Votre Quota de Cartoon…

Je vous vois bien là, demandant : « où qu’c’est qu’il est le cartoon du GP d’Austin? »… Bah… il est là, sous vos yeux (ébahis)… Voici donc ma vision, mon interprétation de cette course où, une fois z’encore, ce diable de « Lou-iss » a remporté haut la main le duel… et de manière irréprochable… Cela devient vraiment embêtant pour Vettel, notez, cette énième défaite… Ils voudraient perdre le championnat, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement… non, je rigole, mais, force (pas India) est de constater que la Scuderia prends des Scuds plein la tête depuis 4 courses… Est-ce cette année sa meilleure opportunité de gagner? … le futur nous le dira… Quoi qu’il en soit, avec 66 points d’avance, Hamilton peut être serein pour le futur… à 3 courses de la fin… Bien entendu « it ain’t over until it’s over » ( rien n’est fini avant la fin), mais on se dirige droit vers le 4è titre du pilote de Mercedes, si Ferrari ne réagit pas, ce qui nous emmenerait vers une saison 2018 où 2 quadruples champions s’affrontent (notez, l’affiche est belle). Mais revenons à ce GP d’Austin, qu’en avez-vous pensé? Êtes-vous d’accord avec ma vison de la course ? Bonne lecture, et en tout cas à très vite, le week end prochain étant un week end de Grand Prix !

(Cliquez sur l’image pour avoir la HD de la mort qui tue )


Publicités

Grand Prix Spaghetti

Eh oui, après les Western Spaghetti de Sergio Leone, ce GP sera lui aussi un remake italien d’un duel fratricide (« fratricide »: je tue mon frère…) entre Rosberg et Hamilton qui, s’ils ne sont pas frères, sont néanmoins ennemis (pensée aux Frères Ennemis, ces comiques des années 70/80 au passage…) .

Alors quel sera l’épilogue de cette course? Le diable Ricciardo resurgira-t’il de sa boîte pour leur faire la nique? Avouez que ce serait drôle…

Mention lors des essais d’avant qualifs aux Ferrari qui ont l’air en forme (de quoi? ça est la question…).

Et un blâme, même si Mumu me fera la tête, à Lotus F1 Team, derrière Bianchi… on dirait un mauvais remake de 2009, non? Cette saison sera un calvaire jusqu’au bout il me semble…

BIC_GPMonza_1 copie

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les évolutions techniques de Barcelone /// Everything you always wanted to know about Technical Updates in Barcelona

 

 

Salut à tous!

Bill Suserg nous livre ici un billet très pertinent et quasi exhaustif, sur les évolutions techniques que vous allez apercevoir à Barcelone. Il nous parle refroidissement, radiateur, pontons, échappements, aérodynamique, et Monkey Seat…. littéralement « Siège de Singe »… mais dis, Maître Bill, c’est quoi un « Monkey Seat »? Pour moi, mot à mot, c’est à peu près ça! 😉

 

MonkeySeat001 copie

 

Mouais… peut-être que Bill va nous apprendre des trucs sur ces fameux « Sièges de Singes »!…

Allez, hop! Régalez-vous de ce billet technique pour tout savoir des dernières évolutions en vigueur, ici, sur Le Point de Vue De Cirebox, et nulle part ailleurs, le blog le plus complet en F1!

 

news tech f1 barcelona 2014

Barcelone, 5 ème manche de la saison, c’est à ce moment là que la course à l’ingénierie atteint son apogée, là ou les designers rivalisent d’ingéniosité afin d’apporter le « package » le plus agressif aux monoplaces de leurs équipes respectives. Lire la suite

« I’m not a number, I’m a free man! » (Le Prisonnier)

Alors ça, j’ai trouvé que c’était un bon cru cette édition du GP de Silverstone ! De la haine, de la violence, des larmes, de la sueur… bref un scénario bien ficellé. Tout d’abord Mark Webber qui vient -encore-  de prendre du galon: victoire extrêmement méritée tant il a surclassé tout le monde. Intouchable en fait. Comme à Barcelone et Monaco. Et visiblement la victoire est plus que sportive: elle est morale. Cela faisait longtemps que Vettel était considéré comme le chouchou, mais l’Australien est en train de se mettre en travers de son chemin. Non pas pour devenir chouchou à la place du chouchou, mais pour devenir le leader de l’équipe. On lui refuse l’aileron dernier cri? Qu’à cela ne tienne, « j’vais vous montrer moi que même avec une pèle à gâteau en guise d’aileron je serai devant au premier virage et jusqu’au dernier ! »

Derrière nous avons un Hamilton ENCORE diablement efficace. Lui aussi mouille la chemise. Un brin de chance peut être, quoique. Tout l’opposé en tout cas de Fernando « la guigne » Alonso. Pourtant qualifié à une très bonne 3è place, il loupe son départ, se retrouve coincé derrière Kubica, le double en coupant une chicane, écope d’une pénalité mais se fait avoir par l’entrée en piste de la voiture de sécurité, repart dans les profondeurs du classement et pour finir est obligé de repasser une deuxième fois au stand pour crevaison suite à un contact avec Liuzzi. Lui qui avait fait LE transfert de l’année en allant chez Ferrari qui lui avait fait un pont d’or… ça doit pas rigoler tous les jours dans l’équipe en ce moment ! Alonso étant très mauvais perdant… Remarquez, pas de jaloux à la Scuderia, Massa aussi a été complètement largué ce week end. Bref, ils finissent 14è et 15è, et ça, pour des voitures rouges, c’est pas fameux fameux …

Le dessin ci-dessous est donc la réponse du berger à la bergère, à savoir qu’il fait écho au précédent dessin illustrant la pole position de Sebastian Vettel.  Un dessin majeur vous en conviendrez. D’ailleurs, que vous commenciez du pouce ou de l’auriculaire, le majeur est toujours le 3è doigt … et Mark en est à sa 3è victoire. Coïncidence ?