Votre Quota de Cartoon…

Je vous vois bien là, demandant : « où qu’c’est qu’il est le cartoon du GP d’Austin? »… Bah… il est là, sous vos yeux (ébahis)… Voici donc ma vision, mon interprétation de cette course où, une fois z’encore, ce diable de « Lou-iss » a remporté haut la main le duel… et de manière irréprochable… Cela devient vraiment embêtant pour Vettel, notez, cette énième défaite… Ils voudraient perdre le championnat, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement… non, je rigole, mais, force (pas India) est de constater que la Scuderia prends des Scuds plein la tête depuis 4 courses… Est-ce cette année sa meilleure opportunité de gagner? … le futur nous le dira… Quoi qu’il en soit, avec 66 points d’avance, Hamilton peut être serein pour le futur… à 3 courses de la fin… Bien entendu « it ain’t over until it’s over » ( rien n’est fini avant la fin), mais on se dirige droit vers le 4è titre du pilote de Mercedes, si Ferrari ne réagit pas, ce qui nous emmenerait vers une saison 2018 où 2 quadruples champions s’affrontent (notez, l’affiche est belle). Mais revenons à ce GP d’Austin, qu’en avez-vous pensé? Êtes-vous d’accord avec ma vison de la course ? Bonne lecture, et en tout cas à très vite, le week end prochain étant un week end de Grand Prix !

(Cliquez sur l’image pour avoir la HD de la mort qui tue )


Publicités

Saison 2017… C’est parti !

cirebox_f1_2016vs2017

Bien le bonjour les amis.

Eh bien, on peut le dire, la saison 2017 est lancée !

Toutes les monoplaces ont été présentées (enfin presque toutes, voir ce dessin: https://fr.motorsport.com/f1/news/humeur-cirebox-immersion-exclusive-manor-876201/ ) et les équipes ont pris le chemin de Barcelone pour tester ces nouvelles F1. Nouvelles à tous les titres puisque, vous le savez, les règles aéro ont changé, ce qui se traduit par des dimensions légèrement plus importantes en longueur (le nez et l’aileron avant ainsi que l’aileron arrière), bien que l’empattement (la distance entre l’axe des roues AV et AR) n’ait pas changé. De plus, la largeur des trains AV et AR ont pris un peu en largeur, et comme les pneus sont plus larges, cela donne des voitures plus longues et plus larges. Ajoutez à cela l’aileron arrière plus bas et plus large, cela ne fait que renforcer visuellement cet effet d’embonpoint. Le diffuseur arrière a un volume plus important, et des « barge bords » ont fleuri sur les côtés (et sur 9 équipes sur 10, apparition d’un aileron de requin sur la capot moteur, comme en 2009), ainsi que certains ailerons en forme de « T ». Bref, des F1 « new look ». (voir à ce propos ce dessin hilarant: https://fr.motorsport.com/f1/news/humeur-cirebox-mercedes-peche-dessin-878936/ )  

La règlementation moteur n’ayant pas évolué de manière spectaculaire, les moteurs sont optimisés par rapport à 2016 (notons malgré tout quelques modifications, notamment 2 tubulures en plus le long de l’échappement pour une évacuation complémentaire de gaz ou d’air chaud (je ne me suis pas penché sur la question). Renault en revanche, a revu sa copie de fond en comble, et propose un nouveau moteur qu’il faudra dans un premier temps fiabiliser. Tous les radiateurs semblent être plus petits (et les pontons qui les carènent) , mais c’est peut-être dû au fait que le plancher plat est un chouilla plus grand.

Les forces en présence restent les mêmes… Mercedes semble -déjà !- loin devant, les Ferrari gonflent le torse (comme d’hab’ ) sur ces essais. Les RedBull sont bien là aussi. McLaren est déjà en train de plancher sur une version « B »… ce qui n’augure pas d’une bonne saison… on risque de voir encore un Alonso grincheux.

Sur les essais il est difficile de savoir qui fait quoi. Par exemple on ne sait jamais quel est le niveau d’essence embarqué. Donc le poids à traîner. Pour les pneus, il y avait par exemple jeudi 3 mars à Barcelone des essais en mouillant la piste (par camion citerne). Comme la piste s’asséchait rapidement, on pouvait voir (je vous le jure, j’y étais) au même moment des pilotes en intermédiaires rainurés (vert) pendant que d’autres roulaient en pneus tendres (jaunes) et Vandoorne en… Ultra Tendres (violet) ! Ensuite, sur la piste, certains pilotes (ou équipes) testent différentes solutions avec des rythmes rapides, moyens, ou lents… bref, difficile de se faire une idée des Renault, Force India, Williams, Haas, Toro Rosso et Sauber.

Nous en saurons peut-être un peu plus lors de la 2è semaine à Barcelone mais plus simplement le 26 mars à Melbourne.

 

Je n’aurais encore cette année que peu de temps à consacrer à ce blog et m’en excuse par avance.Je serai tous les jeudis sur le pont pour le dessin hebdo sur Motorsport.com,  et après chaque GP, RDV sur ce même site pour les 3 planches de BD. Par ailleurs, avant et après chaque GP, un cartoon sera diffusé sur le compte Twitter du circuit de Bahreïn  (https://twitter.com/BAH_Int_Circuit ).

Enfin, je serai toujours partenaire du championnat d’endurance WEC, avant et après chaque course pour des WECtoons ! (voir leur twitter: https://twitter.com/FIAWEC ).

 

A très vite les amis et bon(s) championnat(s) 2017 !

SILVER WEBBER

« -Pas mal pour un N°2, hein? »
C’est ainsi qu’en 2010 Mark Webber avait ponctué sa victoire à Silverstone. Cette année, pas de phrase assassine, mais des faits: une splendide victoire au Royaume-Uni malgré le regain de forme de la Ferrari d’Alonso (qui lui est TOUJOURS au top). Et les chiffres parlent d’eux-mêmes: Webber est, avec Alonso le seul pilote cette saison à avoir gagné 2 courses, quand son coéquipier n’en compte qu’une (soyons magnanimes, si son alternateur ne l’avait pas lâché à Valence, le jeune Vettel aurait lui aussi 2 victoires et Fernando qu’une, mais avec des si…).
Moralité, Webber est deuxième au championnat, à 13 points de l’Espagnol. Et donc un sérieux prétendant au titre mondial.
On a appris, au lendemain de la victoire de l’Australien que celui-ci avait signé son contrat pour continuer de conduire une RedBull en 2013. Bonne pioche pour son patron… et bonne pioche pour lui aussi, sachant que cette équipe devrait encore être aux avant-postes l’an prochain. Mais à cette occasion, nous avons appris par ailleurs que Mark était en contact avec la Scuderia! Ferrari songerait-elle à changer un de ses pilotes? Hum?… Qui, selon vous, pourrait « sauter » chez les Rouges? Personnellement, je sens que la « Brasilian Connection  » va s’agrandir aux USA (Barrichello, Piquet Jr, …).

FAIT RARE EN MALAISIE, MALAISE CHEZ FERRARI

Après ce 1er Gp j’aurais pu vanter la magnifique victoire de Jenson Button, la solide 2è place de Vettel, les belles 6è et 8è places des Sauber, la grosse remontée de Raikkonen, l’extraordinaire 3è place en qualifications de Grosjean, les très bons débuts et Jean-Eric Vergne et de Charles Pic.

Ou alors déplorer la course en demie-teinte d’Hamilton, de Maldonado, des Mercedes ou des Caterham.

Mais en fait, non.

Je crois qu’il vaudrait mieux se pencher au chevet de Maranello qui a vécu un tremblement de terre magnitude 7,5 sur l’échelle de Richter à Melbourne.. Ok, Alonso finit à une honorable 5è place, mais on se doute bien que c’est à bout de bras qu’il a porté sa machine à ce niveau. Massa, jamais à moins de 1 seconde pleine en qualification et en course donne sans doute une meilleure idée de la compétitivité de sa monoplace. Quand on connait la patience sans limite du Taureau des Asturies, on se demande combien de temps cette union va encore durer. On peut visiblement se demander aussi combien de course Sergio Perez va effectuer chez Sauber avant de rejoindre la Scuderia. Évidemment, Ferrari a les moyens de se refaire durant la saison. Et le fera probablement. Mais j’ai encore en mémoire la descente aux enfers de cette équipe fin 79, jusqu’à l’arrivée de Schumacher/Todt/Brawn, une vingtaine d’années plus tard.

C’est pourquoi je soumets, via le dessin ci-dessous, une solution radicale aux Rouges. Mais qui fera peut-être des victimes.

La réponse dans 36 heures, environ.

RedBull Racing dé-Corée?

Ah!
ZE Grand Prix que j’attendais depuis le début de la saison.
Nan je déconne…
Hormis le déluge de l’an dernier, les Safety Cars et les 2h 40 et des brouettes, il n’est pas terrible ce circuit,, non? Peut-être me trompé-je. Peut-être que cette année, sous le soleil, la course sera palpitante, qui sait?
D’ailleurs quels sont les enjeux? Alonso va-t’il enfin gagner (… à la régulière, sans aide du pouvoir sportif, rappelez-vous sa victoire à Silverstone cette année après la polémique des échappements soufflés…), Hamilton cesser de faire joujou avec Massa, Webber enfin montrer qu’il n’est pas fini, et Vettel qu’il mérite son titre? A propos de titre, je vous signale que RedBull a de très très grandes chances de remporter son deuxième titre de Champion du Monde des Constructeurs… Belle équipe anglo-autricho-allemano-française quand même qu’a réussi là à bâtir Dieter… Maastrich…
Donc savourons cette course qui annonce déjà (eh oui, déjà) la fin de saison qui sera là plus vite qu’on ne l’imagine… et puis cet hiver interminable pour tous les fans… mais je ne veux pas vous miner le moral, pas déjà. Donc saluons encore une fois ce beau Champion qu’est Sebastian Vettel qui aura conquit un titre acquis avec panache… d’où ce détournement de logo que vous voudrez bien me pardonner… Bon GP à vous!