ridicules. Et déplacées. Les rares fois où c’est le châssis qui a fait défaut ces 5 dernières années (ou tout autre organe ne relevant pas de Viry-Châtillon), les gars de chez Renault auraient dû les pourrir. On aurait vu leur tête… Du coup, Renault évoque la possibilité d’arrêter! Carrément. Ou bien de racheter Toro Rosso. Pour refaire une équipe 100% « Rôno »… avouez que vous n’attendez que ça! Hein?

Autre info -que même que Claire Chazal en a parlé à 20h- le rachat de Pirelli par les Chinois! Ils garderont la marque « telle quelle » pour l’Europe et la F1 et créeront une sous-marque pour leur propre marché. Du coup, ça y est, ils maîtrisent l’ensemble de la chaîne auto, puisqu’ils avaient déjà des constructeurs automobiles. Je leur souhaite de concevoir des pneus « verts » qui économisent l’énergie, ça sera toujours ça de moins de pollution dans l’air chez eux! Reste à savoir si dans le Motorhome Pirelli « la Pasta » sera remplacée par des bols de riz!

Allez, bon Grand Prix de Malaisie à vous!

Pirelli_Chinois copie

Je déclare la saison 2015 ouverte!

Et c’est parti! Williams vient juste de nous présenter la FW 37 à moteur Mercedes, suivie de peu par Force India… C’est un fait, le bal des nouveauté est lancé! Les jours/ semaines qui viennent vont voir se succéder les nouvelles monoplaces, jusqu’aux essais privés de Jerez début février (à partir du 4/02). c’est bon signe, cela veut dire que la nouvelle saison de F1 va bientôt commencer! Yeeeesssssss! Peu de nouveautés aéro à attendre, le règlement étant relativement stable. Misons sur une harmonisations des « nez », plus bas et plus homogènes. Alors, quelles sont les questions essentielles de cette nouvelle saison? 1/ Mercedes GP est-elle battable? En 2014, hormis les 3 victoires de RedBull avec Ricciardo, tout le reste a été remporté par Mercedes. Nous avons eu des déceptions sur la piste (Ferrari et McLaren en premier lieu), et nous espérons fortement que 2015 soit plus disputée. Le seul VRAI bon point de Mercedes en 2014: avoir « plus ou moins » laissé les pilotes en découdre. Que cela dure… 2/ Vettel a-t’il fait le bon choix avec Ferrari? Imbattable lorsqu’il a la meilleure wouature, nous savons à peine ce que Sebastian vaut au volant d’un… veau. 2015 nous le dira, si, avec un peu de bol, Ferrari nous sort une merde comme les 5 ou 6 dernières années . Il apprendra, malgré son apprentissage en 2014 à Milton Keynes, la PATIENCE! Et il y a une chance sur deux qu’il reparte la queue entre les jambes comme Alonso dans 4 ou 5 ans. Ou alors une chance sur 2 d’être titré dans les années à venir… Wait and see… 3/ Williams confirmera-t’elle? Véritable résurrection de Grove en 2014, nous attendons la confirmation! Ils ont dû améliorer ce qui pouvait l’être, ont le meilleur moteur.. il n’y a plus qu’a… Bien aidés en cela par Valterri Bottas, que j’ai adoré l’an dernier par sa pugnacité, son audace et … sa maîtrise. Quant à Massa, il coulera des jours heureux jusqu’à la retraite qu’il prendra -contraint- à la fin de la saison. Je mise sur une victoire de Bottas. 4/ Ricciardo peut-il mener RedBull au titre? LA révélation de l’année 2014, le jeune Daniel a atomisé Vettel, son coéquipier, en qualification comme en course. Bilan: 3 victoires à zéro. La grande classe, en toute décontraction et avec le sourire. Et ce, malgré l’archi-domination des Mercedes. Que peut-il faire en 2015? S’il dispose d’un couple chassis/moteur plus ou moins équivalent aux leaders, il leur mènera la vie dure, c’est certain! Autoritaire sur les dépassements, il lui faut juste ce petit « extra push » de sa monoplace qui lui aura manqué l’an dernier, et là… ça pourrait faire mal… 5/ La magie McLaren/Honda opérera-t’elle? Après des années de domination ensemble, ce « couple » se reforme pour le meilleur et… qui sait? Un passé glorieux, avec 44 victoires, 4 titres pilotes et autant de titres constructeurs entre la fin des années 80 et le début des années 90, c’est un véritable challenge qui les attend! Mais Mercedes, Renault et Ferrari défendront coûte que coûte leur pré carré! En recrutant Alonso, McLaren se dote du meilleur… aura-t’il la patience nécessaire? Quant à Button, il fera comme Massa (voir 3/) Autre questions existentielles pour 2015: la F1 va-t’elle mourir à la fin de la saison? Marussia et Caterham seront-elles là? Et Sauber? Lotus va t’elle faire comme le phénix qui renait de ses cendres? Toro Rosso va-t’elle continuer à promouvoir des premiers communiants insipides? Rosberg est-il maudit? Raikkonen va-t’il se réveiller? Maldonado est-il mauvais ou bien? Bernie va-t’il passer l’arme à gauche? Le prix des billets sera-t’il moins cher pour assister aux GP? Ira-t’on vers des moteurs qui font plus de bruit (soit dit en passant, j’étais à Bahrein pour les 6 heures d’Endurance en novembre, et, à part la Rebellion et son V8 atmo, les Audi, Toyota et Porsche ne font AUCUN bruit sur la piste, juste un VVVVVVVR insipide) à l’horizon 2016?

 

Allez, faites-nous part de vos impressions sur cette nouvelle saison.

 

Pour vous aider, une petite illustration « esssssclusive » de la Williams FW37 😉

F1_Cartoon_Williams_2015

 

 

…. et une de la E23 Hybrid! (« esssssclusive » AUSSI !)

 

F1_Cartoon_Lotus_2015

 

… Et une Mercedes AMG W06!

F1_Cartoon_Mercedes_2015

 

… Et une Ferrari SF 15-T (elle a l’air de bien marcher avec Vettel…)

F1_Cartoon_Ferrari_2015 copie

HUNGARO-RIC

Nan, mais…Qu’est-ce que vous espérez? Que je vous fasse un résumé du Grand Prix de Hongrie? Mais vous êtes fous ou quoi? Pour résumer cette course folle, il faudrait que j’y passe des heures à l’écrire et vous à la lire!

Nan, ce qu’on va faire c’est qu’un peu plus loin, je vais tenter de vous mettre l’excellent résumé de Canal +.

Que retenir de cette course? Si ce n’est cette victoire aussi belle qu’improbable de Daniel Ricciardo? Et la défaite des Mercedes? Bon ok de LA Mercedes. Celle de Rosberg. Car celle d’Hamilton était vouée à la galère après l’incendie soudain et accidentel qui a frappé le Champion du Monde 2008 lors de la Q1 des qualifications l’obligeant à abandonner et à partir dernier des stands pour la course… Il était donc battu d’avance. Mais Nico lui, avec sa Pole Position en poche se dirigeait tout droit vers une nouvelle victoire. Facile sans doute. Mais c’était sans compter sur la pluie qui a été le facteur déterminant de cette course en tombant dru 30 minutes avant le départ, obligeant les pilotes à partir certes sous un ciel menaçant mais sec, mais sur une piste détrempée, avec des pneus pluie, intermédiaires, pour la large majorité. Au départ, Rosberg effectue une solide prestation et garde la tête. Puis s’échappe (qui a dit « Comme d’habitude »?). Mais c’était sans compter sur LE grain de sable. Qui en l’occurrence s’appelait Ericsson. Qui pulvérise sa monoplace en raison du « gras-mouillé » du tarmac. Paf! Voiture de Sécurité, juste quand les 4 premiers (ROS/BOT/VET/ALO) passent la ligne de départ. Les autres rentrent au stand et changent de pneus et évidemment recollent le trio de tête en raison de la vitesse limitée sous Safety Car. Tour 11, Ricciardo est en tête.Les 4 premiers rentrent au stand et Rosberg se retrouve 4è après cet arrêt….

Et là qu’a-t’on pu voir? Eh bien que Nico n’est pas si bon dès qu’il est dans le trafic (traffic avec 2 « f » c’est l’utilitaire de Renault…^_^). Oui c’est mon opinion, il n’est pas au niveau dans le peloton. Ah ouais c’est fastoche de faire la course en tête quand on a la meilleure caisse, mais au milieu des autres c’est une autre paire de manches! Je le sais bien car en solo je n’ai gagné qu’une seule course de kart étant plus jeune devant des pilotes autrement plus talentueux que moi avec un tirage au sort m’attribuant le meilleur kart…  (je vous rassure en endurance, en équipe, j’en ai gagné plusieurs). C’est une des plus grandes leçons de cette course: Rosberg n’est pas bon dans l’exercice du combat rapproché. D’ailleurs Hamilton avec ses pneus usés jusqu’à la corde la maintenu derrière jusqu’au bout. Franchement, puisqu’on est là, entre nous, qui veut vraiment, j’ai dit VRAIMENT, d’un Rosberg Champion du Monde? Ça vous ferait rêver vous? Hein? Ouais, bah, pas moi! Moi je veux un vrai gladiateur. Un Hamilton, un Fernando, ce genre de gars, quoi.

Bon bref, Perez se crashe, au 23è tour, Safety Car, et Ricciardo re-rentre changer de pneus. Abandonnant aussitôt le leadership à … Alonso! Mazette! Une Ferrari aux commandes d’un GP! Je rêve? Non. Une quinzaine de tours en tête pour Nando! Avec Vergne en P2 s’il vous plait! La chance ou l’opportunisme de Ricciardo durant les 2 SC ont construit une partie de sa victoire. Mais au tour 55 Daniel effectue un 3è arrêt pneus et se retrouve 3è, derrière Alonso et Hamilton. Hamilton qui, je le rappelle est parti dernier des stands suite à sa piteuse séance de qualification. Quand même…. 2è à 15 tours de l’arrivée! Arrêtons le déroulé de la course et parlons donc d’Hamilton. Honnêtement qui peut me dire, à par Jérôme Cahuzac, cette ordure de tricheur que je conchie sur 13 générations, mais je m’égare, « les yeux dans les yeux », que Lewis Hamilton n’est pas un très grand pilote, un attaquant hors-pair?????????????? (15 points d’interrogation à l’appui). Cela fait 2 courses d’affilée qu’il nous fait des remontées insensées le garçon… Il avait été fantastique en 2007, année de son arrivée en F1, avec Fernando Alonso justement pour coéquipier et avait largement soutenu la comparaison terminant à égalité de points avec le Champion Espagnol au Championnat pour devenir lui-même Champion en 2008. C’est pas tous les jours (entendez: à chaque génération) qu’on a des phénomènes de ce calibre! Je referme ma parenthèse Hamilton.

Nous sommes donc au tour 55, et l’Australien (nan pas Webber, Ricciardo, suivez, merdeeeeee) ressort 3è derrière Alonso et Hamilton. Ok, il a des pneus neufs et performants, et pas les 2 premiers. Mais la correction qu’il leur a infligé est nette et sans bavure. Sur Hamilton ça n’a pas été facile, il a fallu s’y reprendre à 2 foix. Sur Alonso cela a été plus facile (enfin vu de mon canapé) et… il l’a fait! Il a signé sa 2è victoire de la saison avec un moteur qu’on dit pas au niveau (bon ok le Hungaroring n’est pas spécialement exigeant de ce côté-là), mais quand même. Cette foix-ci, c’est vraiment à la régulière… il est vraiment allé la chercher cette victoire, bien qu’il y ait eu des coups de chance (pluie, SC). Mais la chance sourit aux audacieux. Et c’est cela que nous a montré ce jeune pilote. De l’audace. Du cran. Du calme. De la sérénité. Allez, je m’emballe mais c’est un Champion du Monde dans les 3 prochaines années. C’est marrant parce que chez Toro Rosso, il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. A peu près à jeu égal avec JEV. force est de constater qu’il progresse à pas de géant. Et c’est pas fini 😉 Victoire avec panache et intelligence pour moi, donc.

Mais Alonso l’aurait presque méritée cette victoire tant il a fait montre de son talent avec une monoplace dépassée. On se demande où Fernando va chercher cette énergie en course vu qu’il n’a jamais JAMAIS eu de monoplace Rouge compétitive. Moi je me serai lassé à sa place. Mais lui non. C’est, outre notre prénom, une des différences entre nous ;-D

Bref, on a un podium de  » warriors »: le Rookie qui gagne, les vieux briscard qui saisira la moindre miette, et le joyau capable de déplacer les montagnes. Parfait pour moi. Et au pied du podium ce jeune peigne-cul de Rosberg qui se voyait trop beau…. rassurez-vous, Nico en gagnera d’autres cette saison!

Par charité chrétienne, je vais passer sous silence la performance calamiteuse des McLaren qui attendent toujours le pluie en course (ahahahah), les crashes des Caterham, la sortie de piste de Romain Grosjean sous SC (d’ailleurs il a encore les boules), les viandages des Force India, la course presque anonyme de Vettel et la relative contre performance des Williams malgré la P2 de Bottas en Qualifs. Eh oui, on ne peut pas être Qualif à la place du Qualif! (Dieu que je suis drôle). Raikkonen n’a pas fait une mauvaise course, mais  en partant 16è avec une Ferrari, il ne fallait pas non plus croire au Père Noël…

 

Donc j’ai imaginé pour illustrer ce billet un Ricciardo à la maison après sa victoire qui écoute en Podcast les conversations radio de Mercedes qui valaient le détour tant elles favorisaient Rosberg au détriment d’Hamilton, et qui se marre comme une baleine. Oui parce que ces consignes favorisant Rosberg étaient absolument ridicules, et Lewis a bien fait de ne pas les écouter… même si cela a déterré la hâche de guerre entre les 2 pilotes des Flèches d’argent, et ce, à mon sens de manière irrévocable. Des communications radio partiales et inutiles. Ricciardo en rit encore!

 

Le résumé de la course sur Canal, c’est là:

http://www.canalplus.fr/c-sport/c-formule-1/pid5576-videos.html?vid=1109870

 

et le « cartoon », c’est là:

GP_Hongrie_2014_RIC copie

 

Et vous, il vous a plu j’imagine ce Grand-Prix?