M E L B O U R N E

Voilà, voilà… ça arrive… Ze championnat 2016 de Formule 1 !

Pas mal de nouveautés et d’interrogations à l’aube de cette nouvelle saison, et c’est tant mieux !

Primo: Les Mercedes vont-elles encore dominer, ou bien Ferrari peut-elle jouer les trouble-fête ? Une 3è force va-t’elle pointer le bout de son nez ? Lewis Hamilton va-t’il encore dominer Nico Rosberg ? Le retour de Renault sera-t’il parsemé de douleurs ou bien seront-ils une des bonnes surprises ? Je crois beaucoup, personnellement à l’apport de Frédéric Vasseur, même s’il leur faudra du temps…

Que feront les McLaren-Honda ? Encore une descente aux enfers pour Alonso et Button? Ou bien vont-ils redresser la barre ?

Et cette nouvelle équipe Haas ? Bien qu’empruntant de nombreux éléments Ferrari, il faut réussir à tout faire fonctionner, et à développer correctement. Je ne sais pas si Romain a pris une bonne décision… en tout cas il lui faudra être patient.

Williams doit absolument muscler son jeu, si elle ne veut pas se faire déborder par d’autres.

Force India pourrait être une des bonnes surprises de l’année… au moins de temps en temps.

Red Bull ? … Je les vois bien se prendre une piquette par … Toro Rosso 😉

Manor ? Pas la moindre idée mais ils me semblent en queue de peloton.

Tiens j’ai oublié Sauber 😉

 

En attendant, voici le programme télé, il va falloir se lever tôt 😉

LE PROGRAMME TÉLÉ

Vendredi
– Essais Libres 1: 02h25 en direct sur Canal + Sport.
– Essais Libres 2: 06h20 en direct sur Canal + Sport.

Samedi
– Essais Libres 3: 03h50 en direct sur Canal + Sport.
– Qualifications: 06h45 en direct sur Canal + Sport. Rediffusion à 22h05 sur Canal + Sport.

Dimanche
– La Grille: 05h15 en direct sur Canal +.
– Course: 06h00 en direct sur Canal +. Rediffusion à 12h20 et à 19h00 sur Canal + Sport et lundi à 12h20 sur Canal + Sport.
– Formula One: 07h55 sur Canal + Sport. Rediffusion à 15h55 et à 20h20 sur Canal + Sport et lundi à 13h40 sur Canal + Sport.

Mercredi
– On Board, au coeur de la F1: 18h55 sur Canal + Sport. Rediffusion jeudi à 16h45 sur Canal + Sport et vendredi à 22h20 sur Canal + Sport.
– Les spécialistes F1: 19h40 sur Canal + Sport. Rediffusion le soir à 01h00 sur Canal + Sport et à 03h50 sur Canal +, jeudi à 07h35 et 12h25 sur Canal + Sport.

Tous ces programmes seront disponible à la demande sur MyCanal.

 

Et vous, vous en pensez quoi ? Vos pronostiques ?

Allez, en cadeau un cartoon de la Renault jaune … Vroum Vroum !

F1_Cartoon_Renault_2016_Yellow

A L’AISE EN MALAISIE

Le voili, le voilou! J’ai nommé…. Fernando Alonso. Ze retour. En Malaisie. C’est pas « elle court, elle court, la maladie d’amour », mais plus « il court, il court, en Malaisie d’amouuuur ». On est, enfin je suis, bien content de le voir sur pied, le petit Taureau des Asturies. Bon il revient avec une caisse qui se traîne, mais bon! On fera avec (lui, surtout)! À noter qu’avec l’arrivée (ou le retour) de Marussia (ou Manor), on sait au moins quelles seront les 2 monoplaces qui occuperont le fond de grille. Et ça, pour le mental d’Alonso, c’est plutôt positif.
Bon sinon les Mercedes toujours aux avant-postes, mais les Ferrari sont bien là. La preuve avec les P2 et P4 durant les EL2. On verra pour la suite.
Autrement, vous avez vu que RedBull veut faire une tête au carré au Losange? Le torchon brûle, dirait-on, entre les 2 partenaires. Ok, Renault a fourni un bloc moteur clairement pas au niveau. Shame on you. Mais les lamentations publiques du Taureau Rouge sont ridicules. Et déplacées. Les rares fois où c’est le châssis qui a fait défaut ces 5 dernières années (ou tout autre organe ne relevant pas de Viry-Châtillon), les gars de chez Renault auraient dû les pourrir. On aurait vu leur tête… Du coup, Renault évoque la possibilité d’arrêter! Carrément. Ou bien de racheter Toro Rosso. Pour refaire une équipe 100% « Rôno »… avouez que vous n’attendez que ça! Hein?

Autre info -que même que Claire Chazal en a parlé à 20h- le rachat de Pirelli par les Chinois! Ils garderont la marque « telle quelle » pour l’Europe et la F1 et créeront une sous-marque pour leur propre marché. Du coup, ça y est, ils maîtrisent l’ensemble de la chaîne auto, puisqu’ils avaient déjà des constructeurs automobiles. Je leur souhaite de concevoir des pneus « verts » qui économisent l’énergie, ça sera toujours ça de moins de pollution dans l’air chez eux! Reste à savoir si dans le Motorhome Pirelli « la Pasta » sera remplacée par des bols de riz!

Allez, bon Grand Prix de Malaisie à vous!

Pirelli_Chinois copie

HUNGARO-RIC

Nan, mais…Qu’est-ce que vous espérez? Que je vous fasse un résumé du Grand Prix de Hongrie? Mais vous êtes fous ou quoi? Pour résumer cette course folle, il faudrait que j’y passe des heures à l’écrire et vous à la lire!

Nan, ce qu’on va faire c’est qu’un peu plus loin, je vais tenter de vous mettre l’excellent résumé de Canal +.

Que retenir de cette course? Si ce n’est cette victoire aussi belle qu’improbable de Daniel Ricciardo? Et la défaite des Mercedes? Bon ok de LA Mercedes. Celle de Rosberg. Car celle d’Hamilton était vouée à la galère après l’incendie soudain et accidentel qui a frappé le Champion du Monde 2008 lors de la Q1 des qualifications l’obligeant à abandonner et à partir dernier des stands pour la course… Il était donc battu d’avance. Mais Nico lui, avec sa Pole Position en poche se dirigeait tout droit vers une nouvelle victoire. Facile sans doute. Mais c’était sans compter sur la pluie qui a été le facteur déterminant de cette course en tombant dru 30 minutes avant le départ, obligeant les pilotes à partir certes sous un ciel menaçant mais sec, mais sur une piste détrempée, avec des pneus pluie, intermédiaires, pour la large majorité. Au départ, Rosberg effectue une solide prestation et garde la tête. Puis s’échappe (qui a dit « Comme d’habitude »?). Mais c’était sans compter sur LE grain de sable. Qui en l’occurrence s’appelait Ericsson. Qui pulvérise sa monoplace en raison du « gras-mouillé » du tarmac. Paf! Voiture de Sécurité, juste quand les 4 premiers (ROS/BOT/VET/ALO) passent la ligne de départ. Les autres rentrent au stand et changent de pneus et évidemment recollent le trio de tête en raison de la vitesse limitée sous Safety Car. Tour 11, Ricciardo est en tête.Les 4 premiers rentrent au stand et Rosberg se retrouve 4è après cet arrêt….

Et là qu’a-t’on pu voir? Eh bien que Nico n’est pas si bon dès qu’il est dans le trafic (traffic avec 2 « f » c’est l’utilitaire de Renault…^_^). Oui c’est mon opinion, il n’est pas au niveau dans le peloton. Ah ouais c’est fastoche de faire la course en tête quand on a la meilleure caisse, mais au milieu des autres c’est une autre paire de manches! Je le sais bien car en solo je n’ai gagné qu’une seule course de kart étant plus jeune devant des pilotes autrement plus talentueux que moi avec un tirage au sort m’attribuant le meilleur kart…  (je vous rassure en endurance, en équipe, j’en ai gagné plusieurs). C’est une des plus grandes leçons de cette course: Rosberg n’est pas bon dans l’exercice du combat rapproché. D’ailleurs Hamilton avec ses pneus usés jusqu’à la corde la maintenu derrière jusqu’au bout. Franchement, puisqu’on est là, entre nous, qui veut vraiment, j’ai dit VRAIMENT, d’un Rosberg Champion du Monde? Ça vous ferait rêver vous? Hein? Ouais, bah, pas moi! Moi je veux un vrai gladiateur. Un Hamilton, un Fernando, ce genre de gars, quoi.

Bon bref, Perez se crashe, au 23è tour, Safety Car, et Ricciardo re-rentre changer de pneus. Abandonnant aussitôt le leadership à … Alonso! Mazette! Une Ferrari aux commandes d’un GP! Je rêve? Non. Une quinzaine de tours en tête pour Nando! Avec Vergne en P2 s’il vous plait! La chance ou l’opportunisme de Ricciardo durant les 2 SC ont construit une partie de sa victoire. Mais au tour 55 Daniel effectue un 3è arrêt pneus et se retrouve 3è, derrière Alonso et Hamilton. Hamilton qui, je le rappelle est parti dernier des stands suite à sa piteuse séance de qualification. Quand même…. 2è à 15 tours de l’arrivée! Arrêtons le déroulé de la course et parlons donc d’Hamilton. Honnêtement qui peut me dire, à par Jérôme Cahuzac, cette ordure de tricheur que je conchie sur 13 générations, mais je m’égare, « les yeux dans les yeux », que Lewis Hamilton n’est pas un très grand pilote, un attaquant hors-pair?????????????? (15 points d’interrogation à l’appui). Cela fait 2 courses d’affilée qu’il nous fait des remontées insensées le garçon… Il avait été fantastique en 2007, année de son arrivée en F1, avec Fernando Alonso justement pour coéquipier et avait largement soutenu la comparaison terminant à égalité de points avec le Champion Espagnol au Championnat pour devenir lui-même Champion en 2008. C’est pas tous les jours (entendez: à chaque génération) qu’on a des phénomènes de ce calibre! Je referme ma parenthèse Hamilton.

Nous sommes donc au tour 55, et l’Australien (nan pas Webber, Ricciardo, suivez, merdeeeeee) ressort 3è derrière Alonso et Hamilton. Ok, il a des pneus neufs et performants, et pas les 2 premiers. Mais la correction qu’il leur a infligé est nette et sans bavure. Sur Hamilton ça n’a pas été facile, il a fallu s’y reprendre à 2 foix. Sur Alonso cela a été plus facile (enfin vu de mon canapé) et… il l’a fait! Il a signé sa 2è victoire de la saison avec un moteur qu’on dit pas au niveau (bon ok le Hungaroring n’est pas spécialement exigeant de ce côté-là), mais quand même. Cette foix-ci, c’est vraiment à la régulière… il est vraiment allé la chercher cette victoire, bien qu’il y ait eu des coups de chance (pluie, SC). Mais la chance sourit aux audacieux. Et c’est cela que nous a montré ce jeune pilote. De l’audace. Du cran. Du calme. De la sérénité. Allez, je m’emballe mais c’est un Champion du Monde dans les 3 prochaines années. C’est marrant parce que chez Toro Rosso, il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. A peu près à jeu égal avec JEV. force est de constater qu’il progresse à pas de géant. Et c’est pas fini 😉 Victoire avec panache et intelligence pour moi, donc.

Mais Alonso l’aurait presque méritée cette victoire tant il a fait montre de son talent avec une monoplace dépassée. On se demande où Fernando va chercher cette énergie en course vu qu’il n’a jamais JAMAIS eu de monoplace Rouge compétitive. Moi je me serai lassé à sa place. Mais lui non. C’est, outre notre prénom, une des différences entre nous ;-D

Bref, on a un podium de  » warriors »: le Rookie qui gagne, les vieux briscard qui saisira la moindre miette, et le joyau capable de déplacer les montagnes. Parfait pour moi. Et au pied du podium ce jeune peigne-cul de Rosberg qui se voyait trop beau…. rassurez-vous, Nico en gagnera d’autres cette saison!

Par charité chrétienne, je vais passer sous silence la performance calamiteuse des McLaren qui attendent toujours le pluie en course (ahahahah), les crashes des Caterham, la sortie de piste de Romain Grosjean sous SC (d’ailleurs il a encore les boules), les viandages des Force India, la course presque anonyme de Vettel et la relative contre performance des Williams malgré la P2 de Bottas en Qualifs. Eh oui, on ne peut pas être Qualif à la place du Qualif! (Dieu que je suis drôle). Raikkonen n’a pas fait une mauvaise course, mais  en partant 16è avec une Ferrari, il ne fallait pas non plus croire au Père Noël…

 

Donc j’ai imaginé pour illustrer ce billet un Ricciardo à la maison après sa victoire qui écoute en Podcast les conversations radio de Mercedes qui valaient le détour tant elles favorisaient Rosberg au détriment d’Hamilton, et qui se marre comme une baleine. Oui parce que ces consignes favorisant Rosberg étaient absolument ridicules, et Lewis a bien fait de ne pas les écouter… même si cela a déterré la hâche de guerre entre les 2 pilotes des Flèches d’argent, et ce, à mon sens de manière irrévocable. Des communications radio partiales et inutiles. Ricciardo en rit encore!

 

Le résumé de la course sur Canal, c’est là:

http://www.canalplus.fr/c-sport/c-formule-1/pid5576-videos.html?vid=1109870

 

et le « cartoon », c’est là:

GP_Hongrie_2014_RIC copie

 

Et vous, il vous a plu j’imagine ce Grand-Prix?

Sir Lewis Hamilton

Sire Lewis Hamilton…. pourquoi me direz-vous? Eh bien parce qu’il rejoint Sir Jackie Stewart dans le Guiness des victoires, avec 27 succès. Je sais, je sais, difficile de comparer les pilotes et les époques. Mais cela fait quand même de lui 7è pilote ex-æquo par nombre de victoires sur les 105 ayant gagné au moins une course de F1. Devant lui, l’inaccessible Schumi avec 91 victoires, Prost 51, Senna 41, Vettel 39, Alonso 32, Mansell 31 et donc Stewark 27 aussi. Hamilton se paye le luske (le luske c’est comme le kakse ^_^) de devancer au tableau d’honneur des « petits » pilotes tels que Clark, Lauda, Piquet, Fangio, Hill, Hakkinen, Raikkonene, Moss, Button, Brabham, Fittipaldi et autres Villeneuve (fils pas père). Bref, Lewis nous a montré, n’en déplaise aux fans de Rosberg toute l’étendue de son talent. J’avais, je dois le confesser, mis une pièce sur lui dès le vendredi, c’est-à-dire avant les qualifs. Qualifs où il s’est loupé convenons-en. 6è. La honte. La honte là où son équipier décroche la Pole, grâce à un tour risqué sur le « gras-mouillé ». P6 sur la grille,mMais déjà P2 au 4è tour! Devant son public je pensais bien qu’il aurait un surcroît de motivation, et surtout que s’il ne se refaisait pas une santé à Silverstone, Nico Rosberg allait s’échapper au Championnat. Et ça il l’avait compris, et parfaitement. Donc, je pense que même sans l’abandon de Rosberg, hormis le fait que nous avons été privé d’une belle baston, Lewis aurait malgré tout gagné ce Grand Prix assez fou.

Assez fou tout d’abord à cause des qualifs mouillées qui a vu les Ferrari reléguées derrière les Marussia! Imaginez la tête de Luca Di Montezemolo à ce moment-là! Il a dû s’étrangler avec son panini le Rital! Séance de qualifications où les Williams aussi se sont pris les pieds dans le tapis, juste devant les Ferrari.

 

Assez fou en course aussi avec l’accident spectaculaire de Raikkonen dans le 1er tour. Wouature détruite et Massa dans le rôle de la victime collatérale. Le reste n’était qu’un long fleuve tranquille pour Rosberg, devant, lorsque  survînt son abandon. Mais derrière les fougueux étaient à l’ouvrage! Imaginez, Bottas remonte 12 places pour finir P2! Il commence à me plaire ce Viking! Ricciardo et Button , respectivement 3è et 4è ont fait une belle course, mais sans coup d’éclat. Ce qui n’est pas le cas de Vettel et Alonso qui nous ont offert une bagarre de folie, très typée « kart », roue contre roue, pour un peu on se serait cru avec Arnoux et Villeneuve à Dijon! (j’ai dit pour un peu…). Alonso a vraiment été flamboyant et remonte 10 places ce qui n’est pas rien avec une monture comme la sienne ;).

Je n’entrerai pas dans la polémique de savoir si Vettel qui s’est plaint du comportement d’Alonso à la radio est une pleurnicheuse ou pas. D’abord parce que Sebastian est allé au charbon sans faiblir. Et puis et surtout parce qu’en guise de pleurnicheuse radiophonique Fernando n’est pas mal non plus, hein?

Bref un beau GP, le 3è cette saison, après Barhein et le Canada? Un championnat relancé qui se passera mal à la fin, on peut leur faire confiance 😉

 

En illustration, le cartoon fait pour le circuit de Bahrein avec un Hamilton « à la Stewart » (c’est marrant Alonso a fait le coup au même endroit il y a 3 ans…).

Et vous c’est quoi vos moments coups de cœur de la course?

 

BIC_GPSilverstone_Race001 copie

Grand Prix d’Autriche

Demain c’est vendredi.

Vendredi c’est ravioli. Mais c’est aussi et surtout les essais du GP d’Autriche, ex-Zeltweg modifié et appelé depuis le Red Bull Ring, à Spielberg. En Autriche, donc. La patrie de RedBull. Autant dire que les pilotes de 2 équipes maison seront à l’honneur. Mais gageons que d’ici dimanche soir la situation sera rentrée dans l’ordre, c’est-à-dire le retour des Flèches d’Argent au sommet dans un ordre qui ne nous a pas encore été communiqué par les instances officielles ^_^.

 

Quoi qu’il en soit cette course « à la maison » nous a donné l’idée, avec mes nouveaux amis que j’ai de Red Bull Motorsport, de réaliser des portraits des 4 pilotes Vettel, Ricciardo, Vergne et Kvyat afin que chacun puisse en faire des masques après les avoir imprimés!

 

Vous pouvez télécharger ces dessins ici: http://www.redbull.com/fr/motorsports/f1/stories/1331659687163/f1-masques-ricciardo-vettel-kvyat-vergne

 

Et si vous voulez, participer au concours Mondiaaaaaaal de Selfie (je rappelle pour ceusses qui l’ignorent qu’un Selfie est une photo de soi que l’on fait et qu’on partage) avec ces masques (ça peut être très drôle suivant la situation, le décor, etc….), vous pouvez participer en les postant sur le Twitter https://twitter.com/redbullmotors ou ici on relaiera! Amusez-vous bien!

Et n’oubliez pas d’en parler autour de vous, à vos proches, vos collègues, votre famille de faire du Buzz quoi, que je puisse vous faire plein d’autres choses dans le futur! Merci à vous!

 

RB_PresentationMasks

 

Red Bull Energy Station

Ce petit trou du cul de Cirebox essaie -comme tant d’autres- de me voler la vedette des Cartoonists en F1 et nous offre cette incroyable vue de l’Energy Station de Red Bull, c’est-à-dire le motor home monégasque. Il s’agit en réalité d’une barge (flottante, donc) dans le port de la Principauté. Lieu d’exception, lieu mythique, lieu convoité, il s’y passe tant de choses que c’est évidemment ZE place to be (si vous n’êtes pas invités sur le Fucking Blue Boy de Flavio Briatore). Alors l’Energy Station, c’est quoi? AHAH (comme dirait Barré sur C+).

Ben c’est juste un truc de dingue, sur le port donc, où le Champagne coule à flot, entrecoupé de rasades de Red Bull. Mais pas que.

C’est aussi le lieu où vous verrez les pilotes, les stars en vue, les plus belles créatures de la Côte d’Azur, des F1, des sportifs de tous poils, des artistes, des journalistes, de grands chefs étoilés, des DJ’s à la renommée mondiale, des animations incroyables, des recoins VIP, des grognasses qui trépignent d’impatience de rencontrer leur(s) idole(s), des paparazzi, des anciennes gloires de la F1 reconverties en consultants TV ou en ambassadeurs de luxe d’une marque prestigieuse, du fun, du sport, de l’aventure, du danger…. hum! je m’emballe.

Donc, ce petit merdeux de Cirebox nous livre une image (faite entièrement à l’ordinateur, si ça se trouve il ne sait même pas dessiner…) qu’il a certainement décalquée sur le « Internet Mondial », rien de bien compliqué, de vous à moi! Vous-mêmes avec votre Windows 8, une foix que vous auriez fait les mises à jour quotidiennes de 2 x 45 minutes (en admettant que vous ayez abandonné XP98) , le feriez en quelques minutes. C’est dire!

Le tout a été agrémenté de l’excellent texte de Guillaume Navarro qui vous explique tout, ainsi que des anecdotes. Certainement pêchées sur Google. Ces deux-là je les retiens! Grrrrrr……..

Le lien sur l’article: http://www.redbull.com/fr/fr/motorsports/f1/stories/1331653542705/red-bull-energy-station-gp-monaco-france

 

Mais j’y pense… cirebox…. CIREBOX, c’est pas le type sur le blog duquel vous avez passé tant de temps ces dernières années?

 

Juste une chose: si l’article de ces 2 zigues vous a plu, soyez sympas de cliquer sur « J’aime » sur la page RB…. comme ça on le saura 😉

(ci dessous l’image en question)

 

RB_Energy_base_Vecto_c

 

El Gran Premio de Barcelona

…Ze retour.

Ze retour en Europe!

Ze retour de la F1 en Europe. Une espèce de re-départ, de nouvelle saison, près des bases des équipes. Des nouveautés à gogo! Des ambitions revues à la hausse… ou à la baisse! A partir de Barcelone, on sait à peu près qui va performer, redresser la barre ou perdre pied cette saison! Donc les Mercedes vont-elles continuer à dominer? Rosberg sera-t’il le porteur d’eau d’Hamilton? Les Red Bull vont-elles leur donner du fil à retordre? Ricciardo va-t’il atomiser Vettel? Les McLaren… bah, les Mc Laren vont-elles se dire qu’il faudra attendre 2015 et le moteur Honda? Les Williams, en dehors des consignes anti-Massa, vont-elles ENFIN percer et concrétiser? Les Force India sont-elles VRAIMENT la 3è force du plateau? La Lotus de Maldonado va-t’elle gagner comme il l’a fait il y’a 2 ans au nez et à la barbe des autres? Mais surtout, Raikkonen va-t’il sortir Ferrari de sa léthargie (ou lui-même?), Alonso est-il vraiment prophète en son pays? Toutes ces questions, et peut-être pas toutes les réponses d’ici peu… Mais c’est sur le cas Alonso que nous avons tenté de répondre, comme le suggère l’illustration ci-jointe, où le petit Taureau des Asturies, fort de son podium en Chine,  essayera de mettre des batons dans l’ÉTOILE DE MERCOS…. Get in the Ring!

 

BIC_GPBarcelona_1 copie

SEANCE D’ESSAIS À BAHREIN

Le grand moment de vérité a sonné! Enfin TOUTES les équipes sont présentes ensemble sur le circuit de Bahrein pour la deuxième séance de test avant-saison. Nous saurons tout! Tout, je vous dis!
RedBull/ToroRosso/Renault ont-ils trouvé la performance, la Mercedes sera-t »elle l’épouvantail de la saison? Williams sera-t’elle sponsorisée par Martini? La Lotus E22 roule-t’elle? Fernando Alonso est-il dépassé en vitesse pure par Kimi? Hulkenberg a-t’il fait le bon choix en rejoignant Force India? Maldonado a-t’il gagné son 1er GP par hasard? Helmut Marko est-il véritablement l’Empereur de la Guerre des Etoiles? RedBull donne-t’il vraiment des ailes? Eric Boullier est-il meilleur que Martin Whitmarsh? Roscoe bave-til sur la jambe de Toto Wolff?

En guise d’accompagnement, un dessin du nouveau kakse de Romain Grosjean et son désormais inséparable numéro 8!

(que vous retrouverez bientôt en T-shirt, mais nous en parlerons ultérieurement).

 

Romain_Kakse_2014_jpeg

Daniel Redbullo

Enfin, nous avons une partie des clés des transferts; le baquet le plus convoité est attribué: c’est Daniel Ricciardo qui sera le successeur de Mark Webber dans le baquet de la Red Bull N°2 (oui parce que sauf cataclysme, c’est bien Vettel qui sera sacré Champion du Monde en 2013 et qui arborera le N°1 sur sa monoplace en 2014). Souhaitons au passage à l’équipier de Sebastian une retraite pleine de succès en Endurance avec Porsche.
Les réseaux sociaux se sont donc enflammés après la nomination de ce rital, nan, de cet australien cher RBR. Cette virulence était sans doute due au fait que son équipier,  Jean-Eric Vergne était -injustement?- oublié. Le marketing aura sûrement décidé que celui qui a le plus d’expérience, bien que moins de points que son équipier, et surtout une nationalité plus « sexy » devrait faire l’affaire. On a longuement parlé de Kimi Raikkonen pour ce baquet. Prendre un « djeun » est sans doute une décision plus raisonnable pour préparer « l’après » Vettel. Car c’est bien de la survie de l’équipe dont il s’agit. Admettons que le triple CDM allemand quitte RedBull pour… Ferrari en 2015/2016, hein? Qui va apporter ce supplément d’âme et surtout ces titres (et les dollars qui vont avec)? Un jeune assurément, comme l’a été Vettel en 2008. Un gars qui a les dents qui raient le plancher. Dans le cas de Ricciardo, vu sa dentition, n’ayons aucun doute sur sa détermination. Sur son talent, attendons de juger sur pièces avec une monoplace « Neweyenne ».
Mauvaise nouvelle donc pour notre « frenchie » JEV. Quoique. L’an prochain, puisque semble-t’il, il sera reconduit dans ses fonctions, il disposera du bloc Renault. Si ce dernier est à la hauteur de ces prédécesseurs, il pourrait briller.
La fin de saison ne va cependant pas manquer de sel pour les 2 pilotes Toro Rosso: l’un sera épié comme jamais, et l’autre ne pourra QUE prouver à sa direction qu’ils ont commis une lourde erreur en ne le choisissant pas.
J’ai évoqué Kimi Raikkonen. A l’heure où j’écris ces lignes (jeudi soir) , il semblerait qu’il ait déclaré que la porte n’était pas fermée pour un nouveau contrat avec Ferrari. Je pense que, même s’il est partant pour la Scuderia, le petit taureau des Asturies mettra son veto. Il a déjà toutes les peines du monde avec sa monoplace depuis plusieurs années (2010) en ayant pour équipier Massa (hahahahaha), alors vous imaginez la saison 2014 avec une F1 moyenne et un équipier encombrant? Impossib’! Autant l’Espagnol est un compétiteur hors-norme, au talent immense, autant il ne SUPPORTE visiblement PAS la concurrence interne comme l’ont montré ses années Renault F1 et McLaren.
A propos d’Alonso, n’écartons pas ce week-end à Monza une splendide victoire des Rouges, ils sont toujours à bloc dans leur pays d’origine.
Mais laissons place à ce fantastique dessin de Daniel Ricciardo où l’on voit un Vettel belliqueux qui va s’employer en 2014 à le démolir dans les règles de l’art, genre: « Mais il connait pas Raoul ce mec, il va avoir un réveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c’est fini. Je vais le travailler en férocité, le faire marcher à coup de lattes ! A ma pogne je veux le voir ! Et je vous promets qu’il demandera pardon ! Et au garde à vous ! »
DanieleRicciardo2013_jpeg