Gentlemen, start your engine!

Et voilà, après une intersaison que vous n’avez même pas vue passer (hum!) nous voici arrivés au départ (sic) du 1er GP 2015! Youpi! Alors, alors… que nous réserve donc cette saison? A n’en pas douter, les Mercedes seront encore (ENCORE?) favorites cette année. Les Red Bull sauront-elles, grâce à Renault F1, tirer leur épingle du jeu? Espérons-le pour l’intérêt du sport… C’est peut-être Ferrari qui se rappellera à notre bon souvenir en alignant pour la première foix depuis 143 ans une monoplace compétitive? Bon, j’exagère, mais depuis le titre de Raikkonën en 2007, quelques victoires ça et là, mais rien de bien consistant, il faut l’avouer. Sebastian Vettel, le transfuge,  saura-t’il leur insuffler ce petit supplément d’énergie qu’il leur manquait? A voir, leur monoplace a l’air d’être bien née… Bon cela nos fait donc en théorie Mercedes, Red Bull, Ferrari. Et les autres? Williams qui joue profil bas? Il seront là c’est certain mais il leur a manqué un petit quelque chose en 2014. McLaren? Pfff, l’équipe de Woking semblait avoir un bon package pilotes, mais l’accident « étrange » de Fernando les a sans doute mis à mal, d’autant plus que leur moteur Honda n’a pas l’air du tout compétitif (pouvait-il en être autrement?). A rayer donc des prétendants à « la gagne ». Lotus? Avec le bloc Mercedes ils devraient être mieux, c’est certain. Mais jusqu’où? Force India et Toro Rosso joueront les petits point, comme d’hab’ (n’excluons pas quelques coups d’éclat pour FI). Sauber se vautre dans des démêlés judiciaires avec Van de Garde qui a apparemment un contrat de pilote en bonne et due forme, mais qui n’est pas censé conduire… Une bonne nouvelle, est le retour-du-monde-des-morts-vivants de l’équipe Marussia qu’il convient d’appeler maintenant Manor. C’est plutôt cool pour ses salariés, même s’il vont faire de la figuration avec une machine 2014 remise -vaguement- au goût du jour… La mauvaise, c’est que l’état de Jules Bianchi ne semble pas s’améliorer… ayons donc une pensée pour lui. Notons enfin que Caterham a définitivement cessé d’exister. Son ex-patron a l’air d’avoir fondu les plombs puisque la collaboration avec Renault sur l’Alpine a aussi fait long feu. Et je ne crois pas que Air Asia soit en super santé avec la disparition de son A320 en mer de Java… On est sans nouvelles de l’état de santé de Michael Schumacher, ce qui ne présage rien de bon. Rassurez-vous pour Alonso, il a l’air rétabli, et poste sur les réseaux sociaux des photos de lui en train de faire de la muscu, et, s’il manquera sur la grille de Melbourne, il devrait être présent dans 2 semaines en Malaisie. Allez les amis je vous souhaite du courage pour « ceusses » qui se lèveront dans la nuit voir les EL1 et en tout cas un excellent GP avec plein de rebondissements, plein de dépassements, enfin su sport, quoi! melbourne_1

Publicités

Elle m’a dit d’aller siffler là-haut sur la colline, Ban-zaï-zaï-zaï-zaï…

Ok j’accepte sans honte vos sifflets pour ce titre médiocre à l’occasion du GP de Suzuka!
Bien.
Nous arrivons à 5 GP de la fin du championnat. Très normalement la tension va encore monter un petit peu chez Mercedes. Mercedes qui vient de réaliser un gros coup: arriver à chiper le sponsor historique de McLaren, je veux parler de Hugo Boss! D’où ce dessin (fait pour le Circuit de Bahrein, donc en anglais, langue internationale) qui est sur le thème « Qui est le Boss? » Les Japonais doivent bien entendu idolâtrer leur seul pilote Japonais, Kobayashi. Mais il se pourrait qu’un vilain typhon viennent jouer les premiers rôles et perturber l’évènement… Nous sommes suspendus aux lèvres d’Evelyne Dheliat!
Mais ce week end, il semblerait que celui qui va occuper le devant de la scène soit Fernando Alonso qui quitterait Ferrari (pas qui kiterait sa Ferrari, quoique cela lui aurait surement été utile…). A moins que… Sebastian Vettel ne fasse parler de lui en claquant la porte de RedBull! Pour aller où? Eh bien chez Ferrari pardi! Bref je sens que ce week-end va nous apporter son lot de rebondissements… Ah! au fait n’oubliez pas que la course se déroule à 8h00 du matin dimanche!

BIC_Suzuka_PreRace_color2 copie

Ché-Pé d’ Allema-gneu!

Pfiou…. quel Grand Prix mes amis!

A part la course de Rosberg, que d’action! Soyons honnête, Nico n’a pas volé sa victoire, sa 7è de sa carrière, mais avec sa monture au-dessus du lot, il l’avait facile, avouons-le. Les changements de dernière minute avec l’abandon règlementaire des suspensions FRIC (assise constante entre l’avant et l’arrière) n’y ont rien changé. La Mercedes est LA machine de 2014 et pis c’est tout!. Comme la Brawn de 2009… Heureusement que ce baltringue de Hamilton s’est crashé pendant les essais -le forçant à partir 20è- pour nous éviter un One/Two ( un doublé) sur le podium. Donc Hamilton joue de malchance en Q2 dans le Stadium, éclatant un « diks » de frein. C’est simplement parce que c’est un lâche qui a toujours le pied droit sur la pédale! Voilà, c’est tout! Vous pouvez me croire 😉 Blague à part, hormis cette véritable tuile, Lewis nous a gratifié d’une course tout simplement superbe, remontant 17 places, au gré de superbes passe-d’armes, pour finir 3è, sur le podium! Quel attaquant quand même! Son titre de CDM 2008 n’est vraiment pas usurpé. Il fait, à mon humble avis, partie des 2 pilotes en activité injustement récompensés de leur talent, avec Fernando. Seulement UN titre pour l’Anglais et 2 pour l’Espagnol, alors qu’il mériteraient d’en avoir deux de plus chacun tant leur talent est immense! Enfin ce n’est que mon avis, mais quand on voit la manière qu’ils ont d’aller « au combat », c’est tout simplement éblouissant. Alonso… que gâchis chez Ferrari…. quand on voit comment il surclasse Raikkonen, on voit quels trésors de combativité il déploie! Ce qui donne une idée de son mental qu’il arrive à toujours tenir aiguisé. D’ailleurs il nous l’avait déjà montré en 2008/2009 avec Renault (F1 larguée et succès malgré tout au rendez-vous). Ce pilote ne lâche rien, jamais, et j’espère vivement pour lui qu’il puisse changer d’équipe avant sa retraite, parce que le « Mythe » Ferrari c’est bien, mais ils sont dans une spirale infernale  et je pense que de s’imaginer bloqué jusqu’en 2016 avec eux ne doit pas le réjouir…

Bon la course…

Magnifique, des combats rapprochés à tous les étages comme on les aime! Et du crash spectaculaire sans conséquence. Je veux parler de Massa, bien entendu. Je peux déjà vous annoncer que Massa pour aller à la pêche en 2015! La guigne. La scoumoune. Quand on voit ce que fait son insipide coéquipier, c’est–à-dire les points et donc les dollars qu’il rapporte à l’équipe, il ne faut pas être grand clerc pour imaginer sa prochaine retraite. Car avec des règles inchangées pour 2015, Williams va devenir une équipe courtisée. Reconnaissons-leur le fait d’avoir produit une superbe monoplace, rapide sur tout les types de circuits, ou presque. On en aura le cœur net après les tourniquet hongrois. Et donc le petit peigne-cul de Bottas signe son 3è podium d’affilée: 3è/2è/2è, les Mercedes n’ont pas intérêt à faire un faux pas! Ce Bottas n’a aucune odeur, aucune saveur, comme le 7Up, mais il faut avouer qu’il fait le boulot, et plutôt bien!

Plusieurs épisodes de « guerre » dans le peloton durant la course: Vettel qui remporte le combat rapproché contre Raikkonen et Alonso, c’était chaud, surtout pour le Finlandais avec une monoplace en lambeaux, reconnaissons-le. Il y a eu aussi le contact Hamilton-Button au 30è tour, la bagarre Alonso-Ricciardo au 60è tour (Bien l’Australien, assez « couillu »).

Au chapitre des faits marquants de la course, à part le tonneau de Massa au  1er virage (qui, soit dit en passant a ruiné la course de Ricciardo obligé de virer au large et de ressortir 14 ou 15è et qui aurait ENCORE surclassé Vettel), nous passerons sur les nombreux contacts d’Hamilton qui lui ont fait perdre au moins 20 kilos sur sa monoplace, signalons tout de même l’incendie spectaculaire dont a été victime Kvyat, l’obligeant à stopper, et le tête-à-queue de Sutil au dernier virage (tour 52) , à l’entrée de la ligne droite des stands, avec sa monoplace immobilisée durant un temps trop long, les commissaires voulant la dégager se mettant en danger… sans aucune réaction des officiels de la FIA.

Derrière, le chemin de croix se poursuit pour les Lotus, les Sauber et les Caterham… même si la 12è place de Maldonado peut être vue comme une belle performance. A ce sujet, il vient de de re-signer pour 2 ans. Vous le savez déjà, les Lotus auront un Mercedes en 2015… petite pincée au cœur, je sais, pour ceux qui croyaient qu’ils étaient mariés à toujours avec Renault… Il faudra nous y faire… En conséquence de quoi RF1 se concentrera plus sur RedBull pour retrouver le chemin du succès. Quant à Grosjean, je le vois bien ailleurs l’an prochain si des places se libèrent… mais le soutien de Total risque de ne pas suivre s’il va dans une équipe pourvue du moteur Mercedes…

Bien.

Un petit dessin valant mieux qu’un grand discours, voici mon cartoon de la course, fait pour le compte du Circuit de Bahrein, qui résume un poil la course! Bisous bisous, les amis, et dites-nous ce que vous avez pensé de cette course!

 

BIC_HockenheimGP_Race001b copie

Qualifications GP Silverstone, la douche froide

GPSilverstone_Quali_2014 copie

Bonjour à tous, il semblerait que Vettel et Button sont revenus d’entre les morts, à comprendre aux avant-postes. On les avait bien vite enterrés ces deux-là, ils ont profité de la terre humide Anglaise pour ressorti devant nos yeux.

Quelle douche froide largement répandue sur les rouges de Ferrari et à sembler noyer le Martini de Williams en passant, ces deux écuries abandonnent en Q3, nous avons pu observer, lorsqu’une sauber s’en alla jouer dans le bac à sable et provoquer un drapeau jaune, la mine déconfite de Mattiacci et Sir Franck Williams, voyant échouer leurs bolides là où les Marussia, Caterham et autres Sauber mettent pied à terre en circonstances normales. Grosses erreurs de pilotage et surtout stratégique, dans le montage tardif de pneus slicks.

Cela à permis à nos trois français d’animer les débats en Q1 et Q2, enchaînant pour JEV et Jules les meilleurs tours, avant de se faire chopper les chronos par des monoplaces plus rapides et une piste séchante. Mais loin de démériter nos p’tits bleus comme ceux du ballon rond, ils se sont battus avec leurs armes jusqu’à être battu par plus fort et stratège que soi.

Enfin la Q3 récompense les pilotes courageux, en effet une averse apparue dans les premières minutes de la dernière section de qualification est venue redistribuer les cartes et tester les nerfs et l’agilité des pilotes. Les ingénieurs demandant à leurs pilotes respectifs de revenir aux stands le temps que cette eau nettoie la piste des gravillons encore répandus par une Sauber, Sutil ne pouvant s’empêcher de tester son agilité pour les montages de châteaux de sable en fin de Q2 en provocant une fois encore un drapeau jaune empêchant dans ces circonstances grasses mouillées, Romain d’améliorer son chrono et rejoindre le top 10.

C’est les plus courageux décidant de monter un train complet de slicks à bande blanche et empruntant une piste mouillée, qui l’emportent, à ce jeu d’adresse, sur un troisième secteur de piste quasiment sec, ceux qui n’ont pas fait d’erreur dans les deux précédents secteurs se retrouvent à l’avant de la grille, dans l’ordre Rosberg, Vettel et Button. Hamilton décidant lors du dernier run de lever le pied dans le secteur 2, en ne pensant pas que son chrono pouvait être battu, alors qu’il venait d’annoncer à son ingénieur que la piste glissait vraiment.

Donc bravo au culot de Rosberg, qui assène là encore un gros coup au moral du Briton Lewis! Et félicitation aux funambules biens trop vite enterrés que sont Seb et Jenson.

Ne sachant pas avec le dieu météo de Silverstone (toujours très arroseur et taquin) de quoi sera fait le GP en question de temps, j’ose espérer qu’une bruine vienne perturber cette course. Silverstone tient toutes ses promesses

 

 

 

Les 2 oreilles et la queue

Eh bien voilà! C’est fait! Mercedes a -encore- atomisé la concurrence en Autriche. Ferrari invisible et inexistante, pensez, Fernando le guerrier-qui-ne-lâche-rien finit 5è et Raikkonen … 10è. Red Bull humiliée à domicile, pensez, Ricciardo, vainqueur du précédent GP finit 8è et Vettel abandonne après avoir vu sa course ruinée dès le 1er tour à cause de son propulseur Renault. McLaren, euh… ils étaient là? Magnussen 7è et Button 11è.

C’est bien les gars, continuez comme ça!

Le seul moyen de se réjouir (si on n’est pas autiste pro-Mercedes…) c’est la performance de Williams: Massa en Pole, Bottas 2è sur la ligne de départ… bien qu’ayant dû subir la loi des Flèches d’argent en course finissent sur le podium (pour la 1è foix) pour Bottas et 4è pour Massa (petite déception of course). Mais grande satisfaction dans les rangs de Grove, et c’est normal, c’est la concrétisation d’un potentiel qu’on voyait poindre mais qui ne réussissait pas vraiment à percer. Mine de rien, Williams est 5è avec 85 points, soit seulement 2 de moins que Force India qui est assez performante cette année, disons l’équipe leader « des autres » aux portes du Top 3 des constructeurs.

Donc les Mercedes n’ont rien laissé à la concurrence. Rosberg en profite pour signer la 6è victoire de sa carrière, soit une de plus que son Keke de père qui s’est arrêté à 5. Hamilton m’a déçu en ne revenant pas plus sur son coéquipier. Qu’on ne me dise pas qu’il aurait fallu quelques tours de plus, 71 c’est déjà bien suffisant. Petit à petit il se fait mater parRosberg, et j’attends avec impatience qu’il nous sorte le grand jeu… à Silverstone, peut-être?

 

En attendant voici le dessin fait avant le GP…. circuit de Spielberg… ET…. mais qui touchera de son doigt tout puissant le drapeau en premier… les Williams? Ben nan, perdu cirebox 😉 Pfffft envolée la carrière de Madame Soleil…. (le cartoon d’après course va être publié sur le compte twitter de Bahrein demain… je vous le mettrai ici….)

Et oui waga ce dessin te rappellera forcément ket’chose!

 

BIC_GPAustria002 copie

 

 

1’25″302 de bonheur

Alors là, je dis CHAPEAU monsieur GROSJEAN!
Quel retour en F1! 3è de la première séance de qualifs du 1er GP! Mes enfants, mamma mia!
Quel fort signal… on sait que si la wouature est présente en termes de perfo Romain sera là. La concurrence est prévenue… z’ont qu’à bien se tenir!
Il ne reste plus qu’à espérer que son départ demain soit bon et son rythme de course aussi. Je parie sur un podium, et vous?
Cette performance éclatante met hélàs en lumière les débuts plus difficiles de Kimi Raikkinen. Pour le coup on peut parler de déception. 18è, c’est très loin. On peut mettre cela sur une somme de petites erreur mais sa monture valait mieux. Maintenant pour lui le côté positif c’est qu’il lui reste 3 trains de slicks tendres en parfait état. Je pense que nous assisterons à une jolie remontée. Pour les points? Jolie remontée, c’est aussi ce qu’il faut espérer aux rouges de honte de la Scuderia Ferrari. Massa 16è et Alonso (qui n’a pu finir et donc améliorer) 12è… ‘y en a qui vont se faire souffler dans les bronches, je pense!
Petite surprise (plutôt bonne): la non-domination des RedBull. Je dis bonne car du coup cela « ouvre » un peu le spectacle. Les Mercedes ont l’air d’être fortes aussi. Méfiance.
Mais visiblement, les grands challengers sont les locataires de l’écurie de Woking: Button et Hamilton qu’on a retrouvé (chouette). Tous les ingrédients sont réunis pour une course exaltante. Pas chouette, ça? Bonne course à vous toutes et tous!